Place
HECATAEI  MILESII




PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

 <= REMONTER  LA  CHRONOLOGIE (Paléolithique archaïque)


suite de l'     Â G E    L I T H I Q U E    (7 Ma - 3500 a)
N.B. : Datation AEC, en Ma puis a.

suite du       P A L É O L I T H I Q U E   (7 Ma - 17.000 a)


évolution de faciès industriels et culturels (voire socio-économiques)


PALÉOLITHIQUE  INFÉRIEUR   (ou ancien)   De 3 Ma à 200.000 a.


fermeture du Panama (liaison des AMÉRIQUES) : rupture de la circulation océanique dans la bande tropicale et des échanges Pacifique - Atlantique :
accentuation des contrastes climatiques continentaux :
- sécheresse en AFRIQUE : recul S des forêts au profit de grandes étendues herbeuses, formation de désert au N; renouvellement de la faune
- mise en place du Gulf Stream augmentant la salinité en Atlantique N : refroidissement polaire formant la calotte arctique
3,25 Ma : entrée en glaciation alpine Biber


2800e MILLÉNAIRE...     De 2,8 à 2,7 Ma.


 E et S AFRIQUE :

2,8 / 2,6 à 2 Ma : A. africanus dit " Mrs Ples " (de anc. appellation Plesianthropus transvaalensis) dans une grotte de Sterkfontein (NE AFRIQUE DU SUD)

P A R A N T H R O P E S
(ou Australopithèques robustes, par développement de la bouche, contemporains des Homos)
robustesse d'ensemble du crâne, avec zones d'insertion des muscles mandibulaires se rejoignant au sommet, formant chez les mâles un gros relief osseux (crête sagittale)
incisives petites, prémolaires et molaires très grosses, émail très épais, signes d'une alimentation coriace de type tubercules et racines


2,8 à 1,1 Ma : Paranthropus boisei (dit anc. Zinjanthrope ou " Zinj ", ou Homme Casse-Noisette)

particularités anatomiques :
- crâne : arcade zygomatique large en arc de cercle, créant une grande fosse temporale, foramen magnum court et cordiforme
- mâchoire : mandibule massive
- denture : prémolaires et molaires larges, à émail très épais, petites incisives et canines
paléoenvironnement : prairies sèches de savane

site & stratigraphie :
2,8 à 1,4 Ma : riv. Omo (SW ÉTHIOPIE); dans Membre G de la Formation Shungura  [SITE(S) À PRÉCISER]


H O M O S

2,8 Ma : espèce à déterminer dans zone Ledi-Geraru (Lower Awash, centre Afar,
NE ÉTHIOPIE)


===============  PREMIÈRE  TECHNOLOGIE  LITHIQUE  :  OLDOWAYEN   2,7 Ma 


Faciès  OLDOWAYEN      De 2,7 à 1 Ma.


2700e MILLÉNAIRE...     De 2,7 à 2,6 Ma.


2,7 à 1 Ma : oldowayen (du site des gorges d'Olduvai, ou Olduvaï, Oldoway, NE Arusha, N TANZANIE; ou industrie mode I; appelé aussi Abbevillien en EUROPE pour industries à bifaces grossiers antérieures à l'Acheuléen; Chelléen) :
culture des galets aménagés (ou pebble culture), non associée à une espèce particulière
outil obtenu par retouche d'un galet de silex par simple frappe forte avec un percuteur dur en pierre
(galet souvent rond et massif, au moins aussi dur, transmettant une grande force d'impact, générant une onde de fracture massive et détachant des éclats épais)
afin de le rendre tranchant sur un bord plus ou moins sinueux :

    - chopper : tranchant obtenu par enlèvement d'un ou plusieurs éclats sur 1 face du galet
    - chopping-tool : galet épointé par l’enlèvement de plusieurs éclats sur 2 faces façonnées
servent de tranchoirs pour briser os et crâne des carcasses, ou de hachoirs de tubercules végétaux
éclats : fragments de roche détachés d'un bloc, intentionnellement par méthode de débitage, ou non par méthode de façonnage
utilisés pour couper les chairs
charognage occasionnel
[ Le terme chopper est souvent utilisé de manière généraliste, pouvant alors être décliné en mono- ou bifacial, englobant celui de chopping-tool plus particulièrement bifacial, celui-ci pouvant alors qualifier plutôt des proto-bifaces grossiers ultérieurs d'Asie... ]

émergence pensée conceptuelle suivant chaîne opératoire (projet distant dans le temps) :
- récolte de roches choisies, transportées sur lieu de taille (atelier)
choix du mode de débitage selon propriétés connues de la roche et en fonction du résultat escompté
- outils apportés sur lieu d'utilisation
culture : savoir-faire impliquant un enseignement transmis, propagé à travers un vaste espace et une grande échelle de temps entraînant son évolution, signe de contact entre Hominidés de différentes espèces et régions



PRÉ-OLDOWAYEN      De 2,7 à 1,9 Ma.


2,7 à 1,9 Ma : pré-oldowayen (ou Oldowayen ancien)
bivouacs, aires de taille, éclats larges rarement retouchés
schéma de débitage élaboré, avec répétition systématique précis (détachement des éclats par petites séries d'enlèvements continus en tournant autour du bloc)


2,7 à 1,5 Ma : P. boisei sur riv. Peninj (affluent SW lac Natron, NE Arusha, N TANZANIE); Formation Humbu


2,7 à 2,4 Ma : Paranthropus aethiopicus (= d'Éthiopie)

particularités anatomiques :
- crâne : crête sagittale, base aplatie
- joue : arcades zygomatiques très en avant
- mâchoire : en V, grand prognathisme, palais large à toit épais
- denture : prémolaires et molaires grandes à émail épais
- cou : très grand développement de la musculature de la nuque

site :
2,7 à 2,4 Ma : riv. Omo (
SW ÉTHIOPIE) [SITE(S) À PRÉCISER]


2,7 à 1,4 Ma : Homo habilis (= habile de ses mains)

particularités anatomiques :

- crâne : arrondi, front plutôt vertical, faible arcade sourcilière, encoche maxillaire marquée, base large et courte
- cerveau : développement de l'aire du langage articulé
- joue : zygomatique orienté verticalement, os nasal large avec épine antérieure saillante
- mandibule : prognathisme modéré
- denture : incisives larges, prémolaires et molaires réduites
- membre supérieur : léger, grande main, préhension précise (1er métacarpien et trapèze moins imbriqués permettant plus de mobilité), doigts courts
- membre inférieur : robuste, métatarsien épaissi, orteils réduits et alignés, gros orteil élargi et détaché
mœurs :
petits groupes permettant protection et efficacité, abri sous roche ou camp de huttes rondes, utilisation de feu naturel récupéré (traces de galets brûlés) [SITE(S) À PRÉCISER]
plutôt charognard, récupérant des carcasses aux prédateurs, utilisation d'éclats de pierre pour découper la viande et extraire la moelle osseuse

sites & stratigraphie :

2,7 à 2 Ma : Shungura (Lower Omo,
SW ÉTHIOPIE); Membre F de la Formation Shungura


2600e MILLÉNAIRE...     De 2,6 à 2,5 Ma.


surrection tectonique du Rift Occidental (" évènement de l'Omo ") augmente le blocage des nuages venant d'
W, et l'assèchement à l'E transformant le paysage en savane

2,6 / 2,5 Ma : P. aethiopicus à Koobi Fora et Kangatukuseo (NW KENYA)

2,6 / 2,5 Ma : site de taille pré-Oldowayen à Gona (Ounda et Kada, W Lower Awash, NE ÉTHIOPIE); Formation Hadar


2500e MILLÉNAIRE...     De 2,5 à 2,4 Ma.


2,5 à 2 Ma : tendance générale au refroidissement avec phases glaciaires en hémisphère N

2,5 à 2,3 Ma : A. africanus dit " enfant de Taung " dans mine de Taung (près riv. Harts, S province North West, N AFRIQUE DU SUD)

2,5 Ma :
P. boisei à :
 
                - Kangatukeseo et riv. Lomekwi (NW KENYA); Formation Nachukui
                 - Malema (S Karonga, NE Northern Region, N MALAWI)


2,5 Ma : Australopithecus garhi (= surprise)
[ Parfois discuté comme Paranthropus garhi de part sa forte dentition. ]

particularités anatomiques :
- crâne : pariétaux bipartites développés, surmontés par crête sagittale d'ancrage des muscles temporaux masticateurs, front fuyant et étroit, constriction postorbitaire importante
- joue : racines des canines proche de l'ouverture nasale
- mandibule : prognathisme prononcé, palais vertical
- denture : arcade dentaire en U légèrement divergente, grandes dents, incisives couchées, diastème entre incisive latérale et canine, molaires avancées, larges et robustes, à émail très épais
- fémur : long et oblique, col long et robuste, tête sphérique

sites :
Bouri (site de taille pré-Oldowayen), Gamedah et Matabaietu (Middle Awash, NE ÉTHIOPIE)
stratigraphie : Membre Hatayae (dit Hata) à la base de la Formation Bouri, sorte de péninsule fermant le lac Yardi et contournée au SE par riv. Awash, de type horst (compartiment s'étant retrouvé surélevé entre 2 fossés d'effondrement bordés par des failles)
os de gazelle portant des traces de boucherie par outil en pierre


2,5 à 1,8 MaHomo rudolfensis (= du lac anc. Rudolf, d'après l'archiduc autrichien Rudolf de Habsburg, auj. Turkana, KENYA)
[ Parfois discuté comme Kenyanthropus voire Australopithecus. ]

particularités anatomiques :
- crâne : arrondi, voûte épaisse, front assez fuyant, arcade sourcilière légère, orbites très hautes, maxillaire carré
- cerveau : développé (lobes frontaux et temporaux); serait dû à un développement utérin plus rapide que les autres organes, le nourrisson alors faible nécessitant davantage de disponibilité parentale, et donc un habitat plutôt terrestre entraînant l'abandon d'activités arboricoles
- joue : arcade zygomatique robuste, ouverture nasale étroite
- mandibule : robuste, face longue et plane, prognathisme léger, palais très court et peu profond
- denture : incisives grandes, canines asymétriques réduites, prémolaires et molaires larges, à couronnes et racines complexes, et émail épais
- cou :
nuque étendue

sites & stratigraphie :
- 2,5 à 2,1 Ma :
site de taille pré-Oldowayen à Uraha (NW Chilumba, NE Northern Region, N MALAWI); Chiwondo Beds
- 2,5 à 1,8 Ma : Koobi Fora et Illeret (NW KENYA); site KBS (Kay Behrensmeyer), Membre Burgi supérieur


  Homo habilis : crâne  proposition de reconstitution   Homo rudolfensis : crâne  proposition de reconstitution
crâne_homo_habilis
reconstitution_homo_habilis
crâne_Homo_rudolfensis
reconstitution homo rudolfensis
 


2,5 / 2,4 Ma : site de taille pré-Oldowayen par Homo (non spécifié) à Omo ([SITE À PRÉCISER] SW ÉTHIOPIE); dans Membre D de la Formation Shungura


2400e MILLÉNAIRE...     De 2,4 à 2,3 Ma.


2,4 à 2 Ma : A. africanus à Gladysvale, autre grotte zone Sterkfontein (NE AFRIQUE DU SUD)

2,4 / 2,3 Ma : sites de taille pré-Oldowayen à :
                           - Lokalelei (W Turkana, NW KENYA)
                           - Omo (
[SITE À PRÉCISER] SW ÉTHIOPIE) par Homo; dans Membres E et F de la Formation Shungura


2300e MILLÉNAIRE...     De 2,3 à 2,2 Ma.


2,3 / 2 Ma :
site de taille pré-Oldowayen à Senge (E Kabinda, SE Kasaï Oriental, S R.D. CONGO)


2,3 à 1,4 Ma :
Paranthropus robustus (dont anc. crassidens)

particularités anatomiques :
- crâne : crête sagittale marquée, grande arcade zygomatique, base flexible
- mâchoire : faible prognathisme, fosse mandibulaire profonde
- denture : grandes molaires à émail épais

sites :

2,3 / 2 à 1,5 / 1,4 Ma : grottes dans zone Sterkfontein (NE AFRIQUE DU SUD) :
       - Drimolen (ou Dreimulen) : dits " Eurydice " et " Orpheus "
       -
Wonder
       - Kromdraai (ou  Kromdraï)
       - Swartkrans

       - Coopers



  Paranthropus boisei : crâne  proposition de reconstitution   Paranthropus robustus : crâne  proposition de reconstitution

crâne_paranthropus_boisei
 


reconstitution_paranthropus_boisei
 

crâne_paranthropus_robustus
 

reconstitution_paranthropus_robustus
 


2,3 / 2,2 Ma :
site de taille pré-Oldowayen par Homo à Hadar (ÉTHIOPIE)


2200e MILLÉNAIRE...     De 2,2 à 2,1 Ma.


2,2 / 2 Ma : site de taille pré-Oldowayen / Oldowayen classique par Homo à Kanjera S (Homa, Kendu, W KENYA)



2100e MILLÉNAIRE...     De 2,1 à 2 Ma.


2,1 à 1,1 Ma :
P. boisei sur crête Koobi Fora (NW KENYA); Formation Koobi Fora


2000e MILLÉNAIRE...     De 2 à 1,9 Ma.


2 / 1,9 Ma : site de taille pré-Oldowayen en Fejej (SW ÉTHIOPIE)

2 / 1,8 Ma : H. habilis dits " Twiggy " et " enfant de Lucy " (ou Dik-Dik) à Olduvai (N TANZANIE)

2 / 1,7 Ma :
site de taille pré-Oldowayen / Oldowayen classique par Homo éq. habilis à Swartkrans (zone de SterkfonteinNE AFRIQUE DU SUD); dans Membre 5

===============  PREMIÈRE  TRACE  D'OCCUPATION  DE  GROTTE    2 / 1,6 Ma 

2 / 1,6 Ma : 1ère trace d'occupation de grotte à Wonderwerk (Kuruman Hills, NW Kimberley, Northern Cape Province, N AFRIQUE DU SUD)


2 / 1,8 Ma : Australopithecus sediba (= source)
[ Recherche en cours : variation tardive d'Aust. africanus (+0,5 Ma) ou espèce de transition entre Aust. africanus et Homo erectus ?.. ]

particularités anatomiques :
- crâne : hémisphères cérébraux asymétriques avec développement du lobe frontal, nez saillant avec arête
- mâchoire inférieure : avant quasi-vertical
- denture : arcade parabolique, petites dents à émail épais

- membres : grandes surfaces articulaires, précision de la poignée
- bassin : hanches alignées verticalement

sites : au NE AFRIQUE DU SUD
- grotte Malapa (N Sterkfontein)
- grotte Maropeng (W zone de Sterkfontein)


2 Ma à 800.000 / 600.000 a : Homo gautengensis (= région du Gauteng)

caractéristiques :
face projetée, grandes dents, surtout prémolaires et molaires, long bras
traces de cannibalisme


site :
grottes de Sterkfontein (
NE AFRIQUE DU SUD)


1900e MILLÉNAIRE...     De 1,9 à 1,8 Ma.


1,9 à 1,2 Ma : P. boisei à Olduvai (N TANZANIE); Lits I et II

1,9 à 1,7 / 1,4 Ma : H. habilis à Koobi Fora et Illeret (NW KENYA)


===============  PREMIÈRE  SORTIE  DE  L'AFRIQUE   1,9 Ma 

 EURASIE :

1,9 Ma : refroidissement terrestre (glaciation Donau) accentue l’ouverture de l’environnement :
sortie partielle du continent africain par
Homo (éq. habilis / rudolfensis ou pré-erectus) pour un 1er peuplement en EURASIE, emportant l’Oldowayen
migration plus aisée pour individus à régime carnivore car flexibilité géographique d'obtention de viande, comparé au régime végétarien limité par des plantes spécifiques de leurs régions
passage possible de la mer Rouge par zone alors émergée dite Bab-el-Mandeb (entre Djibouti et Yémen) depuis Hadar, puis le golfe Arabo-Persique (alors plus petit) franchissable à Ormuz
autres grands mammifères africains migrant en EURASIE : jaguar à dents de sabre Megantereon whitei, grande hyène Pachycrocuta brevirostris, hippopotame archaïque Hippopotamus antiquus


1,9 / 1,8 Ma : sites de taille pré-Oldowayen à :
- Erq el-Ahmar (Wadi Khareitoun, Tuqu', SE Bethlehem, S Cisjordanie, ISRAËL/PALESTINE)
- Yir'on (SW Avivim, NE Galilée, N ISRAËL)
- par H. dit georgicus à Dmanisi (ou Dmanissi, vallée Mashavera, SW Kvemo Kartli, S GÉORGIE, S Caucase); occupation durant 80.000 a
- Riwat et Pabbi Hills (Siwalik Hills, SE Rawalpindi, N Penjab pakistanais, NE PAKISTAN)

  AFRIQUE :


OLDOWAYEN  CLASSIQUE      De 1,9 à 1,6 Ma.


1,9 à 1,5 Ma :
oldowayen dit classique (ou Olduvai I, pré-Acheuléen)
système d'occupation du territoire : sites complémentaires spécialisés distincts (répartition spatiale des activités) :
- lieux de vie : abris construits (signe d'augmentation de durée d'occupation)
- ateliers de taille

- sites de boucherie
évolution lente et continue, avec maîtrise de plus en plus précise du débitage et une diversification des outils :
-
pierres polyédriques (toutes les faces travaillées) discoïdes ou sphéroïdes
- éclats retouchés pour devenir :
       -
racloir : un bord régularisé; utilisé pour parfaire l'état de surface d'une pièce de bois après rabotage
       -
grattoir : face inférieure plane, face supérieure travaillée; utilisé pour gratter les peaux, travailler le bois...
       -
couteau : face inférieure (dos) plane, brute ou retouchée, tranchant non retouché; utilisé pour couper
       - rabot proche grattoir épais
- enclumes à dépression centrale
utilisation de fragments d'os, cornes et dents


choppers
chopping-tool pierre polyédrique discoïde
grattoir / racloir
chopper_1
chopper_2
chopping-tool
polyedre
scraper


1,9 / 1,7 Ma : sites de taille Oldowayen classique :
                          - par H. rudolfensis à Koobi Fora (NW KENYA); Membre Burgi supérieur
                          - à Olduvai (N TANZANIE); Lit I; protobifaces

1,9 Ma à 400.000 a :Homo ergaster (= artisan; 1er homme à transformer son environnement)
[ Parfois réunis sous même nom qu'erectus ou considéré comme sa sous-espèce, sinon juste pour les premières formes africaines. ]

particularités anatomo-physiologiques :
§ tête :
- crâne :
os amincis, boîte volumineuse et anguleuse avec os pariétaux écartés
bourrelet sus orbital développé (arcades sourcilières), divisé en 2 arches, séparé du front fuyant par une rainure marquée
os occipital allongé avec bourrelet dominant la nuque, voûte basse
cerveau arrondi avec asymétrie marquée entre les 2 hémisphères, lobes frontaux développés
- face :
partie moyenne affectée d'un faible prognathisme, plutôt réduite, à mâchoire courte et légère
nez long et large, projeté vers l'avant, avec larges narines orientées vers le bas
mandibule gracile mais renforcée de plusieurs bourrelets osseux, avec symphyse développée et fortes marques du muscle digastrique (suggérant un langage par vocalisation, plutôt qu'une véritable parole)
- denture : arcades paraboliques divergentes, incisives développées en arc arrondi, autres courtes, canines émoussées, émail épais

§ corps :
bipédie complète :
corps grand et mince, aligné verticalement au-dessus d'un bassin étroit en cuvette (mouvement plus efficace sur les 2 jambes)
excellent marcheur entièrement engagé terrestre, posant d'abord le talon, suit les migrations de ses proies en AFRIQUE E et S
capable de courir sur de longues distances, avec équilibre apporté par la silhouette stabilisatrice : épaules larges écartant les bras de la colonne vertébrale, cage thoracique plutôt en forme de tonneau, hanches minces
- membres :
supérieur 
relativement court, épaule orientée latéralement, main large et courte
inférieur relativement long, fémur oblique, genou large capable d'hyperextension, pied à double voûte plantaire, gros orteil aligné
- cage thoracique :
étroitesse de la partie inférieure (liée à celle du bassin), compensée par l'expansion de la partie supérieure pour conserver une capacité pulmonaire
suggérant un appareil digestif de taille réduite, donc une consommation régulière de nourriture de qualité supérieure telle la viande pour répondre aux besoins nutritifs d'un plus gros cerveau
- peau : pilosité réduite, favorisant la régulation de la température corporelle par transpiration (refroidissement dans un environnement chaud et sec)

§ reproduction :
resserrement du canal de naissance féminin (lié à celui du bassin) rendant l’accouchement difficile avec un gros cerveau
=>
mécanisme de rupture de la durée « normale » de gestation (unique et propre au genre Homo), passant de 15 à 9 mois, la croissance cérébrale se poursuivant chez le nouveau-né plusieurs mois (au même rythme que chez le fœtus)
naissance avec un cerveau encore relativement immature rend l'enfant dépendant durant ses premières années, nécessitant davantage de soins maternels, donc des mères suffisamment nourries, tributaires de l'appui masculin voire des autres membres du groupe : tendance de partage et coopération entre mâles et femelles au sein de groupes sociaux fondés sur des obligations familiales (également suggéré par la réduction du dimorphisme sexuel)

site :
1,9 Ma : 
Koobi Fora (NW KENYA)


1800e MILLÉNAIRE...     De 1,8 à 1,7 Ma.


  AFRIQUE :

1,8 Ma : H. habilis dit " enfant de Jonny " à Olduvai (N TANZANIE)
1,8 / 1,6 Ma :
site de taille Oldowayen classique par H. habilis à Olduvai (N TANZANIE); dans Lit II inférieur

1,8 Ma : P. robustus dans grotte Gondolin (N zone de Sterkfontein, NE AFRIQUE DU SUD)

1,8 Ma : sites de taille Oldowayen classique au NE ALGÉRIE :
                - Ain El-Hanech et El-Kherba (Guelta Zerga, NE Sétif)
                - Mansourah (SE Constantine)

===============  PREMIER  HABITAT   1,8 Ma 

1,8 Ma : H. ergaster à :
                 - Gona (NE ÉTHIOPIE)
                 -
Olduvai (N TANZANIE), 1ères traces d'habitat sous forme d'un cercle de pierres assurant les fondations d'une hutte de branchages (blocs de calage)
1,8 / 1,7 Ma : H. ergaster à Koobi Fora (NW KENYA)

1,8 / 1 Ma : site de taille Oldowayen classique à Swartkrans (zone de Sterkfontein, NE AFRIQUE DU SUD); Membres 1 à 3


1,8 Ma à 600.000 a :Homo erectus (= dressé; s.s. uniquement asiatique, anc. Sinanthrope (ou Homme de Pékin) en CHINE et Pithécanthrope (ou Homme de Java) en INDONÉSIE)
[ Plutôt réservé aux formes asiatiques, puis africaines tardives. ]

particularités anatomiques :
- crâne :
large et long avec angles aigus à l'arrière
os très épais, massif neurocrâne (partie recouvrant le cerveau)
crête centrale (quille médiane) le long du haut
front bas incliné
arcade sourcilière massive saillante
quilles sagitales (zones étroites de l'os épaissi allant de l'arrière des sourcils à l'arrière du crâne), chignon occipital
face large, nez large et plat
- mâchoire :
large et épaisse,
prognathisme marqué
dents grandes, molaires à grandes racines
- membres à os épais


1700e MILLÉNAIRE...     De 1,7 à 1,6 Ma.


  AFRIQUE :

1,7 / 1,6 Ma :
H. habilis dits " George " et " Cindy " (ou Cendrillon) à Olduvai (N TANZANIE)

1,7 / 1,5 Ma : H. ergaster à Nariokotome III (W Turkana, NW KENYA) dit " Turkana Boy " (ou Nariokotome Boy, squelette le plus complet jamais retrouvé)

sites de taille Oldowayen classique à :
- 1,7 / 1,6 Ma : Karré et Gamboré I par H. ergaster (Melka Kunture, sur Awash, centre ÉTHIOPIE); cercle de pierres de hutte
- 1,7 / 1,4 Ma : Peninj (N TANZANIE)


sites paléolithique inf. pré-acheuléen
Principaux sites du Paléolithique Inférieur pré-acheuléens (2,8 à 1,7 Ma).
Accès cartes détaillées :
     


===============  DEUXIÈME  TECHNOLOGIE  LITHIQUE  :  ACHEULÉEN   1,7 Ma 


Faciès  ACHEULÉEN      De 1,7 Ma à 300.000 a.


1,7 Ma à 300.000 a : acheuléen (de Saint-Acheul, faubourg d'Amiens, Somme, N FRANCE; ou industrie mode II; attaché à H. ergaster resté en AFRIQUE) :
transport de matières premières sur de longues distances
utilisation d'un percuteur tendre en bois végétal ou animal (matière moins dure que la roche à tailler, d'une relative élasticité absorbant une partie de la force d'impact, réduisant l'onde de fracture) permettant d'obtenir un tranchant plus rectiligne et des enlèvements plus longs et fins
diversification de l’industrie lithique :
- biface : 2 faces en forme d’amande souvent symétrique, entièrement façonné avec soin (montrant un certain désir esthétique; sans équivalent naturel)
tranchant sur tout son pourtour, évoluant vers la régularité et l'allongement
efficace pour le dépeçage de viandes,
permettant d'épointer une branche en épieu
pouvant être emmanché à l’extrémité d’une hampe pour constituer une arme (hache, pioche)
- hachereau : grand éclat comportant un tranchant transversal non retouché (prédéterminé sur le nucléus d'origine)
- bola : assemblage de pierres, en forme de boules façonnées par piquetage, au bout de cordes, lancé dans les pattes des animaux pour les faire choir
- burin : biseau tranchant et robuste pour creuser un sillon dans des matières plus ou moins dures
- outils sur éclat peu standardisés :
    - encoches (ou coches) : entaille nette concave obtenue par multiples retouches, pour couper ou racler les tiges végétales
    - denticulés : sorte de petite scie, à dents (série d'encoches contiguës) obtenues par petites retouches, sur un ou plusieurs bords non adjacents
    - racloirs

- « panier » en écorce


biface (avec profil)
hachereau bola denticulé
biface hachereau bola denticule


sites de taille Acheuléen par H. ergaster à :
- 1,7 Ma :  Kokiselei (W Turkana, NW KENYA); niveau IV
- 1,7 / 1,4 Ma : Konso-Gardula (ou Karati, sur riv. Sagan affluent du Weito, Région des Nations, Nationalités et Peuples du Sud, SW ÉTHIOPIE)


1600e MILLÉNAIRE...     De 1,6 à 1,5 Ma.


  AFRIQUE :

1,6 Ma :
P. boisei à Chesowanja (E lac Baringo, près Chemoigut, centre Rift Valley, W KENYA)

===============  PREMIER  USAGE  DU  FEU   1,6 Ma 

1,6 / 1,4 Ma : H. ergaster à Koobi Fora (NW KENYA), dont un présentant une pathologie soignée par ses congénères
feux de camp (laissant dépression de sol oxydé et magnétisé, différenciable des feux de broussailles)

1,6 / 1,1 Ma : site de taille Acheuléen à Wonderwerk (N AFRIQUE DU SUD); niveau 1

1,6 / 1,1 Ma : site de taille Acheuléen par H. ergaster à Swartkrans (zone de Sterkfontein, NE AFRIQUE DU SUD); Membre 2

 EURASIE :

sites de taille Oldowayen à :
- 1,6 Ma : Lézignan-la-Cèbe (S Hérault, centre Languedoc-Roussillon, S FRANCE)
- 1,6 / 1,4 Ma : Kozarnika Cave (Oreshets, Belogradchik, SW Vidin, NW BULGARIE); séries d'incisions symboliques sur os
- 1,6 / 1,3 Ma : Pirro Nord (N Foggia, N Pouilles, SE ITALIE)
- 1,6 / 1,2 Ma : puits de Hummal (ou Aïn _, Bir Onusi, bassin de l'oasis de El Kowm, NE Palmyra, NE Homs, centre SYRIE); dans unités 23-16
- 1,6 / 1,2 Ma : Bogatyri/Sinyaya Balka et Rodniki (NE péninsule Taman sur mer d'Azov, W Krasnodar, W Nord-Caucase, SW RUSSIE)
- 1,6 / 1,2 Ma : Nolhac-Biard (W Blanzac, bassin du Puy-en-Velay, centre Haute-Loire, SE Auvergne, S FRANCE)

1,6 / 0,9 Ma : site de taille Oldowayen classique / Acheuléen à Ubeidiya (ou Tel_, près Beit Zera, S lac de Tibériade (ou mer de Galilée, lac Kinneret), S Galilée, N ISRAËL)


1500e MILLÉNAIRE...     De 1,5 à 1,4 Ma.


 AFRIQUE :

1,5 Ma :
site de taille Oldowayen classique à Nyabusosi (SW lac Albert, Toro, W Western Region, W OUGANDA)
1,5 / 1,4 Ma : entretien du feu à Chesowanja (W KENYA)

1,5 / 1 Ma : utilisation du feu sur site de taille Oldowayen par H. ergaster à Swartkrans (zone de Sterkfontein, NE AFRIQUE DU SUD)


OLDOWAYEN  ÉVOLUÉ      De 1,5 à 1,3 Ma.

1,5 à 1 Ma : oldowayen évolué (ou Olduvai II, développé, supérieur)
[ Ou pour sites acheuléens à fonctions particulières sans biface. ]
débitage plus affiné, camps de base avec différentes aires d'activités spécialisées

sites :
- 1,5 Ma : Karari (Koobi Fora, NW KENYA)
- 1,5 / 1,3 Ma : site de taille par H. ergaster à Garba IV (Melka Kunture, centre ÉTHIOPIE); niveaux C et D
- 1,5 / 1,3 Ma : Barogali (
près As Eyla, Gobaad, SW RÉP. DE DJIBOUTI)

1,5 à 1 Ma : expansion de l’acheuléen avec les migrants dans toute l’AFRIQUE, remplaçant partout l’oldowayen initial


1,5 Ma :
P. boisei à village Illeret (E lac Turkana, NW Marsabit, NW Eastern, NW KENYA)

1,5 Ma : 1ères empreintes de pas humaine par H. ergaster à Illeret (NW KENYA)
1,5 / 1,3 Ma : site de taille Acheuléen par H. ergaster à Olduvai (N TANZANIE); Lit II


  Homo ergaster : crâne
 proposition de reconstitution  squelette de Turkana Boy
 empreinte de pas d'Illeret
crâne_homo_ergaster


reconstitution_homo_ergaster
squelette_turkana_boy
pas ergaster Illeret


1400e MILLÉNAIRE...     De 1,4 à 1,3 Ma.


  AFRIQUE :

1,4 Ma :
P. boisei à Konso-Gardula (SW ÉTHIOPIE)

1,4 / 1,2 Ma : site de taille Acheuléen à Rietputs (Windsorton, N Kimberley, bassin riv. Vaal, Northern Cape Province, centre AFRIQUE DU SUD); Formation Rietputs, zone 15

1,4 / 1,1 Ma : site de taille Acheuléen par H. ergaster à Sterkfontein (NE AFRIQUE DU SUD); Membre 5c

 EURASIE :

1,4 / 1,2 Ma : sites de taille Oldowayen à Barranco León 5 et Fuente Nueva 3 (Orce, NE bassin Guadix-Baza, NE Granada, E Andalousie, SE ESPAGNE)


1300e MILLÉNAIRE...     De 1,3 à 1,1 Ma.


 EURASIE :

refroidissement terrestre (glaciation Günz)

1,2 Ma : site de taille Oldowayen dans la grotte Azykh (Tugh, Fuzuli, Hadrout, Haut-Karabagh, SW AZERBAÏDJAN); couches 10 à 7, culture Kuruchai


1,2 Ma à 800.000 a :Homo antecessor (= pionnier; 1er groupe des Prénéandertaliens ou Anténéandertaliens)

particularités anatomiques :

- crâne :
chignon occipital
front bas, arcade sourcilière double
plaque infraorbitale légèrement inclinée vers l'arrière, avec bord inférieur horizontal légèrement plié
nez plutôt saillant
- mâchoire :
fosse canine marquée avec un creux
menton fuyant
molaires à 3 racines
-
hanches plutôt larges

site :
1,2 / 1,1 Ma :
Oldowayen dans grotte Sima del Elefante (massif Atapuerca dominant vallée riv. Arlanzón, près Burgos, Castille-Léon, N ESPAGNE); zone TE-9

 AFRIQUE :

1,15 Ma / 800.000 a : site de taille Acheuléen à Olduvai (N TANZANIE); Lit III


1100e MILLÉNAIRE...     De 1,1 à 1 Ma.


 EUROPE :

1,1 Ma :
site Oldowayen à La Terre-des-Sablons (Lunery-Rosières, vallée du CherSW Cher, SE Centre, centre FRANCE)
1,1 Ma : site Oldowayen évolué à Pont-de-Lavaud (Éguzon-Chantôme, S Indre, S Centre, centre FRANCE), campement : sol empierré abrité d'une charpente de branchages recouverte de peaux

1,1 Ma / 900.000 : site Oldowayen à Vallparadis (Terrassa, N Barcelone, centre Catalogne, NE ESPAGNE)

 AFRIQUE :

1,1 Ma / 800.000 a : sites de taille Acheuléen en AFRIQUE DU SUD à :
- Cornelia (Mafube, NE Free State)
- Elandsfontein (près Hopefield, baie Saldanha, SW province du Cap)


1000e MILLÉNAIRE...     De 1 Ma à 900.000 a.


 AFRIQUE :

1 Ma : site de taille Oldowayen évolué / Acheuléen à Gadeb (bassin sup. du Wedi Shebeli, centre ÉTHIOPIE), avec transport de matière première obsidienne sur plus de 100 km
1 Ma : H. ergaster à Daka (Bouri, NE ÉTHIOPIE)

1 Ma : site de taille Acheuléen par H. ergaster à Mulhuli-Amo (près Buya, désert Danakil, S Semien-Keih-Bahri, centre ÉRYTHRÉE)

1 Ma / 850.000 a : site de taille Oldowayen / Acheuléen par H. ergaster à Garba XII (Melka Kunture, centre ÉTHIOPIE); niveau J

1 Ma / 840.000 a : site Acheuléen à Simbiro III (Melka Kunture, centre ÉTHIOPIE)

1 Ma / 700.000 a : sites de taille Acheuléen en SW KENYA (Rift Valley Province) à :
-
Kariandusi (E lac Elementaita près Nakuru)
- Kilombe (NW Nakuru), avec transport de matière première obsidienne sur 60 km
- par H. ergaster à Olorgesailie (N lac Magadi), avec transport de matière première quartz sur plus de 40 km

1 Ma / 600.000 a : site de taille Acheuléen à Swartkrans (zone de Sterkfontein, NE AFRIQUE DU SUD); Membre 3

 EUROPE :

1 Ma / 950.000 a : site pré-Oldowayen (?) dans grotte du Vallonet (Roquebrune-Cap-Martin, près Menton, SE Alpes Maritimes, SE  FRANCE); niveau III

1 Ma / 900.000 a
: site de taille Oldowayen à Huéscar (N bassin Guadix-Baza, NE Granada, E Andalousie, SE ESPAGNE)

1 Ma / 800.000 a :
site de taille Oldowayen à Monte Poggiolo (Casa Belvedere à Castrocaro Terme e Terra del Sole, NW Forli-CesenaSE Émilie-Romagne, N ITALIE)

1 Ma / 800.000 a :
site de taille Oldowayen par H. antecessor à Happisburgh (NE Norfolk, SE ANGLETERRE)

950.000 a : foyer de la grotte Petralona (versant
W du mont Katsika, Chalcidique, Macédoine, NE GRÈCE); niveau 24

950.000 / 800.000 a : site de taille Oldowayen par H. antecessor à Gran Dolina (Atapuerca, N ESPAGNE); niveau TD-6
1er cannibalisme culturel entre groupes homogènes en concurrence (marques de découpe alimentaire)

930.000 / 600.000 a : campement aménagé à Soleilhac (E BlanzacS FRANCE), abri coupe-vent par levée de blocs rocheux et grands ossements


900e MILLÉNAIRE...     De 900.000 à 800.000 a.


 AFRIQUE :

900.000 / 860.000 a : site Oldowayen évolué à Colne Valley (Watford, SW Hertfordshire, SE ANGLETERRE); silex travaillés interprétés comme figurines animales et humaines et combinaisons animales polymorphiques

 LEVANT :

900.000 / 850.000 a : site Oldowayen à Hummal
(El Kowm, centre SYRIE)

 EUROPE :

850.000 / 750.000 a :
site Oldowayen à Korolevo I (riv. Tisza, Vinogradovsky, S Transcarpatie, W UKRAINE); complexes VIII et VII

 AFRIQUE :

840.000 a : site
Acheuléen par H. ergaster à Gamboré II (Melka Kunture, centre ÉTHIOPIE); site de boucherie d'hippopotames


800e MILLÉNAIRE...     De 800.000 à 700.000 a.


 EUROPE :

800.000 a : sites de taille Oldowayen à Arce, Colle Marino et Fontana Liri (anc. bassin du lac Agnani, Frosinone, SE Latium, centre ITALIE)

800.000 / 600.000 a : site de taille Oldowayen à Cúllar Baza (S Venta Micena, bassin Guadix-Baza, E Andalousie, SE ESPAGNE)

 AFRIQUE :

800.000 / 600.000 a : site de taille Acheuléen d' H. ergaster à Olduvai (N TANZANIE); Lit IV


Sites_Paleolithique_inferieur_pre-heidelbergensis
Principaux sites du Paléolithique Inférieur avant Homo heidelbergensis (1,7 à 0,8 Ma).
Accès cartes détaillées :            


800.000 à 200.000 a : Homo heidelbergensis (= de l'Université d'Heidelberg, ALLEMAGNE; 2cd groupe des Prénéandertaliens)

particularités anatomiques :
- crâne :
arrondi par os plutôt convexes, arrière vertical
pariétal élargi par rapport à la base, fosse temporale profonde
surfaces d'insertion musculaire marquées, surtout à l'arrière
cerveau à lobes frontaux et pariétaux agrandis, élargi vers les tempes, allongé d'avant en arrière
front large, court et fuyant
arcades sourcilières distinctes, arquées, plutôt épaisses
face large et massive, à légère saillie
ouverture nasale large
- mâchoire :
large, courte, et robuste à forte insertion musculaire
denture parabolique (courbe à l'avant puis évasée vers l'arrière), souvent espace rétromolaire (écart derrière les 3èmes molaires)
taille des dents en voie de réduction
- membres :
longue jambe,
tibia épais à crêtes osseuses
silhouette élancée, forte corpulance
mœurs :
construction d'abri de pierres et bois
épieux à lancer pour le gros gibier, nécessitant une coopération sociale accrue
utilisation de l'ocre rouge, 1er à brûler ses morts

sites :
- 800.000 / 700.000 a : site de taille Acheuléen à Aïn Maarouf (El Hajeb, près Meknès, NW MAROC); anc. Atlanthrope au MAGHREB dit Atlanthropus mauritanicus
- 800.000 / 600.000 a : site Acheuléen à Tighenif (anc. Ternifine, E Mascara, centre Oranie, NW ALGÉRIE)


  Homo antecessor : crâne
 proposition de reconstitution   Homo heidelbergensis : crâne
 proposition de reconstitution
crane_homo_antecessor
reconstitution_homo_antecessor
crane_homo_heidelbergensis
reconstitution_homo_heidelbergensis


 LEVANT :

800.000 a : début de l'acheuléen au LEVANT

790.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis à Gesher Benot Ya'aqov (NE Galilée, N ISRAËL); usage contrôlé du feu

 EUROPE :

800.000 / 500.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis à Cueva Negra (Estrecho del Quipar, bassin Guadix-Baza, SE ESPAGNE)

800.000 / 200.000 a : H. heidelbergensis à Petralona (NE GRÈCE); niveau 11

760.000 a : site de taille Acheuléen à Solana del Zamborino (Fonelas, N bassin Guadix-BazaSE ESPAGNE)

750.000 / 600.000 a : site de boucherie de grands mammifères à Isernia La Pineta (W Molise, S ITALIE)

730.000 a : refroidissement terrestre (glaciation Mindel) : EUROPE isolée entre mers, vastes glaciers et hautes montagnes constitue une impasse pour les Prénéandertaliens évoluant alors en vase clos vers les Néandertaliens

 AFRIQUE :

750.000 / 400.000 a : site de taille Acheuléen par H. ergaster à Kathu Pan (Kathu, bassin riv. Vaal, NE Northern Cape, centre AFRIQUE DU SUD); biface esthétique à effet festonné, coloré par des bandes de minerai de fer


700e MILLÉNAIRE...     De 700.000 à 600.000 a.


 LEVANT :


ACHEULÉO - TAYACIEN      De 700.000 à 400.000 a.

700.000 à 600.000 / 400.000 a : faciès "acheuléo - tayacien provisoire" du LEVANT (du gisement de la Micoque, Les Eyzies-de-Tayac, S Dordogne, SW FRANCE), ou pré-yabroudien
(cf Tayacien)
sites :

-
grotte de Tabun (ou El _, mont Carmel, Haifa, NW District d'Haifa, NW ISRAËL); niveau G
- Hummal et Nadaouiyeh Aïn Askar (El Kowm, centre SYRIE)

 AFRIQUE :

700.000 / 400.000 a : site de taille Acheuléen par H. heidelbergensis dans Carrière Thomas I (Casablanca, NW Grand Casablanca, NW MAROC); niveau 4

700.000 / 350.000 a : site de taille Acheuléen à Isenya (Kajiado, S Rift Valley, S KENYA)

700.000 / 130.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis dans Cave of Hearths à Elandsfontein (SW AFRIQUE DU SUD)

640.000 / 600.000 a : site Oldowayen / Acheuléen par H. heidelbergensis à Bodo d'Ar (Middle Awash, NE ÉTHIOPIE)

 EUROPE :

700.000 / 600.000 a : site Oldowayen par H. ergaster à Stránská skála (N Brno, S Moravie, SE RÉP. TCHÈQUE)

700.000 a :
site de taille Acheuléen à Pakefield (Lowestoft, NE Waveney, NE Suffolk, SE ANGLETERRE)

700.000 / 600.000 a : site Acheuléen à La Noira (Brinay-Les-Fougères, vallée du Cher, S Vierzon, W Cher, E Centre, centre FRANCE)

690.000 / 370.000 a : site Acheuléen dans la Plaine-de-la-Morandière (Gièvres, S Loir-et-Cher, centre Région Centre, centre FRANCE), dont un biface noir avec ocelle claire centrée

640.000 a : site de taille Acheuléen à Notarchirico (Loreto, bassin du Venosa, N Potenza, NW Basilicate, S ITALIE)

610.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis dans carrière Grafenrain à Mauer (sur riv. Elsenz, SE Heidelberg, Odenwald, NW Baden-Württemberg, SW ALLEMAGNE)


600e MILLÉNAIRE...     De 600.000 à 500.000 a.


 EUROPE :

600.000 a : site de taille Acheuléen
à Fordwich (E Canterbury, NE Kent, SE ANGLETERRE)

600.000 a : site Acheuléen dans la carrière Carpentier à Abbeville (NW Somme, N FRANCE), à l'origine de l'anc. faciès abbevillien (phase précoce de l'acheuléen, limité régionalement)

 LEVANT :

600.000 / 400.000 a : site Acheuléen à El Latamne (sur riv. Oronte, centre Hama, W SYRIE)

 AFRIQUE :

600.000 / 400.000 a : site de taille Acheuléen à Garba I (ou Godeti, Melka Kunture, centre ÉTHIOPIE)

600.000 / 400.000 a : site de taille Acheuléen par H. heidelbergensis dans la Carrière Oulad Hamida (grotte des Rhinocéros, anc. Carrière Thomas III; Casablanca, NW MAROC); niveau I

600.000 / 200.000 a :
site Acheuléen par H. heidelbergensis à l'W du lac Ndutu (près Sinoni, W Olduvai, W Arusha, N TANZANIE); site de boucherie d'hippopotames

 LEVANT :

v. 550.000 a : sites
Acheuléen :
- Tabun (mont Carmel,
NW ISRAËL); niveau F
- Joubb Jannine (S Beqaa, E LIBAN); bifaces plutôt lancéolés

 AFRIQUE :

545.000 / 510.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis à Kapthurin (W Baringo, W KENYA); Formation Kapthurin

 EUROPE :

520.000 / 360.000 a : site Oldowayen / Acheuléen à Boukoul (NE Roermond, centre Limbourg néerlandais, SE PAYS-BAS); petits silex travaillés, pouvant être interprétés comme figurines animales et humaines et combinaisons animales polymorphiques


pal_inf_deb_heidelbergensis
Principaux sites du Paléolithique Inférieur début Homo heidelbergensis (0,8 à 0,5 Ma).
Accès cartes détaillées :        


500e MILLÉNAIRE...     De 500.000 à 400.000 a.


v. 500.000 a : expansion de l’acheuléen au LEVANT et EUROPE, remplaçant l’oldowayen initial


DÉBITAGE  DISCOÏDE      500.000 a.

500.000 a : début du
débitage Discoïde sur quartz, permet d'obtenir une gamme de produits à caractéristiques spécifiques :
- éclats triangulaires déjetés courts et larges à pointe et tranchants opposés à un dos
- éclats quadrangulaires épais à tranchants périphériques

500.000 / 300.000 a : 2ème vague de peuplement ?, industrie acheuléenne à plus nombreux bifaces et hachereaux
groupes sociaux d'une dizaine d'individus, chasse variée du lapin au mammouth

abris aménagés, huttes, cabanes, tentes, repérés par pavages de sol, alignements de blocs, murets de blocs empilés, calages de poteaux, foyers, emplacements de litière

 LEVANT :

500.000 / 400.000 a : site de taille Acheuléen par H. ergaster à Nadaouiyeh Aïn Askar (El Kowm, centre SYRIE)

 EUROPE :

500.000 / 470.000 a : site de taille Acheuléen par H. heidelbergensis à Boxgrove (près Chichester, SW West Sussex, S ANGLETERRE)

500.000 / 350.000 a : site Oldowayen à Ceprano (près Agnani, centre Frosinone, SE Latium, centre ITALIE), avec Homo cepranensis éq. pré-H. heidelbergensis

470.000 / 320.000 a : site de taille par H. heidelbergensis à Menez Dregan (Plouhinec, SW Finistère, SW Bretagne, W FRANCE; faciès Colombanien, de Saint-Colomban en Carnac); foyers entretenus dont un encerclé de pierres protégeant du vent

460.000 a : site de taille Acheuléen par H. heidelbergensis à Fontana Ranuccio (Agnani, centre ITALIE)

450.000 a : site par H. heidelbergensis sur le gisement de La Micoque (sur anc. plage du Petit Manaurie, près Les Eyzies-de-Tayac, SE Dordogne, SW FRANCE); aire de piégeage et de dépeçage du gibier

450.000 a :
site de taille Acheuléen à Saint-Colomban en Carnac (S Morbihan, S Bretagne, W FRANCE)

450.000 / 350.000 a : site Acheuléen / Tayacien ancien par proche d'H. heidelbergensis à la Caune de l'Arago (Tautavel, gorges du Verdouble, S Corbières, NE Pyrénées-Orientales, S Languedoc-Roussillon, SW FRANCE); ensemble III, dit Homme de Tautavel, sol empierré de 1 m d'épaisseur destiné à se protéger de l'humidité

450.000 / 350.000 a : site de taille Acheuléen à Cagny dit la Garenne (près Saint-Acheul, vallée de l'Avre, centre Somme, NW Picardie, N FRANCE)

450.000 / 300.000 a : sites Acheuléens à Ambrona et Torralba (SE Soria, E Castilla y León, N ESPAGNE); zone de dépeçage, épieu durci au feu

450.000 / 200.000 a : site Acheuléen à Kudaro Caves (W Racha-Lechkhumi-Kvemo Svaneti, N GÉORGIE); niveau 5

450.000 / 130.000 a :
Yarimburgaz Cave (W Istanbul, centre Marmara, W TURQUIE)

LEVANT :

Faciès  YABROUDIEN      De 420.000 à 125.000 a.

420.000 à 125.000 a : faciès acheuléo - yabroudien (de l'abri Yabroud, grotte d'Iskafta, vallée Skifta, N Rif Dimasq, Kalamoon, SW SYRIE) au N et centre LEVANT, ou Mugharien (du Wadi Mughara)
interstratification entre Acheuléen, Yabroudien, et parfois Amoudien (de la grotte Amoud, vallée du Wadi el Amud, NW lac Tibériade, Galilée, ISRAËL; ou pré-aurignacien car technique laminaire précoce : lames issues de nucléus prismatiques)
éclats épais à talon large et lisse, notamment des racloirs simples à retouche écailleuse scalariforme (limaces), rares bifaces
sites de plein air au contact de sources

420.000 à 250.000 a : sites Acheuléo-Yabroudien "anciens" :
- Hummal (unités 12-8), Nadaouiyeh Aïn Askar et Umm el Tlel (El Kowm, centre SYRIE)
- Douara (centre Palmyra, NE Homs, centre SYRIE)
- Ma'aloula (Al-Qutayfah, NW Rif Dimashq, SW SYRIE)
- Tabun (niveau E) et Jamal (mont Carmel, NW ISRAËL)
- Qesem (près Rosh Ha'ayin, E District Central, centre ISRAËL)
- oasis d'Azraq (centre Zarqa, N JORDANIE)

 EUROPE :


Faciès  TAYACIEN      De 415.000 à 350.000 a.

415.000 à 350.000 a : faciès tayacien (ou pré-acheuléen, antérieur ou contemporain à l'acheuléen, archaïque pré-moustérien, anc. clactonien)
débitage peu élaboré pour racloirs, denticulés, encoches, rares bifaces atypiques
pointe de Tayac : 2 tranchants convergents denticulés par encoches clactoniennes




/////////////////// Nouvelles pistes de recherches : 500 ka  //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
500/300 à préciser | 404/400/350 : acheuléen à Hoxne (ANGLETERRE)
500/300 à préciser | 400 : acheuléen à Kärlich -Seeufer (Rhineland, ALLEMAGNE)
500/300 à préciser | 300/200 | 230 : acheuléen à Orgnac III (FRANCE), cabane adossée contre paroi rocheuse
500/400/300 : acheuléen par heidelbergensis à Schöningen (ALLEMAGNE)
bâtons/baguetteq en sapin portant une entaille pour recueillir un silex à l'une/ou 2 de ses extrémités, épieux de 2m tels javelots : plus anciens outils composites
500/300 à préciser : Torre in Pietra (ITALIE)
500/300 à préciser : Pinedo (sur fl. Tage, centre ESPAGNE)
500/200 : oldowayen à Jabeek (PAYS-BAS)
500/100 à préciser | <250 : Wadi Dagadlé (DJIBOUTI) sapiens archaïques anciens dits parfois H. sapiens rhodesiensis
500/100 à préciser | 455/389 | 400 | 380 | 360 | 300/200 | 270 : Salé (Rabat, MAROC) sapiens archaïques anciens dits parfois H. sapiens rhodesiensis / Atlanthrope
490/370/200 : Ngaloba (Laetoli, TANZANIE)
475/250 | 450 | 450/300 | 400 | 400/225/185 : oldowayen par heidelbergensis à Vertesszöllös (sur le Danube, W Budapest, HONGRIE); usage contrôlé du feu, figurines animales et humaines
470 : acheuléen à High Lodge (ANGLETERRE)
470 : acheuléen à Waverley Wood Farm (Warwickshire, ANGLETERRE)
470 : clactonien/acheuléen à Barnham (Suffolk, ANGLETERRE)
470/400/300/230 : Ohle Pit (Groß Pampau, Hamburg, ALLEMAGNE); figurines animales et humaines et combinaisons animales polymorphiques


/////////////////// Nouvelles pistes de recherches : 450 ka  ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
450 : acheuléen au lac Karar
450 : acheuléen à Haïn Hanech
450 : Atlanthrope à Tighennif (près Oran)
450/300/200 : acheuléen par Atlanthrope à Sidi Zin (Le Kef, NW TUNISIE)
430/372/300 : heidelbergensis à Gran Dolina (Atapuerca, ESPAGNE); TD-11/10, pratique funéraire rudimentaire (1res traces d’outils sur ossements humains)
414/400 : acheuléen à Beeches Pit (West Stow, Suffolk, ANGLETERRE)


400e MILLÉNAIRE...     De 400.000 à 300.000 a.


 EUROPE :

DÉBITAGE  LEVALLOIS      400.000 a.

400.000 / 300.000 a : début du débitage Levallois en EUROPE (ou méthode Levallois, du site de Levallois-Perret, Hauts-de-Seine,
N FRANCE) :
production en série de grands éclats minces de forme standardisée à partir d'un même nucleus (bloc de roche dure), utilisant moins de matière :
- préparation du nucleus : enlèvement d’éclats successifs à l’aide d’un percuteur tendre afin d’obtenir un plan de frappe approprié (2 surfaces convexes sécantes)
- puis ainsi débitage en un seul coup d’un grand éclat à forme déterminée : obtention d’un grand outil mince (dit éclat Levallois), dont une face porte les traces du travail préparatoire tandis que l’autre est plane
- retouches sur le tranchant en fonction de l’usage : lames, racloirs, couteaux et pointes


===============  DOMESTICATION  DU  FEU   400 ka 


400.000 a : domestication du feu : permet d'affronter les rigueurs du climat, cuire les aliments, se protéger des carnivores, détourner les proies vers des pièges, transformer des matériaux, la réunion du groupe renforçant sa cohésion sociale

400.000 / 350.000 a : site de taille Acheuléen à Korolevo I (W UKRAINE); complexe VI, outils à surface d'appui pour la paume de la main : rézak (sorte de protobiface à appui sur le bord longitudinal au lieu d'un talon) et sékatch (outil tranchant volumineux à bord d'attaque longitudinal unique à l'opposé de l'appui), plus anciennes pointes foliacées d'EUROPE centrale et E, débitage Levallois non associé à l'Acheuléen mais véritable innovation indépendante

400.000 / 350.000 a : site de taille Acheuléen dans la grotte Azykh (S AZERBAÏDJAN); couches 6 et 5

400.000 / 300.000 : site de taille Acheuléen par H. heidelbergensis à Saint-Acheul (Amiens, centre Somme, NW Picardie, N FRANCE)

400.000 / 250.000 a : sites Acheuléen dans les abris de Pech de l'Azé II et III (Carsac-Aillac, SE Dordogne, SW FRANCE); traces de foyer

400.000 / 200.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis à Sidi Abderrahmane (grotte des Littorines; Casablanca, NW MAROC)

400.000 / 200.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis à Trinchera Galeria (Atapuerca, N ESPAGNE)

380.000 a : site Acheuléen à Aridos (Arganda del Rey, SE Madrid, centre ESPAGNE); dépeçage d'éléphants

370.000 a : site Oldowayen à Bilzingsleben (Sömmerda,
N Thuringe, centre ALLEMAGNE); tibia d'éléphant présentant des séries d'incisions parralèles, de même longueur et régulièrement espacées

350.000 a : 3 séries d'empreintes de pas par H. heidelbergensis à Ciampate del Diavolo (NW Roccamonfina, NW Caserta, N Campanie, S ITALIE)

350.000 / 250.000 a : H. heidelbergensis à Steinheim an der Murr (NE Ludwigsburg, N Baden-Württemberg, SW ALLEMAGNE)

350.000 / 230.000 a : site de taille Acheuléen à Cagny dit l'Épinette (près Saint-Acheul, N FRANCE)


/////////////////// Nouvelles pistes de recherches : 400 ka  /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
400 : site de L'Igue des Rameaux (Caniac-du-Causse, FRANCE)
400 : gisement de Coudoulous (Tour-de-Faure, Lot, FRANCE)
400 : usage du feu à Lunel-Viel (Hérault, FRANCE)

400 : heidelbergensis à Montmaurin (Haute-Garonne, FRANCE)
400 : acheuléen à Elveden (ANGLETERRE)
400 : acheuléen à Tilehurst (ANGLETERRE)
400 : acheuléen à Bowman's Lodge (ANGLETERRE)
400 : acheuléen à Round Green (ANGLETERRE)
400 : acheuléen à Gaddesden Row (ANGLETERRE)
400 : oldowayen à Beegden et Asselt (PAYS-BAS); silex travaillés interprétés comme figurines animales et humaines et combinaisons animales polymorphiques
400 : Vergranne (près Baume-les-Dames, Doubs, Franche-Comté, FRANCE)
400/350/250 : heidelbergensis à Kebibat (Rabat, MAROC)
400/250/200/150 : heidelbergensis à Petralona (GRÈCE)
390/330 : Lainyamok (KENYA)
380/300/244/214 : clactonien à Terra Amata (près Nice, S FRANCE); huttes et foyers, usage contrôlé du feu entretenu avec tourbe et os, points colorés
dont 380 : cabanes ovales de 7 à 15m sur 5m de large, construites à l&ide de piquets biseautés plantés dans le sol et blocs de pierre de calage



350.000 / 300.000 a : 2 faciès coexistants avec outillage fruste sur éclat de silex :
- clactonien en
SW ANGLETERRE (du site de Clacton-on-Sea) : poursuite des chopper et chopping-tool (dérivé de l'Oldowayen), épieux en bois travaillés, suivi du prémoustérien
sites :

    - Clacton-on-Sea (S Tendring, NE Essex); haches travaillées interprétées comme figurines animales et humaines et combinaisons animales polymorphiques
    - Swanscombe (vallée EbbsfleetNW Kent); haches à valeur non utilitaire
- abbevillien : biface grossier

 
===============  PREMIÈRE  PRATIQUE  FUNÉRAIRE   350 ka 

35
0.000 a : H. heidelbergensis à Sima de los Huesos (Atapuerca, N ESPAGNE) dont " Miguelón ", " Agamenón ", " Rui " et " Elvis "
pratique funéraire rudimentaire : plus grand gisement de fossiles humains dans une fosse naturelle, avec dépôt d'un biface " neuf ", pouvant correspondre à une première pensée symbolique sous forme d'un aven sépulcral

/////////////////// Nouvelles pistes de recherches : 350 ka  ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
350/150 : oldowayen/acheuléen/tayacien à La Grotte d'Aldène (La Baume Bonne, FRANCE)
350/130 : acheuléen à Pié du Roy (N Langeac, Cerzat, Haute-Loire, FRANCE)
350/100 : acheuléen avec usage du feu par Néandertal à Cova de Bolomor (ESPAGNE)


300e MILLÉNAIRE...     De 300.000 à 200.000 a.


===============  TROISIÈME  TECHNOLOGIE  LITHIQUE  :  MOUSTÉRIEN   300 ka 


Faciès  MOUSTÉRIEN      De 300.000 à 35.000 a.


300.000 / 200.000 à 35.000 / 30.000 a : faciès moustérien (de Peyzac-le-Moustier, SE Dordogne, SW FRANCE)
       
abondant outillage généralement sur éclat Levallois :
-
biface gagnant en finesse, voire très aminci (limande)
- pointe moustérienne : à silhouette plutôt triangulaire isocèle voire losangique,
plus ou moins allongée, à extrémité distale amincie et section rectiligne,
généralement emmanchée au bout d'un épieu de chasse
- racloir convergent : pointe moustérienne trop épaisse, obtuse, arquée, à ressaut,
ou
à angle sommital trop grand; dit dejeté si axe de symétrie oblique
ou perpendiculaire à l'axe de percussion d'origine
- limace : pointe moustérienne ou racloir convergent allongé et double,
à retouche de base convergente détruisant tout ou partie du talon
 pointe moustérienne
pointe_mousterienne


débitage de la viande, travail des peaux et de l’os, généralisation du feu
micoquien (contemporain) : bifaces variés, pointus à tranchants concaves, hachereau, épieux
middle stone age (msa) en AFRIQUE

300.000 à 40.000 a :
moustérien ancien

 AFRIQUE :

===============  APPARITION  D'HOMO  SAPIENS   300 ka  

300.000 a à aujourd'hui : Homo sapiens (=savant, ou H. sapiens sapiens, l'homme anatomiquement moderne, dit H. de Cro-Magnon de Cro synonyme d’abri et Monsieur Magnon le propriétaire du site à les Eyzies-de-Tayac, SE Dordogne, SW FRANCE)

particularités anatomiques :

reliefs osseux peu marqués
- crâne :

large et robuste, angulation marquée sur la base
occipital haut, anguleux à forme pentagonale et à torus massif, temporal court à
haute mastoïde (base), frontal bombé sans réel torus, bosses frontales et pariétales
front proéminent, visage aplati et face réduite, arcade sourcilière réduite, yeux espacés, nez long et étroit
- mandibule : palais large, menton osseux
- denture : dents réduites

v. 300.000 a : H. sapiens à Jebel Irhoud (ou Djebel _, près Chichaoua, S Safi, SW Doukkala-Abda, W MAROC); boîte crânienne allongée, petit cervelet; débitage Levallois, feu, chasse de gazelles

300.000 / 120.000 a : H. heidelbergensis à Kabwe (anc. Broken Hill, centre Central Province, centre ZAMBIE; anc. RHODÉSIE DU NORD, d'où l'appellation éq. Homo rhodesiensis)

 EUROPE :

300.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis à Castel di Guido (W Rome, centre Latium, centre ITALIE)

290.000 / 250.000 a :
sites Acheuléen à Maastricht-Belvédère (SW Limbourg néerlandais, SE PAYS-BAS)

v. 280.000 a
[DATATION À PRÉCISER] : site de taille Épi-acheuléen / Moustérien à Grainfollet (Saint-Suliac, N Ille-et-Vilaine, E Bretagne, W FRANCE); foyers

 AFRIQUE :

285.000 a : pigments d'ocre rouge à usage corporel à Kapthurin (W KENYA) : 1ère trace de sensibilité esthétique

260.000 a : H. heidelbergensis à Florisbad (Bloemfontein, Orange Free State, AFRIQUE DU SUD; dit Homo helmei du Capitaine R.E. Helme mécène des recheches)

250.000 / 150.000 a : site Acheuléen par H. heidelbergensis à Garba III (Melka Kunture, centre ÉTHIOPIE)


/////////////////// Nouvelles pistes de recherches : 300 ka  //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
300 : Barda Balka
300 : acheuléen à Satani Dar (S mont Ararat)
300 : acheuléen à Port-Launay en Ecouflant (Maine-et-Loire, FRANCE)
300 : La Polledrara (Campagna Romana, ITALIE)
300 : acheuléen à Wolvercote (ANGLETERRE)
300 : acheuléen à Furze Platt (ANGLETERRE)
300 : acheuléen à Baker's Farm (ANGLETERRE)
300 : acheuléen à Cuxton (ANGLETERRE)
300 : acheuléen à Stoke Newington (ANGLETERRE)
300 : Shrub Hill (ANGLETERRE); grande hache à fonction non utilitaire
300 : Boos (AFRIQUE)
300/200 : acheuléen à Kalambo Falls (ZAMBIE)
300/200 : Port-Pignot (Manche,FRANCE), cabane adossée contre paroi rocheuse
300/245/225/200/190 : heidelbergensis dans carrière de Weimar-Ehringsdorf (près Thuringe, ALLEMAGNE)
300/270/160 : heidelbergensis à Guomde (Illeret, E lac Turkana, KENYA); formation Chari
300/150 à préciser : acheuléen à Cys-la-Commune (Aisne, FRANCE)
300/200/130/115 : heidelbergensis à Reilingen (SW ALLEMAGNE)
300/200/130/100 : heidelbergensis à Laetoli
300/71 : Hoedjies Punt (AFRIQUE DU SUD)
275 /250 : grotte Baume-Bonne à Quinson (Alpes-Maritimes, FRANCE), sols empierrés
260 : acheuléen à Isimila (TANZANIE)


 LEVANT :

Faciès  HUMMALIEN      De 250.000 à 175.000 a.

250.000 à 175.000 a : faciès hummalien (de Hummal, centre SYRIE)
longues lames à large talons lisses, souvent apointées par retouches obliques, servant de support pour racloirs latéraux et pointes moustériennes
sites : Hummal et Nadaouiyeh Aïn Askar (El Kowm, centre SYRIE)

250.000 à 150.000 a : sites Acheuléo-Yabroudien "récents" :
- Yabroud (SW SYRIE)
- Tabun (mont Carmel, NW ISRAËL); niveau D (avec Amoudien)
-
abri Zumoffen (Aadloun I, ou Adloun, SW Sidon, SW LIBAN)

 EUROPE :

250.000 a :
- grand développement du débitage Levallois
- prénéandertaliens : usages multiples du bois : hampes de lance, épieux, piquets, pièges, paniers


240.000 / 220.000 a : éruption Wehrer Kessel


240.000 / 150.000 a : site de taille Acheuléen / Moustérien à Korolevo I (W UKRAINE); complexes V


===============  HOMME  DNÉANDERTAL   230 ka 

230.000 à 28.000 a : Homo neanderthalensis
(ou H. sapiens neanderthalensis, dit Néandertal et néandertalien; de Neander, vallée de la riv. Düssel, Erkrath/Mettmann, E Rhénanie-du-Nord-Westphalie, W ALLEMAGNE)
 
particularités anatomiques :
- crâne :
volumineux, allongé et bombé, bas, fortement pneumatisé
occipital anguleux à torus en barre horizontale, surmonté d'une petite dépression (
fosse centrale sus-iniaque), se terminant par un chignon (bombement osseux arrondi)
temporal à trou auditif externe ovalaire placé dans le prolongement de la racine de l'arcade zygomatique, fermé par un tympanal à 2 versants
torus frontal à double arche, front fuyant, face large et longue
bourrelet sus-orbitaire continu formant visière, orbites hautes et arrondies, faible constriction post-orbitaire
pommettes en retrait, nez avancé à grande ouverture, sinus de la face très développés
maxillaire bombé vers l'extérieur, à surface oblique vers l'arrière
- mandibule :
longue, arcade dentaire parabolique avancée, menton discret
- denture :
incisives et canines développées, molaires réduites, long espace rétromolaire
- corps :
relativement court et trapu, corpulence massive et robuste, forte musculature
cage thoracique évasée
bassin court en forme de coupe (avant fin), pubis très long et gracile
- membres :
os épais à corticale dévéloppée
os longs à extrémités articulaires volumineuses saillantes,
articulations larges et solides
extrémités relativement courtes


  Homo neanderthalensis : crâne  proposition de reconstitution   Homo sapiens : crâne  exemple actuel
crane_homo_neanderthalensis
reconstitution_homo_neanderthalensis
crane_homo_sapiens
exemple_sapiens


230.000 à 120.000 a : Néandertaliens anciens (ou archaïques, transition depuis
H. heidelbergensis, depuis groupe isolé en EUROPE)

sites :
230.000 / 225.000 a : grotte de Bontnewydd (ou Pontnewydd, Denbigshire, NE PAYS DE GALLES)
230.000 / 175.000 a : site de boucherie (aurochs, rhinocéros, ours) à Biache-Saint-Vaast (Arras, E Pas-de-Calais, N FRANCE); niveau IIa

220.000 a :
début du moustérien en EUROPE
bifaces, outils massifs sur éclat retouchés en racloirs, denticulés et pointes, par façonnage et débitages Discoïde, Levallois et Quina
rare industrie osseuse : retouchoirs sur os de grands mammifères

 LEVANT :

220.000 / 150.000 a : début du
moustérien au LEVANT
220.000 / 200.000 a : sites
Moustérien "anciens" :
- grotte HaYonim (
Galilée, centre District Nord, N ISRAËL)
- Nahal Aqev et
Rosh Ein Mor (Avdat, centre Negev, centre District Sud, S ISRAËL)


/////////////////// Nouvelles pistes de recherches : 250 ka  ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
250 : heidelbergensis à Altamura (Pouilles, ITALIE)
238/230/186/130 : La Cotte de Saint-Brelade (Jersey, ANGLETERRE)
232/230/197 : acheuléen à Cuxton (Kent, ANGLETERRE); outils géants
230 : clactonien à Hamburg-Wittenbergen (ALLEMAGNE); figurines animales et humaines et combinaisons animales polymorphiques
230 : Ede II (Lunteran-Goudsberg, PAYS-BAS)
230/220/200/186/130 : Repolusthöle (Styrie, Peggau, AUTRICHE); os perforé interprété comme parure de collier
220/200 : Bečov (TCHÉQUIE); mélange de pigments
212/141 : acheuléen à Arkin (SOUDAN)


pal_inf_fin_heidelbergensis
Principaux sites du Paléolithique Inférieur fin Homo heidelbergensis (0,5 à 0,2 Ma).
Accès cartes détaillées :            


 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Paléolithique moyen) =>

PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

Page 32  |  vous êtiez ici  :  PALÉOLITHIQUE INFÉRIEUR


www.place-hecataei-milesii.net