Place
HECATAEI  MILESII




PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

 <= REMONTER  LA  CHRONOLOGIE (Paléolithique moyen)


suite de l'     Â G E    L I T H I Q U E    (7 Ma - 3500 a)
N.B. : Datation AEC, en Ma puis a.

suite du       P A L É O L I T H I Q U E   (7 Ma - 17.000 a)


PALÉOLITHIQUE  SUPÉRIEUR    De 40.000 à 17.000 a.


innovations et changements culturels à rythme croissant
généralisation du débitage laminaire : production en série d'un grand nombre de lames régulières standardisées (à bords parallèles) à partir d'un seul nucléus, par réalisation d'une arête (ou crête) permettant de guider leur extraction, à l'aide d'un percuteur tendre (en bois animal ou végétal) frappant une pièce intermédiaire (en os, corne ou bois)
travail des matières dures animales (os, bois de cervidé, ivoire)
circulation d’objets sur de grandes distances par système d’échanges
sophistication de l'organisation sociale (parure, sépultures), développement et diversification des manifestations artistiques


40e MILLÉNAIRE...     De 40.000 à 35.000 a.


40.000 à 28.000 a :
moustérien récent

 EUROPE :

40.000 a : H. neanderthalensis dans la petite grotte Feldhofer (vallée Neander, Erkrath/Mettmann, E Rhénanie-du-Nord-Westphalie, W ALLEMAGNE)

40.000 a : site Moustérien récent à l'abri Audi (Les Eyzies-de-Tayac, S Dordogne, SW FRANCE)

site
Moustérien type Quina dans la grotte du Mas-Viel (Saint-Simon, près Figeac,  Lot, SW FRANCE); exploitation du bison
site Moustérien type Quina sur le gisement des Tares (Sourzac, Dordogne, SW FRANCE)
site Moustérien type Quina aux Pradelles (près la Rochefoucauld, Charente, SW FRANCE)
site Moustérien type Quina au Haute-Roche (Châteauneuf-sur-Charente, Charente, SW FRANCE)

40.000 a : arrivée d' H. sapiens depuis l'E, profitant de l'amélioration temporaire du climat
limite
S des glaciers en GALLES / Londres (ANGLETERRE), puis toudra de lichens et mousses jusqu'au S Bretagne / Centre (FRANCE), avant taïga en forêt de pins et bouleaux nains
herbivores : aurochs (ancêtre de la vache), cheval, rhinocéros laineux, mammouth, bison, antilope saïga, renne
carnivores : lion des cavernes, hyène, ours brun, ours des cavernes


40.000 / 35.000 a :
H. sapiens à Peştera cu Oase (près Anina, SW Caraş-Severin, SW Banat, SW ROUMANIE)

38.000 a : grande érution volcanique (ignimbrite campanienne, W Naples, Campanie, S ITALIE), cendres dispersées sur centre et E EUROPE aggravant le refroidissement

abri Vignaud (FRANCE); une des plus vieilles peintures du monde


===============  QUATRIÈME  TECHNOLOGIE  LITHIQUE  :  AURIGNACIEN   38 ka  


Faciès  AURIGNACIEN      De 38.000 à 26.500 a.

38.000 / 30.000 à 28.000 / 26.500 / 25.000 a : faciès aurignacien (d'Aurignac, Haute-Garonne, SW FRANCE; associé au Châtelperronien puis au Gravettien pour constituer l'anc. ou loc. Périgordien, du Périgord, Dordogne, SW FRANCE)
rupture culturelle apportée par H. sapiens :
- industrie lithique :
    - industrie laminaire
presqu'exclusive : lames effilées ou étranglées, grattoirs carénés, lamelle Dufour
    - burin busqué (à courbure convexe)
    - outils à partir de baguettes d'os et bois de renne, otenues en les fendant dans leur épaisseur : chasse-lames pour débiter le silex, poinçons pour trouer, pointes et lissoirs pour préparer les
      peaux
, bâtons percés
- diversification des formes d’art :
    - période pré-figurative (v. 35.000 a) : incisions sur os ou pierre, graffitis
    - puis art figuratif (v. 34.000 a) :
       -
art pariétal peut couvrir parois, plafonds et sols des grottes et abris, dit rupestre pour affleurements rocheux de plein air :
            - empreintes de mains (motif universel : toutes périodes et régions)
            - animaux, principalement grands mammifères, surtout chevaux et bisons, puis bouquetins, aurochs, cerfs et biches, mammouths, rennes, ours, lions, rhinocéros, ainsi que quelques
              oiseaux et poissons; utilisation des formes de la paroi évoquant naturellement le relief ou une partie de l'animal
            - rares représentations humaines, souvent incomplètes ou schématiques, motifs sexuels isolés (souvent vulves, rares phallus)
            - quelques figurations ambiguës représentant des êtres ou animaux composites ou fantastiques
       - art mobilier : objets déplaçables, utilitaires ou non, en pierre, argile, os, ivoire ou bois animal, à décors géométriques (encoches, stries), figurations animales (rennes, poissons,
         oiseaux) ou humaines
           
- éléments de parure : élément de différenciation des individus, au sein de valeurs partagées par le groupe : pendeloques en matériau divers :
                - dents perforées (animales et humaines)
                - petits coquillages, parfois d'origine éloignée
                - pierres décorées imitant dents ou coquillages, perles
            - gravures de Vénus : représentation sexuelle féminine aux formes volumineuses (important ventre, généreuses poitrine, hanches et fesses) exprimant la fécondité
            - flûtes
    - figures géométriques abstraites dites signes : points, traits, lignes, tâches, rectangles quadrillés, cercles, accolades
- sépultures avec mobilier funéraire
 

techniques artistiques :
- gravure : enlèvement superficiel de matière (champ-levé) avec doigt, bâton arrondi ou silex acéré selon dureté du support
-
sculpture : attaque de la paroi par martelage, piquetage ou burinage violent avec pic (bas- ou haut-relief); frises réalisées sur parois éclairées par la lumière du jour
-
peinture : contour dessiné au trait, puis remplissage en teinte plate ou dégradée, en bi- ou polychromie, entre rouge, noir et nuances d'ocre
pigments minéraux sous forme de crayons, ou réduits en poudre ou pâte sur meules, appliqués par pinceau en fibre végétale ou animale, ou par vaporisation par pochoir
destination des oeuvres :
- art public : panneaux bien visibles, portant des figures facilement lisibles, souvent de grandes dimensions, disposés de manière spectaculaire, dans de grandes salles facilement accessibles,
  destinés à des groupes de personnes
- art secret : panneaux cachés, souvent couverts de figures enchevêtrées difficiles à déchiffrer, d'accès plus ardus, destinés à un très petit nombre d'individus

38.000 à 33.000 a :
aurignacien archaïque (ou proto-Aurignacien; ou partie de l'anc. ou loc. Périgordien ancien)
grandes lamelles élancées servant d'armatures de chasse

v. 38.000 a : site Aurignacien dans la grotte de Hohlenstein-Stadel (E Bade-Wurtemberg, S ALLEMAGNE); sculpture d'un homme-lion en ivoire de mammouth

site
Moustérien à Magdalénien dans la grotte de Maontgaudier (Montbrun, Charente, FRANCE); art mobilier
site Aurignacien archaïque à Brassempouy (près Amou, dans Chalosse, Landes, SW FRANCE)
site Aurignacien archaïque à Piage (Fajoles, Lot, FRANCE)


Faciès  CHÂTELPERRONIEN / ULUZZIEN     De 35.000 à 28.000 a.

38.000 / 35.000 à 28.000 a : faciès
châtelperronien (ou castelperronien, de la grotte des Fées à Châtelperron, Allier, FRANCE; ou anc. ou loc. Périgordien ancien et début du Périgordien supérieur) : résultat par H. neanderthalensis de l'évolution du Moustérien (lui restant contemporain), par l’emprûnt de techniques de l’Aurignacien, dans zone délimitée en FRANCE (centre-E et grand quart SW) et IBÉRIE (N fl. Tage), éq. uluzzien en ITALIE
coexistence d'outils anciens
Moustérien tels pointes, racloirs et denticulés, avec outils nouveaux : grattoirs, burins, perçoirs, lames tronquées, petite lame (ou éclat laminaire) à dos courbe continu (ou abattu, obtenu par retouches abruptes) dite pointe (ou couteau) de Châtelperron, instruments en os tels poinçons, sagaies, tubes; bijoux

(40/39/)36/35/34/32 ka : site Châtelperronien par H. neanderthalensis dans l'abri de La Roche-à-Pierrot (Saint-Césaire, Charente-Maritime, FRANCE); collier de coquillages
(40/)35 ka : site Châtelperronien dans la grotte-abri de Vaufrey (Cénac-et-Saint-Julien, SW FRANCE)

H. neanderthalensis à Châtelperron
H. neanderthalensis à Figueria Brava
H. neanderthalensis à Velika Pećina

site
Aurignacien / Châtelperronien dans la grotte du Bouil-Bleu (Saint-Porchaire, Charente-Maritime, FRANCE); blocs gravés
site
Châtelperronien sur le gisement du Trou de la Chèvre (Bourdeilles, FRANCE)

37/32/29 ka : H. sapiens à Buran Kaya III (Crimée, UKRAINE)
37/36/35/34/33/29/14/13 ka : site Moustérien dans la Grotte Tournal Bize-Minervois (Narbonne, S FRANCE); figurines animales et humaines

36.000 a : éruption campanian ignimbrite

36
ka : Kostenki; perle découpée dans un fossile
36/32
ka : H. neanderthalensis à Vogelherd (ALLEMAGNE); Vénus (plutôt forme antropomorphique)
36/35/32 ka : Geißenklösterle (ALLEMAGNE); Vénus (ou plutôt forme antropomorphique dit l'Adorant), flûte en ivoire
36 à 30 ka : site Châtelperronien dans la grotte de La Grande-Roche-de-la-Plématrie (Quincay, Vienne, FRANCE); bijoux en dents animales percées
36/28 ka : H. neanderthalensis à Okladnikov (Altaï, RUSSIE) -HORS CADRE ?
36/34/33/26 ka : Orneau Cave (Spy, BELGIQUE) (Moustérien par H. neanderthalensis Aurignacien / gravettien / magdalénien)


35e MILLÉNAIRE...     De 35.000 à 30.000 a.


 EUROPE :

35.000 a : site Châtelperronien par H. neanderthalensis à La Ferrassie (Dordogne, FRANCE)
35.000 a : site Châtelperronien à l'abri Lartet (vallon de Gorge-d'Enfer, FRANCE)
35. 000 a : site Aurignacien dans la grotte d'Isturitz (colline Gastelu niveau 1, Isturitz / Saint-Martin-d'Arberoue, W Pyrénées-Atlantique, SW FRANCE); parure de dents percées dont une molaire humaine et perles en matériaux divers dont l'ambre
35.000 a : H. sapiens à Combe-Capelle (Saint-Avit-Sénieur, Dordogne, SW FRANCE); sépulture, parure de coquillages (Châtelperronien ?)
35.000 / 23.000 a : 
H. sapiens à Brno (SE TCHÉQUIE)

v 35 ka : site Aurignacien à l'abri Blanchard (Castel-Merle, Sergeac, SE Dordogne, FRANCE); art figuratif pariétal
v 35 ka : site
Aurignacien à l'abri Pataud (les Eyzies-de-Tayac, Dordogne, FRANCE)
v. 35.000 a : site Aurignacien dans la grotte de Hohle Fels (Schelklingen, E Bade-Wurtemberg, S ALLEMAGNE); statuettes dont Vénus et oiseau, flûtes, perles


 Hohlenstein-Stadel : homme-lion
Hohle Fels : Vénus   oiseau  flûte
HStadel_homme-lion
Hohle-Fels_venus Hohle-Fels_oiseau
Hohle-Fels_flute


 LEVANT / MÉSOPOTAMIE :

35.000 / 18.000 a : cultures baradostiennes au MOYEN-ORIENT (des monts Baradost, N IRAK, comprenant la grotte de Shanidar)
sites : Kebara D (ISRAËL), Zarzi (IRAK)
35.000 a : site Aurignacien par H. sapiens à Kébara (Mont Carmel, ISRAËL)
33/27 ka : Baradostien (= paléolithique supérieur ancien) à Shanidar (IRAK); niveau C

 EUROPE :

34/33.000 à 28/27.500 a : aurignacien ancien (ou partie du début de l'anc. ou loc. Périgordien supérieur)

34.000 a : grotte ornée de Chauvet (Vallon-Pont-d’Arc, Ardèche, FRANCE); art mobilier et pariétal

 salle Hillaire : panneau des chevaux (et rhinocéros)
Chauvet_chevaux
 salle du fond : grand panneau des lions et rhinocérosnk
Chauvet_lions


34.000 a : site Aurignacien ancien à l'abri Castenet (Castel-Merle, Sergeac, SE Dordogne, FRANCE)
34.000 / 30.000 a : H. neanderthalensis à Zafarraya (Andalousie, ESPAGNE)
33 ka : site Châtelperronien à Laussel (Dordogne, France)
33/30/28/27(/23) ka : site Aurignacien dans l'abri Cro-Magnon (Les Eyzies-de-Tayac, Dordogne, FRANCE); sépultures, parure de coquillages

site
Aurignacien ancien dans la grotte des Hyènes à Brassempouy (Landes, SW FRANCE)
site Aurignacien ancien dans la grotte d'Isturitz (Pyrénées-Atlantiques, FRANCE); flûtes
site Aurignacien ancien à La Combe
site Aurignacien ancien à La Souquette (Dordogne, FRANCE)

>32 ka : site
Moustérien à La Roche-Cotard II (Langeais, Indre-et-Loire, FRANCE); pierre travaillée en visage

32 ka : site
Aurignacien à Le Moustier (Dordogne, FRANCE)

32.000 / 28.000 a : disparition d'H. neanderthalensis sans descendance
épisode froid : poussée de la calotte glaciaire vers le S, extension du glacier alpin
concurrence avec H. sapiens pour l'exploitation des territoires réduits, le contraignant à se retirer dans des zones refuges isolées où il subit une crise démographique : vallées encaissées d'EUROPE centrale, SW FRANCE et S IBÉRIE

31.000 a : site Châtelperronien par H. neanderthalensis sur le gisement de La Quina, station aval (E Charente, SW FRANCE)

31/24 ka : site
Aurignacien dans la grotte ornée de Pair-Non-Pair (Marcamps, Gironde, SW FRANCE); gravures principalement bouquetins
31.000 a : H. sapiens à Mladeč (TCHÉQUIE) ou néandertal à traits mixtes avec AMH
>30 ka : grotte de Jovelle (près de La Tour-Blanche, FRANCE); gravures


30e MILLÉNAIRE...     De 30.000 à 25.000 a.


 AFRIQUE :

30.000 a : site Apollo XI (NAMIBIE)

 LEVANT :

30.000 / 20.000 a : sites Aurignacien :
- Hummal (El Kowm, centre SYRIE)
- Yabroud (SW SYRIE)

 EUROPE :

v. 30.000 a :
site Châtelperronien dans la grotte de La Grande Roche de la Plématrie (Quincay, W Vienne, W FRANCE)
30 ka : site Aurignacien dans la grotte de la Croze à Gontran (Tayac, FRANCE)
30.000 a : H. neanderthalensis à Peştera Muierii (ROUMANIE) - traits mixtes avec AMH -
site Aurignacien / Gravettien à l'abri du Facteur (ou de la Forêt, Tursac, FRANCE); Vénus de Tursac
30/26 ka : site Aurignacien / Gravettien dans la grotte-abri de Vaufrey (Cénac-et-Saint-Julien, SW FRANCE)
30/24 ka : site Aurignacien à La Ferrassie (Dordogne, FRANCE)
30/22 ka : H. neanderthalensis à Gorham's Cave (Gibraltar, ANGLETERRE)
site Châtelperronien dans la grotte du Renne (Arcy-sur-Cure, Yonne, FRANCE); parure de dents et os façonnés, pigments
29.000 a : Cioclovina (ROUMANIE)
29 ka : H. neanderthalensis à Mezmaiskaya (NW Caucase) - traits mixtes avec AMH -
29.000 a : site Aurignacien par H. sapiens sur le gisement de La Quina, station aval (E Charente, SW FRANCE)
29/28/26 ka : H. sapiens à Byzovaya (riv. Pechora, Komi, RUSSIE)
29/15 ka : site épigravettien à Mezin (riv. Desna, 25km S Novgorod-Severskii, E  UKRAINE); huttes circulaires, objets dans os et dents en ivoire de mammouth (parfois peints de lignes rouges) : nombreux instruments de musique, bracelet gravé d'un motif géométrique complexe, figurine
28.500 a  : Moravany (SLOVAQUIE); Vénus
28.500/27/25 ka : Dolni Vestonice (Moravie, E TCHÉQUIE); Vénus, statuette d'un visage en ivoire de mammouth, statuettes modelées en loess puis chauffées (prémices de céramique), sépulture triple
28.000 a : H. neanderthalensis à Vindija (CROATIE)

Sites_Paleolithique_superieur-fin_neanderthalensis
Principaux sites du paléolithique supérieur fin d'Homo neanderthalensis (40 à 28 ka).
Accès cartes détaillées :         


===============  SAPIENS  :  DERNIER  HOMO   28 ka  

H. sapiens seule espèce humaine restante

 AFRIQUE :

monts Drakensberg (AFRIQUE DU SUD)
Twyfelfontein (
NAMIBIE)

 EUROPE :

28 ka : abri Cellier (Ruth, Tursac, SE Dordogne, FRANCE); art figuratif pariétal
28 ka : site Aurignacien à Laussel (Dordogne, FRANCE)
28 ka : site Aurignacien dans le réseau de Font-Serein (Lussac-les-Châteaux, Vienne, FRANCE); peintures
28.000 / 24.000 a : riches sépultures de Sounguir (ou Sungir', près Vladimir, E Moscou, RUSSIE) : milliers de perles d’ivoire cousues en plastron sur vêtements
28/23 ka : site Aurignacien / Gravettien dans la grotte de Roucadour (près Thémines, N Figeac, Lot, FRANCE); gravures de mégacéros
28/19 ka : grotte Cosquer (calanques de Marseille, Bouches-du-Rhône, S FRANCE)
28/19 ka : grotte
Gargas (à Aventignon, près Bagnières de Bigorre, Hautes-Pyrénées, SW FRANCE)
28/19 ka : grotte de
Mayenne-Sciences (région de Laval ?, FRANCE)

27.500 /27.000 à 26.500 a :
aurignacien récent (ou suite de l'anc. ou loc. Périgordien supérieur)
site Aurignacien récent dans la grotte des Rois (Charente, FRANCE)

site
Aurignacien à l'abri Pasquet (vallon de Gorge-d'Enfer, FRANCE)
sites Aurignacien au gisement Belcayre-Haut et à l'abri du Renne (Belcayre, SE Dordogne, FRANCE)
abri du Renne (Châtelp.?) : art figuratif pariétal
27/25 ka : Vénus à Lespugue (près Boulogne-sur-Gesse, NW Saint-Gaudens, Haute-Garonne, SW FRANCE)
27/25 ka : Vénus à Willendorf (SW Krems/Donau, Basse-Autriche, NE AUTRICHE)
27/25 ka :
Vénus à Savignano (ITALIE) [SITE À PRÉCISER]
27/25 ka : Vénus à Avdeeno (RUSSIE) [SITE À PRÉCISER]
27/25 ka : statue féminine en stéatite dans les Grottes de Grimaldi (près Menton, SE Alpes-Maritimes, SE FRANCE; H. de Grimaldi); sépulture double dans la grotte des Enfants; parures de tête en coquillages
site Arene Candide
[SITE À PRÉCISER]; parures de tête en coquillages
27/25 ka : cabanes en os de mammouth à Mézine (UKRAINE)
27/25/22 ka : Vénus à Brassempouy (Landes, SW FRANCE)
site Aurignacien / Gravettien dans la grotte des Fieux (Miers, FRANCE); gravures, mains négatives
site Aurignacien / Gravettien dans les abris du Bonhomme et Durand-Ruel (vallon des Rebières, Brantôme, FRANCE)


===============  TECHNOLOGIE  LITHIQUE  :  GRAVETTIEN   26,5 ka  


Faciès  GRAVETTIEN      De 26.500 à 17.000 a.

26.500 / 25.000 à 19.000 / 17.500 / 17.000 a : faciès gravettien (du gisement de la Gravette à Bayac, E Bergerac, S Dordogne, FRANCE; ou Aurignacien supérieur, ou fin de l'anc. ou loc. Périgordien supérieur) :
- objet composite (en plusieurs matériaux) : sagaie : arme de jet, constitué d'une pointe
emmanchée sur hampe de bois, parfois rainurée sur le côté avec insertion de lamelles de silex
- pointes à dos (petites lamelles) et pointes pédonculées :
    - pointe de projection (dite de la Gravette) avec un bord abattu rectiligne abrupt (retouche formant un dos sur lame)
: tranchant sur un côté, l'autre permettant la prise en main
    - pointe de la Font-Robert (vallée de la Planche-Torte, près Bassaler, SW sous Brive-la-Gaillarde, SW Corrèze, FRANCE)
    - fléchettes à forme foliacée
- outillage varié
en os et bois de renne, par extraction de baguettes grâce à un double rainurage longitudinal : pointes de sagaie, bâtons percés à usage de redresseurs de sagaie et piquets
- art :
    - grottes ornées : thème des mains
    -
sculptures de Vénus : statuettes en ronde-bosse (volume proche du modèle, dont on peut faire le tour), souvent en ivoire, parfois en roches rares telles stéatite ou jais, ou céramique
      (terre cuite)

    - animaux à courbure cervico-dorsale sineuse (v. 22.500 a)
- sépultures principalement simples, souvent recouverte d'ocre rouge, avec interventions post mortem avant inhumation, offrandes

26.000 a : grotte Chauvet (Ardèche, FRANCE); enfant avec canidé
26.000 a :
sépulture collective à Predmosti (Moravie, E TCHÉQUIE) ou derniers néandertals
26/24 : site
Gravettien à l'abri Reverdit (vallon des Roches, Castel-Merle, Sergeac, SW FRANCE); gravure


25e MILLÉNAIRE...     De 25.000 à 20.000 a.


 AFRIQUE :

Faciès  IBÉROMAURUSIEN     De 25.000 à 8.000 a.

25.000 / 16.000 à 10.000 / 7.000 a : faciès
ibéromaurusien (pour une possible connexion entre la péninsule ibérique et la Mauritanie) en Afrique du Nord, industrie microlithique à types restreints, dont lamellaire à bord abattu, dont lamelles à piquant trièdre dites pointes de La Mouillah (des abris de Maghnia, W Tlemcen, NW ALGÉRIE), par microburin, nécropoles, rite précoce d'extraction des incisives supérieures; dit Homme de Mechta-Afalou (de Afalou Bou Rhimmel, N Bejaïa, NE ALGÉRIE), anc. Homme de Mechta el-Arbi (de Mechta Sidi El Arbi, N Constantine, NE ALGÉRIE)

 EUROPE :

25.000 a : glaciation Würm IIIC  (mer à -120 m)

25 ka :
H. neanderthalensis à Lagar Velho - traits mixtes avec AMH -
v. 25. 000 a : site Gravettien dans la grotte d'Isturitz (colline Gastelu niveau 1, Isturitz / Saint-Martin-d'Arberoue, W Pyrénées-Atlantique, SW FRANCE); flûtes en os de rapaces percés
25/23 ka : site Gravettien dans l'abri du Poisson (vallon de Gorge d'Enfer, Les Eyzies-de-Tayac, Dordogne, SW FRANCE); sculpture en bas-relief d'un grand saumon au stade bécard caractérisant la période suivant le frai
grotte des Trois-Frères (Ariège, FRANCE); homme à tête de renne dit le Sorcier
statuettes animales et
représentation humaine (ALLEMAGNE)
25/23 à 14 ka : site Gravettien / Solutréen dans la grotte de Cougnac (Lot, SW FRANCE); peintures dont cerfs Megaceros, hommes blessés, ponctuations
25/20 ka : site Gravettien dans la grotte ornée de Cussac (Cadouin, Dordogne, SW FRANCE); gravures, sépultures

23.000 a : site Gravettien de Laussel (Dordogne
, FRANCE); Vénus dite Dame à la corne (bas-relief)
23 ka : site Gravettien dans l'abri de l'Arrault (Lussac-les-Châteaux, Vienne, FRANCE); gravures
23/18/14/13/10 ka : site principalement Gravettien dans la grotte du Pech-Merle (Cabrerets, Lot, FRANCE); gravures, peintures dont la grande fresque polychrome des chevaux ponctués entourés de mains négatives, empreintes de pas
23 à 8 ka : site Gravettien à Magdalénien à la Mouthe (Dordogne, SW FRANCE)
site Gravettien / Solutréen dans la grotte de Combe Nègre (Frayssinet-le-Gélat, Lot, SW FRANCE); ponctuations

22 ka : site
Gravettien à l'abri Pataud (Dordogne, SW FRANCE), Vénus
22.000 / 10.000 a : milliers de gravures dans vallée Côa (PORTUGAL)


===============  TECHNOLOGIE  LITHIQUE  :  SOLUTRÉEN   22 ka  


Faciès  SOLUTRÉEN      De 22.000 à 17.000 a.

22.000 / 17.500 à 17.000 / 16.000 a : faciès
solutréen (de Crô-du-Charnier au pied de la roche de Solutré, à Solutré-Pouilly, Saône-et-Loire, FRANCE), délimité au S EUROPE W fl. Rhône (FRANCE, IBÉRIE) :
- grande maîtrise des techniques de taille (sommet de la pierre taillée) :
pointe à crans, lames très minces de silex préchauffé (microlithisation) sous forme de feuilles bifaciales à retouches plates et rasantes par pression (détachant un plus fin éclat qu'en tapant), servant de pointes de projectile : feuille-de-laurier jusqu'à 35 cm, puis lames plus étroites en feuille-de-saule
- outillage osseux :
languettes extraites d'os longs et creux de grands oiseaux
    - aiguille à chas, impliquant du fil fin pour la couture des peaux
    - étui à aiguilles
    - sarbacane, long tube pour souffler des petits projectiles
    - flûte, en perçant des trous le long du tube
    - propulseur (ou en bois) : longue baguette, constituant un manche, terminée par collage et ligature en une tête en forme de crochet (souvent intégrée dans une sculpture en ronde-bosse), permettant de lancer les sagaies, augmentant la précision de leur lancer guidé par la main, leur vitesse, leur distance et leur force de pénétration

- art :   - peinture à l’ocre rouge
            - sculpture monumentale en bas-relief sur blocs rocheux
            - art pariétalnaturaliste, perspective semi-tordue des encornures et sabots (représentés de 3/4 alors que l'animal est de profil), figures commençant à s'animer bien qu'ensemble restant massif et très stylisé, thème de l'Homme blessé : corps percé de traits, signes aviformes (accolades)

cuir et peau utilisés pour se vêtir ou couvrir les habitations
travail des peaux avant de les coudre :
- écharnage : racler la face interne pour la débarrasser des chairs et graisses résiduelles, parfois aussi la face externe (épilage)
- séchage : tendre sur un cadre de bois
- tannage : enduire de substances (urine, ocre graisseuse) réalisant imperméabilisation et protectection contre vermine et putréfaction
- corroyage : aplatir, égaliser et assouplir le cuir en le frottant, et parfois martelant ou par fumage

22 à 21/18 ka :
solutréen ancien
22/21 ka : paroxysme glaciaire

22 à 14 ka : site Solutréen et Magdalénien dans l'abri de Laugerie-Haute (près les Eyzies-de-Tayac, SE Dordogne, FRANCE); abri de 200m de long sur 35m de profondeur, gravures, Vénus

site de la grotte Cosquer (Bouches-du-Rhône, FRANCE)

gisement Solutréen de Pech de la Boissière (Carsac, Dordogne, FRANCE); grandes feuilles de laurier, plaques gravées
site de taille
Solutréen aux abris des Jean-Blancs (près Bayac, Dordogne, SW FRANCE)
site
Solutréen dans la grotte des Escabasses (Thémines, Lot, FRANCE); peintures
site
Solutréen dans la grotte Carriot (Bouziès, Lot, FRANCE); panneaux gravés
site Solutréen dans l'abri du Roc de Sers (Sers, FRANCE); tombe triple, blocs sculptés
site
Solutréen / Magdalénien dans la grotte de Sainte-Eulalie (Espagnac-Sainte-Eulalie, Lot, FRANCE); gravures, important mobilier
site Solutréen / Magdalénien dans l'abri du Cuzoul (Vers, Lot, FRANCE)

21 ka : site Aurignacien supérieur dans la grotte du Roc de Cazelle (Dordogne, FRANCE); Vénus de Sireuil

 LEVANT :

21.000 / 19.000 a : site d’Ohalo (N Jourdain, ISRAËL); ramassage de graines d’herbes sauvages (prémices d'agriculture)

 EUROPE :

21/18 à 17 ka : solutréen récent
faciès badegoulien (prolongement du Solutréen en FRANCE et SUISSE) : raclettes, grattoir, encoche, denticulé, pièces esquillées, racloir
site
Badegoulien à Cuzoul de Vers (Lot, FRANCE)


20e MILLÉNAIRE...     De 20.000 à 17.000 a.


 EUROPE :

20 ka : site Solutréen dans la grotte-abri de Vaufrey (Cénac-et-Saint-Julien, SW FRANCE)
20/18 ka : site Solutréen ancien à l'abri Pataud (Dordogne, FRANCE): bouquetin sculpté en bas-relief
20.000 / 16.000 a : site Solutréen / Magdalénien dans la grotte Gorham (Gibraltar, ROYAUME-UNI); niveau III
20.000 / 17.000 / 16.500 a : partie des peintures pariétales à Lascaux (à Montignac, E Dordogne, FRANCE)
20/15 ka : Mezhirickh (ou Meziric, UKRAINE); 4 cabanes à charpente en os de mammouth (150 squelettes)

19.000 a : dernier
maximum glaciaire (+ froide période du Würm, entre pléniglaciaire et tardiglaciaire) : N FRANCE abandonné
-  S EUROPE E Rhône :
épigravettien (développement v. 15.000 (ici?), dont Italie)
protomagdalénien


18.700 a :
site de la grotte de la Tête de Lion (Ardèche, FRANCE), ocre rouge
18.500 a : traitements thermiques de certains outils lithiques (FRANCE)
site Fourneau-du-Diable (à Bourdeilles, sur Dronne, N Périgueux, Dordogne, FRANCE); sculpture en bas-relief
>18 ka : site Solutréen ancien à Laussel (Dordogne, FRANCE); 5 bas-reliefs humains, dont la Vénus dit la Dame à la corne


 Vénus : Kostenki
  Moravany  Dolni Vestonice
 Lespugue
venus_dolni_vestonice venus_lespugue
 Willendorf
 Savignano
 Brassempouy
 Laussel
venus_willendorf venus_brassempouy


18.000 a : début du réchauffement
industries leptolithiques avec allègement des instruments de pierre
civilisation ibéro-maurusienne en N AFRIQUE : céramique de figurines animales

18 ka : ajouts dans la grotte Chauvet (Ardèche, FRANCE)
18 ka : site
Gravettien dans la grotte-abri de la Grèze (Marquay, Dordogne, FRANCE); gravure d'un vieux bison
18 ka : grotte des Merveilles (L'Hospitalet, près Rocamadour, Lot, SW FRANCE); peintures


===============  CINQUIÈME  TECHNOLOGIE  LITHIQUE  :  MAGDALÉNIEN   17,5 ka  


Faciès  MAGDALÉNIEN      De 17.500 à 9000 a.

17.500 / 15.000 à 10.000 / 9000 a : faciès magdalénien (de la Madeleine à Tursac, Dordogne, FRANCE) :
-
miniaturisation du débitage laminaire (microlithes) : grattoirs, burins dièdre, perçoirs
-
grand développement du travail en os et bois de cervidé, dit âge du renne :
    -
os de bois de renne débités en baguettes par rainures longitudinales sur toute la périphérie du bloc, avec décors gravés ou sculptéss
    - pointes de sagaie, avec amélioration des modes de fixation sur la hampe (sagaies diversifiées)
    - ustensiles domestiques telles cuillers et spatules
    - hameçon droit bifide
    - harpon : tête à barbelures, le long d'un ou des 2 bords (ou à plusieurs branches barbelées : foène), avec système d'emmanchement amovible sur la hampe avec laquelle elle reste reliée
    - généralisation du propulseur

- cordage
- apogée de l'art pariétal et mobilier : sculpture et gravure sur os et ivoire, rondelles de parure découpées dans des os plats

17.500 à 16.000 / 14.500 a :
magdalénien inférieur (ou ancien)
intensification des débitages microlamellaires, standardisation des supports d'outils, outils triangulaires
diversification de l'outillage en bois de renne
art pariétal à figures animées, poursuite de la perspective semi-tordue, thème du chasseur en difficulté

v. 17. 500 a : site Magdalénien inférieur à Saint-Germain-la-Rivière (N Gironde, SW FRANCE); sépultures avec colliers de dents de cerfs striées
v. 17. 500 a : sites Magdaléniens dans les grottes d'Isturitz et d'Oxocelhaya (colline Gastelu niveaux 1 et 2, Isturitz / Saint-Martin-d'Arberoue, W Pyrénées-Atlantique, SW FRANCE); armature en os de cétacé, bas-relief et baguettes ornées


 Saint-Germain-la-Rivière : collier (proposition de reconstitution)
 Isturitz : dent percée  extrait de flûte  pilier gravé
StGnLaRiv-collier
Isturitz_dent
Isturitz_flute
Isturitz_pilier
 baguettes ornées  pendeloques félin et bouquetin 
Isturitz_baguettes
Isturitz_felin      Isturitz_bouquetin


site 
Magdalénien inférieur dans la grotte de Saint-Front (Dordogne, FRANCE); bas-relief d'un mammouth
site Magdalénien inférieur dans la grotte ornée du Gabillou (Sourzac, vallée de l'Isle, Dordogne, FRANCE); gravures de gibiers et humains (sorcier, femme à anorak avec capuchon)
site Magdalénien inférieur dans l'abri Gandil

site Magdalénien aux abris Lachaud et Jolivet (la Roche-Libère, Terrasson, FRANCE)
site
Magdalénien à la grotte Sudrie (Villac, FRANCE); gravures
site Magdalénien à l'abri Reverdit (FRANCE); frise sculptée
site
Magdalénien dans la grotte Martine (Domme, Dordogne, FRANCE); gravures et peintures
site
Magdalénien à l'abri du Soucy (près Lalinde, Dordogne, FRANCE); instrument de musique churinga
sites
Magdaléniens dans les grottes de Pinsac (Lot, SW FRANCE)
site
Magdalénien à l'abri Murat (Rocamadour, Lot, SW FRANCE); abondant art mobilier
site
Magdalénien dans la grotte Christian (Bouziès, Lot, SW FRANCE); peintures dont signes
site
Magdalénien dans les grottes de Conduché (Lot, SW FRANCE); abondant art mobilier
site Magdalénien dans la grotte du Pestillac (Montcabrier, Lot, SW FRANCE); gravures
site
Magdalénien dans la grotte ornée de Cassegros (Trentels, Lot-et-Garonne, FRANCE)
site
Magdalénien dans le gisement de Fontalès (Saint-Antonin-Noble-Val, Lot, SW FRANCE); galets gravés
site Magdalénien dans la grotte de la Magdeleine (Penne, Tarn, FRANCE); Vénus, bas-reliefs
site Magdalénien dans l'abri Montastruc (Bruniquel, E Montauban, E Tarn-et-Garonne, SW FRANCE); abondant art mobilier dont propulseur sculpté d’un animal
site Magdalénien dans l'abri de La Chaire-à-Calvin (Mouthiers-sur-Boëme, FRANCE); frise sculptée de chevaux
site Magdalénien dans les abris de Castel-Merle (FRANCE); sculptures, colliers de perles, os et coquillages



 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Épipaléolithique / Mésolithique) =>


RÉSUMÉ  DU  PALÉOLITHIQUE


Corrélation spatio-temporelle des différentes espèces d'hominidés selon leurs faciès


à partir de la présence effective des individus (extrait de squelette)
et de leur datation large

N.B. : Lecture de bas en haut.

PÉRIODES
DATA
TION
ka puis Ma
FACIÈS
SORTIE
D'AFRIQUE

MAGHREB
TCHAD
ÉRYTHRÉE
ÉTHIOPIE
KENYA
TANZANIE
ZAMBIE
MALAWI
AFRIQUE
DU SUD



















PALÉO-
LITHIQUE SUPÉRIEUR
9




zarzien final / natoufien
MÉSO-
LITHIQUE

Levant, Europe,
Russie

H. sapiens












10


- débitage Montbani



magdalénien supérieur













11















14


magdalénien moyen
zarzien / kébarien
ÉPIPALÉO-
LITHIQUE













14.5















16

magdalénien inférieur














17















17.5
solutréen récent / badegoulien
épigravettien / proto-
magdalénien













18














19

solutréen ancien
cultures
baradostiennes













21
gravettien













22














26.5















27.5

aurignacien récent














28

aurignacien ancien














30
châtelperronien / uluzzien

Roumanie, Allemagne, Espagne, Israël, France, Croatie, Italie, Belgique, Irak, Ouzbékistan, Gibraltar, Ukraine, Russie, Rép. Tchèque, Caucase

H. neanderthalensis

NÉANDER-
TALIENS CLASSIQUES












34













35
aurignacien archaïque













38
moustérien récent












40



































PALÉO-
LITHIQUE
MOYEN
45



- débitage Quina



















moustérien ancien














50
















55
















60
















70














Klasies River Mouth, Blombos

H. sapiens

80















90




SAPIENS CLASSIQUES











100














110














115














120



Israël

H. sapiens


Omo,
Middle Awash

H. sapiens

SAPIENS ANCIENS








125



Roumanie, Allemagne, Espagne, Israël, France, Croatie, Italie, Belgique

H. neanderthalensis






Ndutu, Kabwe

H. heidelbergensis



130
acheuléo
-yabroudien












135












150




Jebel Irhoud

H. sapiens








155






Melka Kunture

H. heidelbergensis




Elandsfontein, Florisbad

H. heidelbergensis

160











170


Pays de Galles,
France, Israël,
Italie

Homo neanderthalensis

NÉANDER-
TALIENS ANCIENS










175











195
hummalien










200












































PALÉO-
LITHIQUE INFÉRIEUR
230
Israël, Grèce,
Espagne, Allemagne,
Angleterre,
France, Italie

Homo heidelbergensis

Aïn Maarouf,
Tighenif,
Casablanca

Homo heidelbergensis








250










300



Jebel Irhoud

Homo sapiens

PREMIERS SAPIENS








350
clactonien / abbevillien
- débitage Levallois


- débitage discoïde
































acheuléen











400
tayacien

Italie

Homo cepranensis









420
Syrie

H. ergaster








Kathu Pan

H. ergaster
450
acheuléo
-tayacien









500









550











600






Middle Awash, Kapthurin

H. heidelbergensis




650

Rép. tchèque

H. ergaster









700





Awash, Buya,
Melka Kunture,
Olorgesailie

H. ergaster




Olduvai

H. ergaster
Sterkfontein

Homo gautengensis
750











800











850


Espagne,
Angleterre

H. antecessor












950














1














1,1















Sterkfontein

H. ergaster
1,2


Espagne

Homo antecessor




Omo,
Konso-Gardula,
Lomekwi,
Koobi Fora,
Illeret, Chesowanja

Paranthropus boisei

PARAN-
THROPES







1,3











Olduvai
Malema,
Peninj

P. boisei


1,4
oldowayen
évolué







Turkana,
Koobi Fora,
Illeret,
Awash,
Konso-Gardula,
Melka Kunture

Homo ergaster



Olduvai

H. ergaster
1,5







Koobi Fora,
Illeret

H. habilis


1,6
oldowayen
classique










Sterkfontein

Paranthropus robustus
1,7








Olduvai

H. habilis

1,8









Olduvai

H. ergaster
1,9


Géorgie

Homo georgicus





Illeret,
Koobi Fora

Homo rudolfensis

2
pré-oldowayen










Sterkfontein

Australopithecus  sediba
2,1












Sterkfontein,
Makapansgat, Taung

A. africanus
2,3









Lower Omo

Homo habilis
Uraha

Homo rudolfensis

2,4











2,5







Omo,
Koobi Fora

Paranthropus
aethiopicus
Middle Awash

Australopithecus garhi


2,7












2,8










Lower Awash

HOMOS






3

















PALÉO-
LITHIQUE ARCHAÏQUE
3,2






Bahr el-Ghazal

Australopithecus bahrelghazali

Lomekwi

Kenyanthropus platyops
Turkana, Omo,
Lower et Middle
Awash

A. afarensis







3,3
lomekwien













3,4







Lower Awash

Australopithecus
deyiremeda






3,5
















3,6












Laetoli

A. afarensis




3,7







Turkana
Middle Awash
Fejej

Australopithecus anamenis

AUSTRALO-
PITHÈQUES







Sterkfontein

Australopithecus africanus

3,8

















3,9

















4








Middle Awash
Fejej

Australopithecus afarensis








4,2

















4,5








Lower et Middle Awash

Ardipithecus ramidus








5

















5,2


















5,7









Middle Awash

Ardipithecus kadabba

ARDI-
PITHÈQUES








5,8








Tugen Hills

Orrorin tugenensis








6

















6,2

















6,9


















7






Toros-Menalla

Sahelanthropus tchadensis

HOMINIDÉS ANCIENS











7,2

















PÉRIODES
DATA
TION
Ma puis ka
FACIÈS


SORTIE
D'AFRIQUE


MAGHREB
TCHAD
ÉRYTHRÉE
ÉTHIOPIE
KENYA
TANZANIE
ZAMBIE
MALAWI
AFRIQUE DU SUD




Enchaînement des faciès lithiques


PÉRIODES
DATATIONS
(Ma puis ka)
TECHNOLOGIES LITHIQUES
FACIÈS
TECHNIQUES
OUTILS
UTILISATIONS
CUMULÉES
IMPLICATIONS
CONSÉQUENTES
ESPÈCES
DIRECTEMENT ASSOCIÉES
Paléolithique archaïque





objets naturels bruts broyage de nourritures végétales

3,4 / 3,2
"pré-I"
LOMEKWIEN
pierre travaillée par éclats chopper
découpe sur ossements animaux
atelier de taille
Kenyanthropus platyops ?
Paléolithique
inférieur



2,7 / 1
mode I


OLDOWAYEN
(PEBBLE CULTURE)
percuteur dur en pierre sur galet
façonnage ou débitage
chopper, chopping-tool
éclats
hachoirs de tubercules végétaux
tranchoirs du squelette des carcasses
découpe des chairs
pensée conceptuelle d'une chaîne opératoire,
culture par transmission

2,7 / 1,9
pré-oldowayen
faible retouchage
éclats larges

bivouacs
Homo éq. habilis
Homo georgicus
1,9 / 1,5
oldowayen classique

pierres polyédriques
racloir, grattoir, couteau, rabot
enclume à dépression centrale
fragments d'os, cornes et dents
grattage des peaux
travail du bois avec finition
répartition spatiale des activités
Homo rudolfensis
Homo habilis
Homo ergaster
1,5 / 1 (à 0,35)
oldowayen évolué

expansion de l'Acheuléen
remplaçant partout l'Oldowayen initial

débitage affiné


aires d'activités spécialisées
Homo ergaster
Homo antecessor
1,7 / 300 (à 150)
mode II
ACHEULÉEN
percuteur tendre en bois végétal
ou animal
biface, hachereau, bola, burin,
outils sur éclats : encoches, denticulés, racloirs
dépeçage de viande,
épointement de branche en épieu
pouvant être emmanché en hache ou pioche
long transport de matières premières,
esthétisme
Homo ergaster
Homo heidelbergensis
Homo neanderthalensis (ancien)
700 / 400
acheuléo-tayacien





500

débitage discoïde
éclats tri- et quadrangulaires

groupes sociaux, abris aménagés, foyers

420 / 250
acheuléo-yabroudien ancien

racloir type limace



415 / 350
TAYACIEN
débitage peu élaboré
racloirs, denticulés, encoches
pointe de Tayac



400 / 300

débitage Levallois : production
en série standardisée
grans éclats minces



350 / 300
clactonien

abbevillien

épieux en bois, haches non utilitaires

biface grossier



250 / 150
acheuléo-yabroudien récent
hummalien

longue lame à talon large


Homo neanderthalensis (ancien)
300 / 30
mode III
MOUSTÉRIEN

micoquien
middle stone age

biface affiné, limande
pointe moustérienne
racloir convergent, limace
débitage de la viande
travail des peaux et os
généralisation du feu,
sépultures,
colliers de coquillages perforés

Homo neanderthalensis (ancien)
Homo sapiens (ancien)
300 / 40
moustérien ancien

biface
bois : hampes de lance, épieux, piquets, pièges, paniers
rare industrie osseuse



Paléolithique
moyen
125

débitage Quina
racloir
os
activité minière
large territoire d'exploitation,
constructions semi-enterrées
créativité artistique, symbolisme,
ramassage de curiosités naturelles
Homo neanderthalensis (classique)
Homo sapiens (classique)
85 / 25
atérien
débitage Levallois grattoirs



Paléolithique
supérieur
40 / 28
moustérien récent




38 / 25
mode IV
AURIGNACIEN
industrie laminaire exclusive

os et bois de renne
lames, grattoirs carénés, lamelle
burin busqué
chasse-lames, poinçons, pointes et lissoirs, bâtons percés

gravure, sculpture, peinture dans
art pariétal (empreintes, animaux)
et art mobilier (parures, Vénus)
Homo sapiens (classique)
38 / 33
aurignacien archaïque

grandes lamelles élancées
armatures de chasse


38 / 28
CHÂTELPERRONIEN
/ ULUZZIEN

grattoirs, burins, perçoirs, lames
poinçons, sagaies, tubes

bijoux
Homo neanderthalensis (classique)
34 / 27.5
aurignacien ancien





27.5 / 26.5
aurignacien récent





26.5 / 17
GRAVETTIEN
objet composite
pointe à dos
sagaie
pointes, fléchettes

grottes ornées
Homo sapiens (classique)
25 / 8
ibéromaurusien

lamelles à dos


Homo sapiens (classique)
22 / 16
SOLUTRÉEN
grande maîtrise de la taille
microlithisation
os d'oiseaux
pointes à crans
lames amincie type feuilles
aiguilles à chas et étui, sarbacane, flûte
propulseur de sagaie
travail et couture des peaux
sculpture monumentale
perspective semi-tordue
Homo sapiens (classique)
22 / 18
solutréen ancien





21 / 17
solutréen récent
/ badegoulien

raclettes



19 / 17
épigravettien
/ protomagdalénien





17.5 / 9
mode V
MAGDALÉNIEN
miniaturisation
travail sur os et bois de cervidé
sagaies diversifiées
cuillers, spatules
hameçon, harpon
cordage
ustensiles domestiques
outils décorés
Homo sapiens (classique)
17.5 / 14.5
magdalénien inférieur
débitages microlamellaires


figures animées

16 / 11
magdalénien moyen
lames standardisées


perspective réaliste
Homo sapiens (moderne)
14 / 9
magdalénien supérieur

harpon

figures hyperréalistes

10

débitage Montbani
fine pointe des armatures de chasse






 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Épipaléolithique / Mésolithique) =>

PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

Page 34  |  vous êtiez ici  :  PALÉOLITHIQUE SUPÉRIEUR
 

www.place-hecataei-milesii.net