Place
HECATAEI  MILESII




PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

 <= REMONTER  LA  CHRONOLOGIE (Épipaléolithique / Mésolithique)


suite de l'     Â G E    L I T H I Q U E    (7 Ma - 3500 a)
N.B. : Datation AEC, en Ma puis a.

N É O L I T H I Q U E  (âge nouveau de la pierre)    (11.000 - 3500 a)


pierre toujours d'abord taillée (façonnée par percussion) puis suivie de la généralisation du polissage (anc. âge de la pierre polie, frottement sur polissoir dormant ou mobile)

série de variations climatiques à impacts humains : hausse des températures, fonte des glaciers, pluies, recul du désert, hausse du territoire disponible pour flore et faune, hausse des ressources et variétés de nourriture, hausse des populations, groupées et plus facilement sédentaires
tentative d'affranchissement face aux contraintes environnementales : domestication et agriculture moins aléatoires que chasse, pêche et cueillette de subsistance
développement de communautés agricoles spécialisées, besoin de stockage (céramique, vannerie), demandes en échanges commerciaux (troc, monnaies, produits de luxe, pierres semi-précieuses)
néolithisation : passage progressif d'une économie de prédation à celle de production, par contacts entre groupes néolithiques intrusifs et groupes mésolithiques autochtones (acculturation, syncrétisme)

décoration des objets utilitaires (hache puis céramique), sculpture, parure, œuvre rupestre



NÉOLITHIQUE  PRÉCÉRAMIQUE  (ou acéramique, protonéolithique, ancien)    De 11.000 à 7000 a.


mise en place des diverses innovations et profondes mutations techniques et sociales d'une économie de production : sédentarisation, domestication, élevage, agriculture
outillage de défrichage pour l'agriculture : hache, herminette, puis faucilles et meules


XIe MILLÉNAIRE    De 11.000 à 10.000 a.


 MOYEN-ORIENT :   CROISSANT FERTILE
climat favorable à l'abondance des céréales sauvages, montagnes couvertes de chênes, cèdres et pins
peuplement de cerf, mouton, chèvre, loup et panthère en forêt; sanglier, bœuf et lion en prairie; oiseaux en marécages

suite de la période natoufienne :
11.400 : agriculture (figues parthénocarpiques nécessitant bouturage) à Gilgal (N Jéricho, vallée du Jourdain, ISRAËL)
11.000 (ou 9000) : révolution néolithique (néolithisation rapide)
domestication des plantes (ou 8500/8000) : orge, blé engrain et amidonnier, puis légumineuses
début de l'agriculture : céréales moulues et grillées
10.500 : nomades récoltant du blé emmer sauvage pour en faire de la farine grossière avec les meules en CISJORDANIE

sites :
- ISRAËL : - mont Carmel : faucilles et polissoirs
[grotte El-Wad (mont Carmel) natoufien 10.500/8500]
                   - grotte Nahal Hamar (désert de Judée, près mer Morte) : faucille à manche en bois
                   - Ain Mallaha (ou Eynan; N) : fosses enduites de plâtre pour entreposer le grain
- S JORDANIE : Beidha (ou Baida, S mer Morte, Néguev)
- SYRIE : - Mureybet (ou tell_; W Ar-Raqqah, N) : fosses pour griller les céréales
                - Abu Hureyra
(ou tell_; W Ar-Raqqah, N)
- PALESTINE : Nahal Oren


révolution néolithique
Révolution néolithique.


introduction agriculture
Introduction de l'agriculture.


Xe MILLÉNAIRE    De 10.000 à 9000 a.


  MOYEN-ORIENT :
10.200 / 8800 : période II dite précéramique néolithique A ou PPNA (Prepottery Neolithic A) au LEVANT
sites :
- Jéricho (ou Er Riha, site de Tell al-Sultan, sur fl. Jourdain, N mer Morte, Judée, ISRAËL) : culte des crânes
- Nahal Oren
10.000 :
- agglomérations villageoises de 2 à 3 ha
- chaux à Beidha (JORDANIE), plâtre, vaisselle blanche
- figurines féminines, bucrane et cornes de taureau à Mureybet (N SYRIE)
- villages de huttes circulaires à soubassements de pierre, élevage de chèvre et gazelle
- villages sédentaires, domestication et élevage du mouton
sites au LEVANT : Kebara, mont Carmel
sites en MÉSOPOTAMIE
(N IRAK) : M'Lefaat, Karim Shahir et Palegawra, réoccupation de la grotte de Shanidar

 EUROPE :
poursuite du PALÉOLITHIQUE SUPÉRIEUR / MAGDALÉNIEN SUPÉRIEUR
v. 10.000 : débitage Montbani, accentuation de la microlithisation des armatures de chasse : pointe

10.000 : site Magdalénien récent à La Roche (Lalinde, Dordogne, FRANCE); dalle couverte de représentations féminines

site
Magdalénien final / Azilien dans la grotte du Bois-Ragot (Gouex, Vienne, FRANCE); plaques et galets gravés
passage Magdalénien / Azilien dans l'abri du Pont-d'Ambon (Grand-Brassac, FRANCE)
passage Magdalénien / Sauveterrien dans la grotte de La Borie del Rey (Blanquefort-sur-Briolance, Lot-et-Garonne, FRANCE)

Domingo Garcia (ESPAGNE)
Pidra Blancas (ESPAGNE)
Siega Verde (ESPAGNE)
bassins du Douro et son affluent Coâ (NE jusqu’à Porto, PORTUGAL)
(+ SUISSE, ALLEMAGNE, POLOGNE)
site de Gönnersdorf (
ALLEMAGNE); grandes huttes couvertes de peaux de cheval lourdes, suggérant un village permanent, Vénus
Predmosti (E TCHÉQUIE); habitats nécessitant les carcasses de 1000 mammouths
grotte Chaffaud (Vienne, FRANCE) : os de renne gravé de 2 biches
grotte de Pergouset (Saint-Géry, Lot, SW FRANCE); gravures dont des montres

 AFRIQUE :
poursuite de l'ÉPIPALÉOLITHIQUE / IBÉROMAURUSIEN
v. 10.000 a : site Ibéromaurusien dans l'abri Afalou Bou Rhimmel (N Bejaïa, NE ALGÉRIE); sépultures abritant 50 squelettes, figurines en terre cuite
v. 10.000 a : site Ibéromaurusien dans la grotte de Haua Fteah (N Jabal al Akhdar, NE LIBYE)


Faciès  CAPSIEN      De 9500 à 5000 a.

9500 à 5000 a : faciès capsien en AFRIQUE du N (de Gafsa anc. Capsa, centre Gafsa, centre TUNISIE), évolution de l'Ibéromaurusien; campements de plein air avec amas de coquilles d'escargots, industrie sur lame riche en burins, microlithes géométriques et grattoirs, art sur œuf d'autruche, extraction précoce des incisives, certains individus à traitement présépulcral de désarticulation précise puis dépôt en paquet, avec délai pour le crâne modifié utilisé en rituels

v. 9500 a : site Capsien à Mechta El-Arbi (de Mechta Sidi El Arbi, N Constantine, NE ALGÉRIE); sépultures avec restes de faune associés aux squelettes humains

 MOYEN-ORIENT :
9500 : hache polie emmanchée en silex ou roches volcaniques, faucille courte à lames de silex sur manche en bois
site de Abu Hureyra (SYRIE)
9300 : début de l'agriculture en ANATOLIE et E MÉSOPOTAMIE
sites en Judée (ISRAËL) : grotte de Nahal Hemar et Jéricho


 EUROPE :

9500 à 5200 :   MÉSOLITHIQUE 
réchauffement en 3000 a :
retrait des glaciers, mise en place d'un climat tempéré
- steppe remplacée par un couvert forestier dominé par les chênes (fermeture du milieu)
- animaux adaptés au froid et évoluant en troupeaux en paysage ouvert (rennes, antilopes saïga, mammouths) se réfugient au N, remplacés par animaux sédentaires, dispersés et compartimentés, tels cerfs, chevreuils et sangliers
- chasse par arc se généralisant, flèches armées de pointes et barbelures microlithiques
- élargissement du spectre alimentaire, s'ouvrant au petit gibier, aux ressources aquatiques et escargots
- territoires moins étendus mais davantage exploités, par des groupes réduits
- domestication du chien, sédentarisation, nécropoles, conflits


Faciès  AZILIEN / SAUVETERRIEN      De 9500 à 8000 / 6800 a.

9500 à 8000 :   Mésolithique Ancien    (ou début du sauveterrien par association avec le MÉSOLITHIQUE Moyen, de l'abri du Roc Allan ou? du Martinet, Sauveterre-la-Lémance, Lot-et-Garonne, FRANCE)
faciès azilien (du Mas d’Azil, Ariège, FRANCE; anc. Tourasien; ou Magdalénien récent?)
disparition de l'art des grottes, art symbolique non figuratif avec un certain degré d'abstraction (points, rayures, gravés ou dessinés à l'ocre) : galet décoré de taches géométriques
nouveaux rites funéraires, objets rituels humains

arc, cordes, vannerie, pirogue

site Aziliens :
- la Madeleine (Dordogne, FRANCE)
- la Longue-Roche (Marzac, FRANCE)

- grotte de Rochereil (Grand-Brassac, Périgord, FRANCE); sépulture
- Peyrat (Périgord, FRANCE)

site Azilien /
Sauveterrien / Castelnovien à l'abri du Cuzoul de Gramat (Lot, SW FRANCE)


IXe MILLÉNAIRE    De 9000 à 8000 a.


 AFRIQUE :
9000 : arrivée des H. modernes Caspiens en TUNISIE, refoulant les Ibéromaurusiens vers MAROC et CANARIES
8500 : art rupestre au Sahara


 MOYEN-ORIENT :
9000 : Jéricho : 1e construction de pierre, puis Jarmo (ou Qalaat P, N IRAK), Khirokitia (CHYPRE)
- MÉSOPOTAMIE : descente de l’engrain des monts Zagros vers plaines Euphrate
élevage / domestication caprins et ovins
- SYRIE : régions de Damas et Moyen Euphrate
début d’une économie agricole : plantation de céréales sauvages (engrain dans collines du Taurus) sur terrains préparés hors biotope naturel
blé amidonnier, lentilles et pois à Tell Assouad (ou Tell Aswad, pr. Damas)
protoagriculture à Mureybet
- PALESTINE : blé amidonnier domestique à Jéricho
sanctuaire natoufien à Jéricho
 

 ANATOLIE :

9000 / 8000 : prémices de la métallurgie : cuivre natif à Çayönü, plomb à Çatal Höyük (LYCAONIE, SE de l'act. Konya, rives du Çarsamba)
8800 : précéramique à Hacilar et Çayönü, statues de pierre
 

 MOYEN-ORIENT :

8800 / 7600 : période III dite précéramique néolithique B ou PPNB (Prepottery Neolithic B) au LEVANT
- ANCIEN à Jéricho (ISRAËL)
- MOYEN à Beidha (JORDANIE)

8500 : domestication de la chèvre


VIIIe MILLÉNAIRE    De 8000 à 7000 a.


 EUROPE :
8000 à 6800 :
  Mésolithique Moyen    (ou fin du sauveterrien par association avec le MÉSOLITHIQUE Ancien)
variété de pointes microlithiques dont lamelles triangulaires fines et courtes équipant les flèches des arcs

sites Sauveterrien :
- Roc du Barbeau

v. 7500 : 1ère occupation mésolithique du site de Stonehenge (SE Wiltshire, E South West, S ANGLETERRE)

- tardenoisien
- castelnovien (de Châteauneuf-les-Martigues, Bouches-du-Rhône, FRANCE)
- maglemosien

(où? :)
- valorguien
- montadien
- long blade technology
- laborien
- federmesser
- tjongérien


 MOYEN-ORIENT :
8000 / 6000 : petits objets de parure
- en plomb à Yarim Tepe (IRAK) 
[SITE À PRÉCISER]
- en or à Tepe Gaura

8000 : domestication du mouton, poteries

Jéricho : plus ancienne cité du monde, ville fortifiée; culture blé, orge, légumes
1ère attestation d’activité agricole céréalière volontaire en SYRIE
7750 : 1ers vestiges en terre cuite
7600 : Jéricho : arrivée de populations syriennes

autres sites :
- ISRAËL : mont Carmel
- JORDANIE : Ain Ghazal : statues d’argile
- SYRIE : Ain Mallaha, Mureybet, Abu Hureyra
- IRAK : Nemrik, Jarmo, Shanidar
- IRAN : Tepe Sarab (auj. Kermanshah), Tepe Guran, Ganj-i Dareh : édifices rectangulaires en briques de terre crue, récipients en terre cuite
- ANATOLIE : Göbekli Tepe, Çatal Höyük : 12 hectares avec maisons à étages

(qd?) khiamien (de El Khiam, PALESTINE)

 AFRIQUE :
poursuite de l'ÉPIPALÉOLITHIQUE / CAPSIEN
v. 8000 a : site Capsien à Medjez (El Eulma, E Sétif, NE ALGÉRIE); sépultures

8000 : occupation du Sahara alors vert avec troupeaux de grands herbivores
7700 : céramiques à décoration en lignes épaisses en AFRIQUE saharienne et sub-saharienne

 MOYEN-ORIENT :
7500 : domestication du porc, maisons rectangulaires au sol plâtré, figurines en argile, commerce
7500/6500 : Çayönü tepesi (ANATOLIE, NW de l'act. Diyarbakir, piémont du Taurus)
7500/5500 : vallée de la Deh Luran (IRAN, N Susiane), site de Ali Kosh (ou Ali Koch;
NW Khuzestan, SW IRAN) : passage d'une installation saisonnière à un village de maisons
7300/7000 : fondation de Çatal Höyük, domestication du cochon

 INDUS :
7300 : orge entre fl. Indus et collines du Baloutchistan


 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Néolithique céramique / Chalcolithique) =>

PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

Page 36  |  vous êtiez ici  :  NÉOLITHIQUE PRÉCÉRAMIQUE


www.place-hecataei-milesii.net