Place
HECATAEI  MILESII




PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

 <= REMONTER  LA  CHRONOLOGIE (Bronze final)


suite de l'     Â G E    D E S    M É T A U X    (3500 - )
N.B. : Datation AEC, en a.

suite de l'     Â G E    D U    B R O N Z E    (3500 - 1200 a)


LE  TEMPS  DES  HÉROS  GRECS     v. XIIIe SIÈCLE




ÉLÉMENTS  DE THÉOGONIE  GRECQUE.


1- LA CRÉATION
Ouranos avait pour rôle de cacher et protéger sa mère Gaia, mais finit par s'unir à elle et formèrent le 1er couple divin, l'obligeant à garder cachés leurs enfants dans ses entrailles car n'ayant pas l'intention de leur céder le trône
elle finit par les libérer (
Titans, Cyclopes et Hécatonchires), armant son plus jeune fils le Titan Cronos d'une faucille, qui alors mutile les organes génitaux de son père (donnant naissance à Aphrodite, les Érinyes, les Géants et les Méliades)
lui succédant, il partage une partie du pouvoir avec ses frères et sœurs dont
Rhéa qu'il épouse, mais sentant à son tour son trône menacé par ses descendants, il décide de les engloutir
Rhéa sauve son plus jeune fils Zeus en l'échangeant avec une pierre langée, alors élevé par les Nymphes sur le mont Ida (centre CRÈTE)
afin de détrôner son père,
Zeus libère les Hécatonchires et les Cyclopes que celui-ci avait enfermés, ces derniers le remerciant en lui offrant la foudre victorieuse
Zeus oblige son père à faire sortir les autres enfants de ses entrailles, puis partage son pouvoir en 3 royaumes avec ses 2 frères Poséidon et Hadès, qui eux reçoivent respectivement de la part des Cyclopes le trident et le casque d'invisibilité
bien que marié à
Héra, il a de nombreux autres enfants dont certains s'installent avec lui sur le mont Olympe (NW THESSALIE) (dodécathéon)

Gaia encourage les Titans puis les Géants contre Zeus et le royaume olympien, en vain car soutenu par les Cyclopes et les Hécatonchires (Titanomachie)
les
Titans sont ensevelis sous les montagnes, sauf Atlas condamné à porter la voûte céleste
les
Géants sauvages bouleversant la géographie sont vaincus par l'arrivée d'Héraclès, aidé par Zeus empêchant Gaia de leur fournir la plante magique source d'invincibilité (Gigantomachie)
vient le combat final face à
Typhon, colosse monstrueux enfanté par Gaia pour venger les Titans, qui lui arrache d'abord les nerfs le laissant alors paralysé, jusqu'à ce qu'Hermès les récupère et l'aide à les enfiler comme des bretelles, pour qu'enfin Zeus le foudroye
la victoire des dieux de l'Olympe
protecteurs de l'ordre naturel et de l'équilibre signifie la suprématie de la civilisation sur l'anarchie et le chaos représentés par les Titans et les Géants


Theogonie_grecque_A
Theogonie_grecque_B
Généalogie du panthéon grec.
(accès aux autres généalogies liées :   )


DIVINITÉS
DOMAINES
ATTRIBUTS
SANCTUAIRES
Aphrodite amour, beauté, plaisirs, mariage, germination, victoire
colombe, myrrhe, rose
Paphos, Cnide, Corinthe
Apollon lumière, musique, poésie, divination, guérison
lyre, cithare, trépied (siège de la Pythie), omphalos (pierre symbolisant la position de Delphes au centre du monde), corbeau, laurier
s. panhellénique à Delphes
Arès guerre, destruction, vengeance
lance, casque, glaive, bouclier, vautour
Sparte, Acharnes
Artémis chasse, nature, chasteté
jeunes femmes, accouchement
arc, carquois, lune, biche
Braurôn
Athéna - Erganè : arts
- Pallas,
Parthénos : chasteté
- Promachos : guerre, stratégie, raison
bouclier, casque, lance, égide (dépouille de Géant), chouette, olivier
Parthénon sur l'Acropole d'Athènes
fête des Grandes Panathénées (tous les 4 ans)
Asclépios
médecine
serpent
Épidaure
Déméter agriculture, fertilité des terres, végétation, moisson,  renouveau de la nature
gerbes de blé, faucille, corbeille de jonc, flambeau, serpent, cochon, grue, pavot, narcisse
Éleusis, Thermopyles, Samothrace
Dionysos vigne, vin, divertissement, théâtre
vigne, thyrse (bâton entourré de lierre et surmonté d'une pomme de pin), canthare, peau de panthère, pin
Athènes, Éleusis, Smyrne, Éphèse
Hadès monde souterrain des enfers, richesses, métaux précieux
serpent, cerbère, casque d'invisibilité, corne d'abondance Élis, Samothrace, Éleusis
Hébé
jeunesse,  adolescence, vitalité

Corinthe, Sicyone, Phlionte, Athènes
Hélios soleil quadrige Rhodes
Héphaïstos feu, métallurgie, enseignement des arts tenailles, marteau, enclume, scie, béquille
Lemnos, Athènes
Héra femme, mariage, vie conjugale, fécondité, famille
sceptre royal, diadème, paon, grenade, lis
Argos, Mycènes, Sparte
Hermès messager de confiance des dieux, commerce, voyageurs, chance, voleurs, pasteurs, orateurs
caducée (bâton magique), paire de bottes ailées, casque pétase, bourse d'argent
Crète, mont Cyllène
Hestia foyer familial voile
Athènes, Oropos
Ilithye
accouchement, maternité

Crète
Poséidon
mer, lacs, sources, séismes
trident, char tiré par chimères chevaux-serpents, cheval
Corinthe, jeux Isthmiques, Aigéai, Pylos, cap Mycale
Zeus ciel, Terre
- Erkeios : foyer domestique
- Polieus : cités
- Sôter : sauveur, hommes
- Xénios : hospitalité
sceptre, foudre, bouclier égide, trône, aigle, chêne
Dodone, Olympie


  Aphrodite
 Apollon
  Arès
 Athéna
Aphrodite Apollon Ares
Athena
Dionysos Héphaïstos Hermès Zeus
Dionysos
Hephaistos
Hermes Zeus


AMOURS ET JALOUSIES D'APHRODITE : ÉROS ET PSYCHÉ, PYGMALION ET GALATÉE
Héphaïstos est tellement laid et boiteux de naissance que par honte sa mère le jette du haut de l'Olympe, il arrive néanmoins à épouser la plus belle des déesses Aphrodite mais elle se révèle très infidèle

jalouse de la mortelle
Psyché dont la très grande beauté la fait adorer comme une divinité, Aphrodite charge son fils Éros de la rendre amoureuse d'un monstre, mais celui-ci tombe amoureux de la belle, restant toutes les nuits avec elle à condition qu'elle ne cherche jamais à découvrir son visage; ses sœurs pensant que c'est peut-être un monstre voulant bientôt la dévorer, par curiosité et pour connaître la vérité, elle approche une lampe près de son visage endormi, aperçoît effectivement sa beauté, mais fait tomber une goutte d'huile brûlante sur son épaule, le réveillant furieux de sa trahison et disparaissant
afin de le reconquérir,
Psyché se rend chez Aphrodite qui lui impose alors 4 épreuves :
- trier un gigantesque tas de graines dans une soirée, mais elle se fait aider par des fourmis
- récolter la laine d'or portée par de dangereux moutons au-delà d'une profonde rivière, mais un roseau parlant lui indique le bon moment pour le faire sans danger
- rapporter un flacon d'une eau douée de parole sortant d'une source de haute montagne du Styx gardée par des dragons, mais l'aigle de
Zeus s'en charge
- mettre dans une boîte une parcelle de la beauté de
Perséphone, mais une tour du palais lui indique comment réussir
désirant utiliser cette beauté,
Psyché ouvre la boîte mais tombe alors dans un sommeil de mort, avant qu'Éros toujours épris d'elle ne la rende immortelle grâce à l'ambroisie accordée par Zeus

Pygmalion ne trouvant pas femme à son goût sur CHYPRE décide d'en sculpter une parfaite et en tombe amoureux, jusqu'à ce qu'Aphrodite ayant pitié de lui donne vie à sa statue dénommée Galatée


2- EPIMÉTHÉE ET PROMÉTHÉE
les dieux chargent Epiméthée et Prométhée de distribuer leurs attributs aux êtres animés nouvellement créés : le premier fait le partage tandis que le second supervise, mais Epiméthée a tout distribué quand arrive le tour de l'Homme, demeurant alors nu et désarmé face à la nature
Prométhée tente de corriger l'erreur de son frère en offrant le feu dérobé dans l'atelier d'Héphaïstos (symbole des connaissances enseignées aux hommes ayant marquées les débuts de la civilisation)
en punition, Zeus l'enchaîne au sommet du Caucase, gardé par un aigle lui rongeant chaque matin son foie reconstruit durant la nuit, jusqu'à sa libération par Héraclès tuant l'aigle de ses flèches, puis crée la femme : Pandore, envoyée aux 2 frères avec une jarre devant toujours rester fermée, mais finit par l'ouvrir laissant échapper alors toutes les catastrophes du monde

leurs enfants Deucalion et Pyrrha sont les seuls rescapés du déluge, en construisant un coffre pour se protéger, sur le conseil de leurs parents, retrouvé au sommet du mont Parnasse (NW BÉOTIE)
ils font réapparaître les humains en jetant des pierres derrière eux


3- LA FIN D'UNE VIE HUMAINE
lorsqu'Atropos décide de rompre le fil de la vie d'un homme, son corps est emporté par Hypnos et Thanatos, tandis que son âme est transportée par Hermès Psychopômpos chez Hadès
Charon lui fait descendre le fleuve Achéron et son lac dans sa barque, en demandant un obolon en frais de passage, puis traverse le fleuve Styx qui ceint les Enfers
le monde souterrain est gardé par
Cerbère, chien à 3 têtes, à serpents sur le corps et à queue de scorpion à dard, empêchant le retour dans le monde des vivants
puis l'âme passe en jugement afin d'être classée dans l'une des catégories suivantes :
- extrême honnêteté et sagesse : devient juge officiel d'
Hadès
- honnête : boit l'eau de la rivière Oubli pour perdre le souvenir des expériences désagréables, puis est conduite aux Champs-Elysées pour trouver la sérénité éternelle, près du palais divin
- injuste et malhonnête : remise aux
Érinyes, violentes déesses ailées aux cheveux entremêlés de serpents, pour être transportée dans les Tartares afin d'exécuter leur effroyable châtiment, prison à triple enceinte
- outrage aux dieux : condamnée à des peines éternelles



HELLEN  -  MINOS ET DÉDALE.


Hellen.
Minos
Généalogie d'Hellen et Minos.   
(accès aux autres généalogies liées :                            )

AMPHYCTION
Amphyction fonde l'amphictyonie de Delphes

GLAUCOS (3) ET LE DEVIN POLYIDOS
le devin
Polyidos, chargé par Minos roi de CRÈTE de rechercher son jeune fils Glaucos (3) en fait noyé dans une jarre de miel en pourchassant une souris, se retrouve finalement enfermé avec lui au tombeau
tuant un serpent qui approchait, il en observe un second redonnant vie au premier grâce au dépôt d'une herbe sur lui : faisant de même avec
Glaucos, il le ressuscite, puis sur la demande de son père l'initie
enfin libéré par
Minos, il demande à son disciple de lui cracher dans la bouche, qui perd alors tout son savoir

LA MORT D'ANDROGÉE ET LE TRIBUT ATHÉNIEN AU MINOTAURE DU LABYRINTHE
Minos envoie son fils Androgée aux jeux athlétiques d'Athènes, organisés tous les 4 ans par le roi Égée avec des athlètes venant des confins du monde grec pour espérer être coiffés d'une couronne de laurier
Androgée remportant victoire sur victoire, Égée pense qu'en mourant sans héritier, le fils de Minos pourait s'emparer de son royaume : il lui tend un piège en lui proposant de neutraliser un furieux taureau dans la campagne, celui rapporté jadis de CRÈTE par Héraclès, qui finit par l'encorner mortellement
Minos accuse Égée d'assassinat et lui déclare la guerre, assiégeant Athènes et Mégare, cité qu'il prend grâce à la trahison de Scylla fille du roi Nisos éprise de lui
puis lève le siège d'Athènes à moins de lui envoyer chaque année un tribut de 7 jeunes filles et 7 jeunes hommes livrés au Minotaure dans le Labyrinthe, cité close à unique voie d'accès édifiée par l'architecte Dédale, pour y enfermer en fait Astérios, fils contre-nature à tête de taureau de Pasiphaé son épouse, jusqu'à ce que Thésée fils d'Égée y mette fin...

DÉDALE ET LE VOL D'ICARE
en punition,
Dédale est lui-même enfermé dans son Labyrinthe avec son fils Icare; ramassant jour après jour des plumes d'oiseaux tombées sur les terrasses, il les assemble avec de la cire pour former une paire de grandes ailes pour chacun, afin de s'échapper par les airs
Dédale indique à son fils de ne pas voler trop bas car l'humidité de la mer rendrait ses ailes trop lourdes, ni trop haut car la chaleur ferait fondre la cire, mais c'est ce qui arrive car Icare enthousiasmé se dirige vers le soleil et finit par tomber en mer et se noyer, tandis que le père arrive à rejoindre la SICILE
pour retrouver l'architecte,
Minos promet une récompense à qui guiderait un fil à travers la spirale d'une coquille d'escargot, et effectivement Dédale emporté par la passion de son art résoud l'énigme oubliant toute prudence : attacher le fil à la patte d'une fourmi attirée par une goutte de miel
Minos meurt en SICILE tué par Cocalos se refusant de lui livrer son protégé, entraînant la guerre entre les 2 îles


LES  ÉOLIENS  (1)  :  SISYPHE,  BELLÉROPHON  ET  MINYASe


Eoliens_1-Sisyphe
Minyas
Généalogie des Éoliens (1) : Sisyphe et Minyas.      
(accès aux autres généalogies liées :                         )


SISYPHE
Sisyphe enchaîne Thanatos venant le chercher pour les Enfers, mais Hadès finit par le libèrer car ne pouvant plus emmener personne
arrivant lui-même dans le monde souterrain, il persuade Hadès et Perséphone de le laisser revenir sur terre, pour ordonner à sa femme de reprendre les offrandes d'usage aux dieux qu'il lui avait demandé d'arrêter ainsi que l'organisation de ses propres funérailles
finissant par mourir de vieillesse, il est alors condamné pour avoir osé défier les dieux à pousser un gros rocher sur une colline du Tartare mais qui redescend à chaque fois avant d'atteindre le sommet


BELLÉROPHON, PÉGASE ET LA CHIMÈRE
suite au meurtre involontaire de son frère Déliadès lors d'un lancer de disque, Bellérophon doit s’expatrier à Tirynthe chez le roi Proétos (1), mais la reine Sthénébée se venge du refus de ses avances en l’accusant faussement
Proétos ne pouvant le tuer chez lui l’envoie chez son beau-père Iobatès roi de LYCIE avec un message scellé ordonnant de le tuer
pensant qu’il n’en reviendrait pas, celui-ci l’envoie éliminer la Chimère ravageant le pays, fille de Typhon, hybride à tête de lion cracheuse de flammes, corps de chèvre et queue de reptile, qu’il tue finalement avec l’aide de son cheval aux ailes dorées Pégase plus rapide que les flammes, dompté grâce à la bride confiée par Athéna, en la transperçant d'une flèche de plomb qui en fondant dans son ventre chaud l'étouffe de l'intérieur
Bellérophon voulant alors s'élever jusqu'à l'Olympe pour rejoindre les Dieux, Zeus fait piquer la croupe de Pégase qui rue et l'expédie dans le vide
Iobatès l’envoie ensuite combattre le peuple voisin des Solymes puis leurs alliées Amazones, et prépare en vain une embuscade pour son retour
impressionné par ses exploits et convaincu de son innocence, il finit par lui offrir sa fille
Philonoé
Bellérophon se venge de Sthénébée en l’éjectant de Pégase sur lequel il l’avait hypocritement invité

IXION ET SON BEAU-PÈRE DÉIONÉE
pour obtenir sa fille
Dia en mariage, Ixion promet un grand cadeau à Déionée, mais ne tenant pas sa promesse, celui-ci lui reprend ses chevaux précédemment offerts, mais finit précipité dans une fosse de charbons ardents par son gendre, qui alors ne peut être purifier pour ce crime et devient fou

PIRITHOOS ET LES CENTAURES
Pirithoos roi des Lapithes de THESSALIE tente d'envahir l'ATTIQUE de Thésée mais ils deviennent amis, et celui-ci l'aide à repousser les Centaures lors de leur irruption à la fête de son mariage, menaçant d'attraper la toute jeune mariée Hippodamie et les épouses des convives, à l'origine de la guerre

ERGINOS ET LE TRIBUT MINYEN DES THÉBAINS
au cours d'une cérémonie dans le sanctuaire d'Apollon à Onchestos (SE BÉOTIE), le roi des Minyens d'Orchomène Clyménos est blessé par une pierre lancée par Périérès, conducteur du char du roi de Thèbes Ménécée (1), mais fait promettre à son fils Erginos de le venger avant de mourrir
menant une guerre victorieuse contre Thèbes du roi
Créon (1) fils de Ménécée, Erginos lui impose un tribut annuel de 100 têtes de bétail pour 20 années, jusqu'à l'intervention d'Héraclès inversant le tribut qui le mène alors à la ruine

TROPHONIOS ET AGAMÈDE
ingénieux architectes,
Trophonios et son frère Agamède aménagent un passage secret lors de la réalisation du Trésor du roi Hyriée à Hyria (BÉOTIE), mais celui-ci constatant des vols sans les comprendre appelle Dédale qui installe alors un piège : lorsqu'Agamède est pris, Trophonios le tue et lui coupe la tête pour ne pas être reconnus


LES  ÉOLIENS  (2)  :  PÉLIAS,  JASON  ET  LES  ARGONAUTES.


Eoliens_2-Jason
Généalogie des Éoliens (2) : Jason.      
(accès aux autres généalogies liées :                                     )

FONDATION DE IOLCOS ET CONFLIT DE SUCCESSION
Créthée fonde Iolcos (gr. Iôlkos, auj. Volos en THESSALIE, au pied du mont Pélion près du golfe Pagasétique), son frère Salmonée émigre en ÉLIDE et y fonde Salmoné dont il devient roi, cité anéantie par Zeus pour son acte d'impiété en cherchant à imiter son tonnerre
Pélias tue Sidéro pour venger sa mère Tyro maltraitée par sa marâtre belle-mère, puis dépouille son demi-frère Éson de son royaume de Iolcos

JASON  ET  L'EXPÉDITION  DES  ARGONAUTES  POUR  LA  TOISON  D'OR
Jason revendiquant le trône paternel de Iolcos à son oncle usurpateur Pélias est chargé par lui pour s’en débarrasser d’aller quérir la Toison d’or en COLCHIDE (E du PONT-EUXIN, auj. en GÉORGIE, pays de richesses pour les Grecs par ses mines d’or et fer), lainage merveilleux d’un bélier ailé gardé par un dragon...
l'artisan
Argos (3) lui construit le vaisseau Argo ("rapide comme la lumière"), dont ils constituent l'équipage appelés les Argonautes
les Boréades Calaïs et Zétès organisent l'expédition, qui part de Pagases port de Iolcos (auj. Volos, MAGNÉSIE), avec le pilote Lyncée (1) et le timonier Tiphys

1. HYPSIPYLE ET LES FEMMES DE LEMNOS
lors de cette première escale, les Argonautes s'unissent avec 
les femmes de l'île, qui délaissées par leurs maris leur préférant leurs captives thraces les ont finalement massacrés avec leurs concubines, puis tous les hommes de peur des représailles, Jason avec la reine Hypsipyle, qui a épargné son père Thoas en le cachant dans un coffre lancé à la mer
lorsque les autres femmes finissent par découvrir qu'elle n'avait pas tué son père, elles l'exilent, devenant alors nourrice d'
Opheltès/Archémore fils de Lycurgue (1) roi de Némée, mais il se fait mortellement piqué par un serpent
en passant par l'île de SAMOTHRACE, les Argonautes se font initier aux mystères du sanctuaire des Grands Dieux (Cabires)

2. PASSAGE EN TROADE
les Argonautes débarquent sur les terres du roi Laomédon, qui prenant peur d'être attaqué leur envoie un messager les chasser, et ils repartent alors en maudissant la ville, affirmant sa punition prochaine

3. LA MÉPRISE DE CYZIQUE
les Argonautes reçoivent un festin par le roi des Dolions Cyzicos, sur l'île de CYZIQUE dans l'HELLESPONT (MYSIE)
repartant le lendemain, des vents contraires les ramènent, et les autochtones les attaquent pensant être victimes des pirates pelages, Jason tuant leur roi sans le savoir

4. HÉRACLÈS QUITTE L'AVENTURE
lors d'un ravitaillement en BITHYNIE,
Hylas parti chercher de l'eau semble se noyer, seul Polyphème entend ses cris
prévenant
Héraclès, ils le recherchent en vain toute la nuit, l'Argo finissant par partir sans eux
Polyphème sera fondateur de la cité de Cios

5. PHINÉE ET LES HARPYES
une tempête oblige les Argonautes à l'escale en THRACE (rive W Hellespont) chez Phinée roi de Salmydessos, devin frappé de cécité
les Boréades débarrassent ce beau-frère des monstres Harpyes, oiseaux vengeurs à tête de femme lui ravissant sa nourriture ou la souillant de leurs excréments, en les pourchassant jusqu'à ce qu'elles cèdent, promettant enfin de ne plus l'importuner
ils délivrent leur sœur Cléopâtre, que celui-ci avait emprisonnée préférant épouser Idéa, qu'ils détrônent tous deux finalement au profit des enfants de leur sœur

6. LE PASSAGE DES ROCHES BLEUES
avertis par
Phinée des écueils mobiles (dits Cyanées ou Symplégades), les Argonautes se font ouvrir la route du Bosphore de Thrace par une colombe

7. MORTS CHEZ LES MARIANDYNES
bien accueillis par le roi
Lycos, les Argonautes perdent néanmoins de maladie violente leur pilote Tiphys alors remplacé par Ancée (1), puis le devin Idmon, qui savait qu'il allait périr au cours de l'expédition, effectivement mortellement blessé par un sanglier géant rodant dans un marais voisin, alors tué par Idas
Pollux bat le roi des Bébryces Amycos, entraînant la fuite de ses guerriers

8. ÉPREUVE EN COLCHIDE
devant l'embouchure du fl. Thermodon, les Argonautes résistent au possible combat face aux Amazones en passant au large de leur contrée
arrivant à l'embouchure du fl. Phase, ils finissent par débarquer à Dioscurias (gr. Dioskourias, colonie de Milet, auj. Soukhoumi)
Jason rencontre le roi indigène Éétès et lui fait part de sa mission : celui-ci promet alors de lui remettre la toison d'or du bélier ailé Chrysomallos sur lequel avait chevauché Phrixos, à condition de réussir une double épreuve : mettre seul pour la première fois sous le joug 2 énormes taureaux sauvages aux sabots d'airain soufflant du feu de leurs naseaux, puis semer dans le champ aride ainsi labouré les dents du dragon de Thèbes
Médée, fille du roi éprise de Jason, lui fait promettre de l'épouser si elle lui permet de réussir
acceptant, elle lui donne alors un baume magique pour enduire son corps et son bouclier les rendant invulnérables au fer et au feu, puis lui indique que des dents germeraient une moisson de guerriers Spartes cherchant à le tuer : elle lui conseille de lancer une pierre parmi eux pour qu'ils s'accusent réciproquement et finissent par s'entretuer, et Jason termine de les massacrer
revenant victorieux, Éétès ne tient pourtant pas sa promesse, alors Médée hypnothise le serpent à têtes de dragon insomniaque et aux yeux d'or gardien de la toison pour s'en emparer
le Roi veut brûler le navire Argo et tuer son équipage, mais les Grecs s'enfuient avant, emmenant sa fille

9. TRAVERSÉE DU PONT-EUXIN
les pousuivant sur la mer, elle sème alors les membres de son jeune frère
Absyrtos pris en otage, pour retarder la flotte de son père qui cherche à les récupérer afin de lui assurer une digne sépulture à Tomis (auj Constanta, SE Dobroudja, SE ROUMANIE)

10. TRANSFERT FLUVIAL
l'équipage 
remonte les fl. Istros vers l'Adriatique, puis pour être purifié du meurtre d'Absyrtos par Circé tante de Médée, Eridan et Rhône avant de rejoindre la Méditerranée et d'arriver jusqu'à l'île d'ÉÉA (ou Æa, Aiaia, en fait promontoire du Monte Circeo ressemblant à une île, N Gaète, S Latina, S Latium, centre ITALIE)

11. ENTRE SIRÈNES ET RÉCIFS
Jason et ses compagnons entrent dans la mer des Sirènes (anc. îles Sirenuse, archipel des Galli, côte almafitaine, NW Salerno, S Campanie, S ITALIE), 3 ou 4 démons marins femelles sous forme de rapace avec tête et poitrine de femme dont les chants séducteurs provoquent des naufrages en poussant les navires sur les récifs
le chef de nage Orphée donnant habituellement la cadence aux rameurs par son chant arrive à les dompter en surpassant leur pouvoir de séduction
seul Boutès (3) ne résiste pas à l'appel envoûtant et plonge; sauvé par Aphrodite, il sera fondateur de Lilybée (auj. Marsala, W SICILE)
les Argonautes passent sans encombre entre Charybde et Scylla (détroit de Messine, E SICILE), où souvent pour échapper au premier péril l'écueil de Scylla, grotte côté continental, le second est souvent fatal, le tourbillon de Charybde, gouffre grondant côté insulaire, en fait violent courant de profondeur en partie dû à la rencontre des mers Tyrrhénienne et Ionienne de densités salines différentes dans ce goulet d'étranglement

12. MARIAGE CHEZ LES PHÉACIENS
arrivant sur l'ile de PHÉACIE (Schéria ou Skéria, Corcyre, auj. Corfou, NW GRÈCE), les Argonautes rencontrent un groupe de Colchidiens à leur poursuite demandant alors au roi Alcinoos de leur livrer Médée : celui-ci affirme qu'il y consent à la condition qu'elle ne soit pas déjà femme de Jason, mais la reine Arété informe les 2 fugitifs qui s'empressent alors de remplir la condition, et les Colchidiens n'osant revenir dans leur patrie de peur des représailles de leur échec demandent l'asile

13. DÉTOUR EN LYBIE
une tempête entraine les Argonautes vers les Syrtes de LYBIE, jusqu'au lac Triton (auj. Chott el-Jérid, S TUNISIE), où Euphémos (1) reçoit une motte de terre de la part du roi Eurypyle (4) en gage d'hospitalité
le devin Mopsos est mortellement mordu par un serpent apparu du sang ayant coulé de la tête tranchée de la Méduse

14. FACE AU GARDIEN DE CRÈTE

les Argonautes veulent débarquer en CRÈTE mais le géant de bronze Talos, robot monstrueux à qui Minos avait confié la défense de l'île en arpentant le rivage, leur lance des rochers
Médée le rend furieux de ses enchantements, jusqu'à ce qu'il se blesse à la veine de sa cheville, son seul endroit vulnérable, avant d'être achevé par Péas

15. RETOUR MEURTRIER À IOLCOS

en mer de CRÈTE, les Argonautes sont saisis par une nuit opaque mystérieuse; implorant l'aide d'Apollon Phoebos, celui-ci leur indique d'un éclair une île qu'ils appellent alors ANAFÉ
après une dernière escale à ÉGINE, l'équipage retrouve le port de
Iolcos
autres membres de l'équipage : Acaste (partant contre l'avis de son père Pélias), Admète, Amphidamas (1) et Céphée , Amphion (2) et Astérios (2), Ancée (2), Astérios (3), Atalante (seule femme au départ), Augias, Castor, Échion (2) et Eurytos (3) avec leur grand-père Ménétios (2), Éthalidès, Erginos (2), EurytionIphiclos (1), Iphiclos (2), Iphitos (2), Méléagre, Nauplios, Oïlée, Palémon, Pélée et TélamonPériclyménos, Phalère, Phlias, Talaos


Argonautes
Proposition d'itinéraire pour l'expédition des Argonautes.    

LES VENGEANCES DE MÉDÉE
Jason épouse officiellement Médée, mais Pélias lui refusant sa promesse, elle le fait tuer par ses propres filles, persuadées qu'elles pouvaient le rajeunir en le faisant bouillir en morceaux, comme un bélier ressortit en agneau en démonstration de sa magie
Jason laisse finalement le pouvoir à Acaste et part avec Médée à Corinthe chez Créon (2), mais apprenant que son époux veut la répudier au profit de Glaucé fille du roi, elle profère des menaces contre tous et finit par être exilée avec ses enfants
suppliant
Jason de la pardonner en récupérant leurs enfants près de lui, Médée leur confie 2 cadeaux pour leur future belle-mère, une tunique et une couronne d'or enduites d'un poison mortel : Glaucé est consummée par les flammes dès qu'elle les revêt, ansi que son père tentant de la sauver
égorgeant ses enfants,
Médée est finalement bannie; se réfugiant à Athènes, elle se remarie avec Égée

BIAS ET MÉLAMPOUS LE DEVIN GUÉRISSEUR
pour épouser Péro, Bias doit offrir au père de celle-ci Nélée le troupeau de bœufs d'Iphiclos (1) qu'il convoite, et missionne alors son frère Mélampous pour aller le dérober à Phylacé (PHTHIOTIDE); après avoir été capturé par Phylacos et emprisonné une année, celui-ci lui demande conseil pour son fils Iphiclos stérile en échange du troupeau désiré

appelé par
Proétos (1) pour sauver ses filles prises de folie, Mélampous réclame en échange le tiers de son royaume de Tirynthe; le roi refusant, la malédiction s'étend à toutes les femmes, les poussant au meurtre dont celui de leurs enfants : rappelé, Mélampous les guérit, obtenant finalement les 2 tiers du royaume et épouse sa fille Lysippé

LA MÉTAMORPHOSE D'ACTÉON
surprise à la sortie de son bain par
Actéon au cours d'une chasse, Artémis le transforme en cerf alors dévoré par ses propres chiens, dont Laelaps

ADMÈTE ET ALCESTE
Admète réussit l'exploit demandé par Pélias aux prétendants de sa fille d'atteler un lion et un sanglier à un char
Alceste s'empoisonne quand son époux se voit offrir la possibilité de différer sa mort si quelqu'un d'autre se propose à sa place et que ses parents refusent

ACASTE ET ASTYDAMIE
Pélée accueilli par Acaste refuse les avances de la reine Astydamie (1), qui se venge par une lettre calomnieuse à son épouse Antigone, qui alors se pend, puis l'accuse de viol : Acaste le chasse et l'enchaîne sur le mont Pélion; délivré par le centaure Chiron, Pélée revient les supplicier


LES  ÉOLIENS  (3)  :  PÉRIÉRÈS.


Eoliens_3-Perieres
Généalogie des Éoliens (3) : Périérès.      
(accès aux autres généalogies liées :             )

LES LEUCIPPIDES CONVOITÉES PAR APHARÉTIDES ET DIOSCURES
les Dioscures leur ayant enlevé leurs propres promises
Phébée et Hilaire pour se marier avec elles, Idas tue ses cousins Castor, puis Pollux venant de tuer son frère Lyncée (1), avant d'être finalement foudroyé par Zeus


LES  ÉOLIENS  (4)  :  ATHAMAS.


Eoliens_4-Athamas
Généalogie des Éoliens (4) : Athamas.    
(accès aux autres généalogies liées :        )

INO ET LES ENFANTS D'ATHAMAS
afin de favoriser ses propres fils en vue de la succession, Ino complote contre Phrixos, beau-fils issu des premières noces d'Athamas : faisant circuler une rumeur de sécheresse dans le pays, elle soudoie ensuite les envoyés à l'oracle pour déclarer le besoin de le sacrifier
Phrixos et sa sœur Hellé finissent par lui échapper grâce à Chrysomallos, bélier ailé à la toison et aux cornes d'or les emportant en COLCHIDE, mais Hellé tombe en se penchant à l'entrée du PONT-EUXIN, donnant son nom à l'Hellespont; accueilli par le roi Éétès dont il épousera la fille Chalciope (1), Phrixos sacrifie le bélier, plaçant sa toison d'or dans le jardin sacré d'Arès jusqu'au jour où Jason vint la conquérir...

hébergeant
Dionysos enfant confié par Hermès pour échapper à Héra, le couple royal est frappé par celle-ci d'une crise de démence entrainant un double enfanticide : Athamas pourchasse et tue Léarque le prenant pour un cerf, Ino se jette à la mer avec Mélicerte


LES  ÉOLIENS  (5)  :  ENDYMION  ET  AUGIAS 


généalogie Endymion
Généalogie des Éoliens (5) : Endymion.      
(accès aux autres généalogies liées :                           )

LA SUCCESSION DU BEL ENDYMION
Endymion départage ses 3 fils à la course à pied pour sa succession au trône, remporté alors par Épéios (1), avant d'être plongé dans un sommeil éternel par Séléné pour conserver sa beauté

MÉLÉAGRE : DE LA CHASSE AU SANGLIER DE CALYDON À LA GUERRE FACE AUX CURÈTES
Althée apprend des Moires que la vie de son fils Méléagre sera parallèle à celle d'une bûche, qu'elle s'empresse alors de retirer du foyer
Artémis se venge de son père Œnée qui lui a oublié ses offrandes pour les récoltes, en lui envoyant un terrible sanglier dévastant le pays; faisant alors appel à de nombreux héros pour le chasser, c'est Atalante qui lui donne la première blessure, avant d'être achevé par Méléagre, lui accordant sa dépouille
jaloux, 2 frères d'Althée lui ravissent sa récompense, alors Méléagre les tue, et sa mère apprenant leur mort préfère condamner son fils en jettant la bûche au feu
s'engage alors une guerre entre les Curètes voisins jaloux de cette récompense attaquant les Étoliens de Calydon, mais Méléagre supplié de revenir au combat délivre finalement sa ville

DIOMÈDE
participe à l'expédition victorieuse des Épigones contre Thèbes, descendants des Sept Chefs Argiens ayant échoués, puis mène la guerre en ÉTOLIE contre les enfants de son oncle
Agrios ayant usurpé le trône de son grand-père Œnée, durant laquelle Agamemnon envahit son territoire; il succède alors à son père Tydée en ARGOLIDE, avant de partir pour la guerre de Troie
à son retour, il est attaqué par l'amant de sa femme Cométès, et prèfère se réfugier en GRANDE-GRÈCE où il fonde Argyrippa (Argos Hippion puis Arpi, Foggia, APULIE), avant d'être tué à la chasse par le roi local Daunos

AMPHIAROS, ALCMÉON ET LE MAUDIT COLLIER D'HARMONIE
afin de faire prendre part son mari
Amphiaraos à l'expédition des Sept Chefs Argiens, Ériphyle est soudoyée par Polynice en lui offrant le collier d'Harmonie, ancien présent de son bis-arrière-grand-père le roi Cadmos à son épouse
il est vengé par son fils
Alcméon tuant sa mère et s'emparant du collier, alors confié à son épouse Arsinoé (1), fille de Phégée chez qui il était venu se faire purifier
réussissant à le récupérer de
Phégée, Alcméon l'offre à sa nouvelle épouse Callirhoé lui réclamant, mais les frères d' Arsinoé lui tendent un piège mortel; leurs fils Acarnan et Amphotéros les tuent à leur tour avec leur père Phégée, avant de consacrer l'objet à Apollon à Delphes, puis fondent un royaume dans la contrée qu'ils nomment ACARNANIE (W ÉTOLIE)


Augias
Généalogie d'Augias.      
(accès à l'autre généalogie liée :  )


LES  ÉOLIENS  (6)  :  DÉION  ET  ULYSSE


Eoliens_6-Deion
Ulysse
Généalogie des Éoliens (6) : Déion et Ulysse.      
(accès aux autres généalogies liées :                      )

LES JALOUX CÉPHALE ET PROCRIS
Éos éprise de Céphale l'engage à éprouver la fidélité de son épouse Procris en espérant l'en détacher : effectivement, réussissant à la séduire déguisé, il la chasse
d'abord exilée en CRÈTE,
Procris reçoit de Minos l'ancien chien d'Actéon Laelaps offert par Artémis en remerciements de ses soins, ainsi qu'un javelot magique, cadeaux qu'elle promet alors à Céphale en le séduisant à son tour sous un déguisement
réconciliés,
Procris reste néanmoins jalouse de Céphale; l'espionnant au cours d'une partie de chasse nocturne en pensant qu'il retrouve Éos, elle remue involontairement le feuillage de sa cachette : croyant attraper un gibier, Céphale la perce de son javelot, puis découvrant son erreur, en fait autant sur lui-même

LE GLOUTON ÉRYSICHTHON ET LES MÉTAMORPHOSES DE MESTRA
à la recherche de terres arables par défrichement, et malgré les menaces de représailles,
Érysichthon s'attaque à un bosquet consacré à Déméter qui le punit alors d'une faim insatiable
ayant rapidement vidé les provisions de la ville entière, il vend ensuite tous ses biens pour continuer à se procurer de la nourriture, jusqu'à ce qu'il ne lui reste plus que sa fille
Mestra qu'il négocie alors comme esclave
douée du pouvoir de se métamorphoser en divers hommes ou animaux,
Mestra arrive à chaque fois à s'échapper, et retournant chez son père elle lui permet de la revendre à nouveau

CÉYX ET HÉRACLÈS
Céyx héberge Héraclès fuyant Eurysthée, qui le remercie en l'aidant à chasser les peuplades Dryopes de son royaume
son fils Hippasos est tué lors de l'expédition d'Héraclès contre le roi d'ŒCHALIE Eurytos
il devient tuteur des enfants d'
Héraclès après sa mort, les confiant à Thésée

L'ORIGINE D'ULYSSE
Autolycos vole les bœufs d'Eurytos, ainsi qu'une partie du troupeau de Sisyphe mais celui-ci retrouve ses bêtes qui étaient gravées sous le sabot, et se venge en séduisant sa fille Anticlée fiancée à Laërte, faisant de lui peut-être le père biologique d'Ulysse


ATTIQUE, ATHÈNES  ET  THÉSÉE.


Actee
Généalogie d'Actée.    

CÉCROPS LE FONDATEUR
premier roi civilisateur de l'ATTIQUE qu'il divise en 12 tribus, Cécrops fonde la citadelle d'Athènes nommée Cécropia, vénère les dieux dirigés par Zeus, interdit les sacrifices humains, introduit agriculture et écriture


Genealogie Thesee
Généalogie de Thésée.      
(accès aux autres généalogies liées :                    )

ÉRECHTHONIOS
Érechthonios (1) élève l'érechthéion pour le culte d'Athéna, crée les panathénées et le char à 4 roues

TÉRÉE ET LES FILLES DE PANDION
Pandion (1) demande l'aide de Térée roi des Thraces à Daulis (PHOCIDE/BÉOTIE) pour vaincre Labdacos Roi de Thèbes, et lui donne sa fille Procné en récompense
mais
Térée épris de sa sœur Philomèle (2) enferme son épouse parmi les esclaves, affirmant sa mort, pour que Pandion lui envoie sa seconde fille
Procné ayant appris la nouvelle a la langue coupée, mais brode un message sur la robe de mariée de sa sœur pour l'avertir
délivrée, elle tue par vengeance leur fils
Itys et lui sert à dîner

LA MORT DES FILLES D'ÉRECHTHÉE
Érechthée évite la défaite face aux Éleusiens en sacrifiant sa plus jeune fille Chtonie, suivie par le suicide de ses sœurs Pandore (3) et Protogénie ayant fait vœu de ne pas lui survivre
victorieux, il tue leur allié
Eumolpos roi de THRACE avant de mourir lui-même

EXILS
Xouthos Roi d'Iolcos chassé par ses frères se réfugie à Athènes où il rencontre Créuse fille du roi Érechthée, dont il appuie Cécrops (2) pour la succession
Pandion (2) Roi d'Athènes chassé par les fils de son oncle Métion, s'exile à Mégare dont il prend le trône laissé par Pylas
les 4 fils de Pandion (2) chassent à leur tour les fils de Métion pour reprendre le pouvoir à Athènes alors confié à Égée
l'ingénieur
Dédale s'exile en CRÈTE après le meurtre de son neveu Perdix/Talos, jaloux des découvertes qu'il veut s'approprier

SCYLLA ET LA MÈCHE DE NISOS
après la mort d'
Androgée, son père Minos vient attaquer Mégare du Roi Nisos, dont la fille Scylla passe en faveur de l'ennemi en lui coupant sa mèche porte-bonheur, faisant tomber la cité, mais finalement Minos la rejette

LES TRAVAUX DE THÉSÉE
toujours sans descendance, Égée demande conseil à l'oracle de Delphes, mais ayant du mal à l'interpréter, il fait un détour chez Pitthée son gouverneur de Trézène pour lui demander conseil
tentant de profiter de la situation pour renforcer les liens unissant leurs 2 cités, celui-ci le persuade de passer la nuit avec sa fille
Aïthra, plaçant alors son épée sous un rocher pour un fils éventuel qu'il pourrait ainsi reconnaître : ce fut Thésée
arrivé à l'âge adulte, celui-ci trouve l'épée en soulevant le rocher, sa mère lui apprend alors son origine

au lieu de se rendre à Athènes par la mer, Thésée préfère affronter les dangers du voyage à pied et rencontre des personnages à qui il inflige le sort qu'ils réservaient eux-même à leurs victimes :
1- à Épidaure, Périphétès périt sous les coups de sa propre béquille de fer
2- aux Kechriès (port de Corinthe), Sinis le ployeur de pins est demembré en relâchant les 2 arbres courbés auxquels il été attaché
3- à Kromion (act. Aghious Théodorous, près de Corinthe), Phaïa la femme-laie tuant les voyageurs après avoir abusé d'eux périt sous l'épée
4- aux Pierres Scironiennes (act. Kakia Skala, près de Corinthe), Sciron (fils de Pélops) donnant les voyageurs à manger aux tortues dont lui-même se nourrit, étant obligé de se baisser pour lui laver les pieds est alors poussé d'un rocher dans la mer, alors déchiqueté par ses propres tortues
5- à Éleusis, Cercyon tuant les voyageurs en les défiant à la lutte périt dans un dernier combat
6- sur la Voie Sacrée reliant Éleusis à Athènes, Procuste (père de Sinis) étirant ou sectionnant le corps de ceux obligés de s'allonger sur un lit non à leur taille subit le même sort

une foule en liesse attend l'arrivée de Thésée à Athènes, précédée du récit de ses exploits
Médée épouse d'Égée, magicienne qui l'envoute de ses sortilèges, pensant que ce héros vient compromettre son mariage et détrôner son mari, convainc celui-ci de le mettre à l'épreuve en affrontant le taureau de Marathon, ancien animal ravageur de CRÈTE capturé par Héraclès
Thésée le terrassant d'un coup de tête, elle lui prépare alors un breuvage mortel mais son père le reconnaît à temps à la vue de sa propre épée laissée à Aïthra, puis Égée exile Médée

THÉSÉE ET LE MINOTAURE
désormais âgé de 20 ans, comme tous les Athéniens de bonne famille, Thésée doit participer au tirage au sort pour la CRÈTE afin d'honorer leur tribut pour le Roi Minos, mais son père Égée refuse de perdre si vite son nouveau fils
le peuple grondant devant cette injustice,
Thésée le convainc de le laisser partir, affirmant réussir et débarrasser leur cité de cette servitude
Égée finalement accepte, lui demandant d'emporter une voile blanche à hisser sur leur navire en cas de retour victorieux, en remplacement de la voile noire de départ signe de deuil car l'équipage n'en revient jamais

à son arrivée,
Ariane fille de Minos a un coup de foudre immédiat pour Thésée
par défi, Minos lance à la mer un anneau de son doigt et Thésée plongeant de la falaise parvient à lui rapporter
Ariane après avoir consulté Dédale, réveille Thésée en lui proposant une pelote de fil témoin du chemin pour sortir du Labyrinthe s'il promet de l'épouser ensuite
les
Athéniens se rendent sous escorte dans la campagne de Cnossos jusqu'au Labyrinthe où sont régulièrement jetés prisonniers de guerre, assassins, insoumis ou téméraires, rendant de fait le Minotaure anthropophage
arrivé au bout de sa pelote, Thésée trouve le Minotaure et le vainc, attend la nuit avec ses compagnons pour sortir en rembobinant le fil accroché à l'entrée et réembarquer, mais n'étant pas amoureux de sa fiancée Ariane la laisse à NAXOS lors de leur première escale, préférant l'athénienne Aegle les accompagnant
l'équipage fait ensuite escale à DÉLOS pour y pratiquer des sacrifices en reconnaissance à
Apollon, puis tous entament la danse de la grue imitant leurs pas aventureux dans le Labyrinthe, mais dans l'enthousiasme des festivités, ils oublient de gréer leur voile blanche signal de réussite de leur mission, et apercevant la voile noire toujours hissée au navire de retour de son fils, Égée se jette de désespoir dans la mer à laquelle on donnera son nom

ses cousins (fils de son oncle Pallas) revendiquent le trône sans héritier, mais Thésée les vainc à Pallini (W Athènes), puis succède à son père en proposant des réformes accordant du pouvoir au peuple avec un gouvernement de simples citoyens élus votant les lois
il finit par épouser Phèdre, fille de Minos et sœur d'Ariane

PHÈDRE ET HYPPOLYTE
Thésée part au pays des Amazones et y enlève leur reine Antiope (2) (ou sa part du butin, accompagnant Héraclès lors du 9ème de ses Travaux), avec qui il conçoit Hippolyte, avant qu'elle ne meurt dans l'attaque de l'ATTIQUE par ses compatriotes qu'il refoule finalement
Hippolyte repousse les avances de sa belle-mère Phèdre, qui alors se pend après l'avoir accusé à tort de violence en ayant voulu attenter à son honneur
exilé vers Trézène où il a été élevé, il meurt écrasé par ses chevaux dans l'accident de son char

LE PREMIER ENLÈVEMENT D'HÉLÈNE
Thésée veuf enlève Hélène encore enfant dans le palais de son père Tyndare à Sparte avec l'aide de Pirithoos; sauvée par ses frères les Dioscures, le punissant en obligeant sa mère Aïthra à rester travailler à son service, la suivant ensuite jusqu'à Troie, alors elle-même sauvée par ses petits-fils Acamas et Démophon
Thésée meurt finalement à SKYROS poussé d'un rocher par le Roi Lycomède, alors succédé par Ménesthée


PERSÉE  ET  HÉRACLÈS


genealogie Persee
Heracles
Généalogie de Persée et Héraclès.      
(accès aux autres généalogies liées :                               )

IO LA GÉNISSE
métamorphosée en génisse par son amant
Zeus afin d'échapper à la jalousie d'Héra, celle-ci lui réclame néanmoins comme présent, avant de la laisser à la garde d'Argos Panoptès, géant dôté de 100 yeux dont une moitié par alternance reste toujours en éveil, alors Zeus demande à Hermès de le tuer
l'endormant avec une histoire interminable,
Hermès étête alors Argos Panoptès, Héra récupérant ses yeux pour garnir la queue du paon, puis fait piquer sans cesse Io par un taon, l'entraînant affolée à parcourir le monde jusqu'en ÉGYPTE où Zeus lui restitue son humanité

L'ENLÈVEMENT D'EUROPE
lorsqu'
Europe est enlevée par Zeus métamorphosé en taureau, le chevauchant jusqu'en CRÈTE, son père Agénor (2) envoie ses frères à sa recherche, ne devant rentrer qu'avec elle; ne la trouvant pas, ils s'établissent alors dans diverses régions

LE TONNEAU DES DANAÏDES
après sa dispute avec
Égyptos, Danaos part pour Argos, mais son frère vient le retrouver pour se reconcilier, sous la menace d'un siège, en lui proposant de marier leurs nombreux enfants, afin d'éviter d'éventuelles guerres de succession : Danaos accepte mais conseille à ses 50 filles de tuer leur amant dès la nuit de noces, avant que l'inverse ne se produise selon l'oracle; seule l'aînée Hypermnestre (1) ne s'y resoud pas, trop amoureuse de son mari Lyncée (2) lui ayant laissé sa virginité, les autres jetant les têtes de leurs époux décapités dans le marais de Lerne
Lyncée revient plus tard se venger en tuant Danaos et ses filles, alors condamnées aux Enfers à remplir à l'infini des jarres percées

ACRISIOS ET L'ABANDON DE PERSÉE, LA DÉCAPITATION DE LA MÉDUSE ET LE SACRIFICE D'ANDROMÈDE
Acrisios apprenant de l'oracle sa mort par son petit-fils, il enferme sa fille Danaé mais finalement enfantée par Zeus, il l'abandonne avec son fils Persée dans un coffre sur la mer
récupérés par le pêcheur
Dictys sur SÉRIFOS (W CYCLADES), Persée est élevé par le roi Polydecte; cherchant à épouser sa mère, il lui donne l'ultimatum de la conquête de la tête de la Gorgone Méduse
les Gorgones sont des monstres féminins présentant chevelure de serpents, dents de sanglier, ailes d'or et mains d'airain; seule mortelle des 3, Méduse était une jeune fille du Nord désirant voir le soleil, mais prétendant que le refus d'Athéna de la laisser visiter le Sud est dû à la jalousie de sa beauté, la déesse la punit à pétrifier du regard quiconque oserait la fixer des yeux
Persée doit d'abord rencontrer les Grées, 3 femmes terrifiantes vieilles de naissance, se prêtant tour à tour l'œil et la dent unique qu'elles possèdent : il s'empare du précieux œil et leur soutire l'information qu'elles seules connaissent, à savoir la demeure des Nymphes
chez celles-ci, il dérobe la paire de sandales ailées, le casque d'invisibilité et la besace magique : ainsi, s'approchant sans bruit car ne foulant pas le sol, s'abritant derrière le bouclier poli d'Athéna utilisé comme miroir pour la voir de manière indirecte, il tranche enfin la tête de Méduse (dite gorgoneion), avant d'échapper aux 2 autres Gorgones; de son corps meurtri jaillissent ses enfants le cheval ailé Pégase et le géant Chrysaor
sur le chemin du retour, Persée fait usage de sa tête pétrifiante : il délivre sa future épouse Andromède, alors exposée en sacrifice au monstre marin Triton afin de libérer son pays de ses ravages littoraux, suite à l'audace de sa mère Cassiopée ayant oser disputer aux Néréides le prix de la beauté pour sa fille
en regagnant SÉRIFOS, Persée présente la tête à Polydecte alors également pétrifié, et désigne Dictys comme nouveau roi
Persée prend alors la route de l'ARGOLIDE afin de persuader Acrisios qu'il n'a pas l'intention de le tuer comme le prédit l'oracle, mais celui-ci a été détrôné entre temps par Proétos (1), à qui il montre aussi la fameuse tête, et se rend à Larissa (NE THESSALIE), lieu d'exil de son grand-père : y participant aux joutes athlétiques, Persée lance son palet mais manque son but et frappe mortellement Acrisios
de retour à Argos, il cède le trône à Mégapenthès fils de Proétos, se gardant pour lui celui de Mycènes-Tirynthe

LA CHASSE DE CALLISTO ET ARCAS
suivante d'
Artémis ayant dû faire vœu de chasteté, Callisto par sa très grande beauté fut séduite par Zeus, mais la déesse découvre finalement sa grossesse en sortant d'un bain; lors d'une chasse avec son fils Arcas, Héra la transforme en ourse, recevant alors une flèche mortelle d'Arcas guidée par Artémis

LA COURSE D'ATALANTE ET HIPPOMÈNE
son père désireux de la marier,
Atalante n'accepte pour époux que celui réussissant à la battre à la course, les perdant étant mis à mort
après la fin tragique de nombreux prétendants se présente
Hippomène; étant lui aussi moins rapide qu'elle, il laisse 3 pommes d'or prêtées par Aphrodite sur le chemin afin d'attirer sa curiosité et de lui faire perdre un temps précieux, et finit par remporter l'épreuve
la déesse courroucée de n'avoir pas été remerciée par
Hippomène pour son présent l'entraîne dans un désir à posséder Atalante dans le temple de Cybèle : celle-ci les métamorphose alors en lions, pensant qu'ils ne pourraient plus s'accoupler

LE BESTIAIRE D'AMPHITRYON ET L'ORIGINE D
'HÉRACLÈS
Électryon charge son nouveau gendre Amphitryon de récupérer leurs troupeaux auprès de voleurs originaires de TAPHOS (archipel E LEUCADE), mais de retour d'Élis (W ARCADIE) où ils étaient cachés, celui-ci le tue par accident en voulant jeter un bâton sur une bête
bannit par
Sthénélos (2), le couple s'exile alors à Thèbes, mais son épouse Alcmène mettant comme condition à Amphitryon pour consommer leur mariage de venger la mort de ses frères tués par les voleurs taphiens, il finit par quérir l'aide de Créon (1)
le roi lui demande au préalable de débarrasser la contrée de l'anthropophage Renard de Teumesse, ce qu'il tente de réaliser avec le concours du chien Laelaps prêté par
Céphale roi d'Athènes, mais Zeus devant la contradiction d'un chien infaillible face à un renard insaisissable préfère pétrifier de marbre les 2 animaux
une flotte menée par
Amphitryon débarque enfin sur TAPHOS; il y reçoit l'aide de Cométho vite éprise de lui, coupant le cheveu d'or de son père le roi Ptérélas lui conférant jusque-là l'invincibilité de sa personne et de son royaume, mais Amphitryon la punit de mort pour cette traîtrise
à son retour, Alcmène ne montre pas de surprise de le revoir : en effet Zeus ayant pris l'apparence de son époux la nuit précédente a consommé leur mariage en concevant Héraclès

LES PREMIERS EXPLOITS D'HÉRACLÈS : LE LION DU CITHÉRON ET LES FILLES DE THESPIOS
Héra, jalouse d'Alcmène qui aurait conçu Héraclès avec son époux Zeus, décide de l'éliminer déjà nourrisson en lui envoyant 2 serpents dans son berceau, mais il les maîtrise
arrivé à l'âge adulte, Héraclès tue le lion du mont Cithéron (W ATTIQUE) ravageant les troupeaux de son (beau-)père Amphitryon, et de son voisin le roi Thespios de Thespies (SE BÉOTIE) qui le remercie en lui envoyant chaque soir l'une de ses 50 filles, espérant en vain faire de lui son gendre, mais obtenant 50 petits-fils nommés les Thespiades
Héraclès libère Thèbes du tribut dû à Erginos roi des Minyens d'Orchomène (SE BÉOTIE) en les vaincant, puis inversant le tribut alors doublé, mais Amphitryon meurt dans le combat

ALÉOS, AUGÉ ET TÉLÈPHE
l'oracle prévenant le roi
Aléos (1) du danger d'un petit-fils, il voue sa fille Augé à la chasteté des prêtresses, mais donnant tout de même naissance à Télèphe, mère et enfant sont abandonnés respectivement sur la mer et dans la montagne
après avoir été élevé par les bergers,
Télèphe retrouve son père Héraclès puis sa mère en fait recueillie en MYSIE par le roi Teuthras à qui il finit par succéder
repoussant le débarquement erroné des Achéens en route pour Troie, il est blessé par la lance d'
Achille, puis refuse de les suivre malgré l'ambassade de son demi-frère Tlépolème car étant l'époux d'une princesse troyenne Astyoché (3)

LES  DOUZE  TRAVAUX  D'HÉRACLÈS
Héra frappe ensuite Héraclès d'une folie meurtrière inconsciente qui le pousse à tuer son épouse Mégara et leurs 5 enfants
il se rend alors au sanctuaire de Delphes pour demander comment expier ce crime : la Pythie (de Puthô, ancien nom de Delphes) lui conseille de retourner à Mycènes chez son cousin Eurysthée roi d'ARGOLIDE (Argos-Mycènes-Tirynthe), qui lui impose alors une série d’épreuves nommées “les 12 travaux”, espérant se défaire de lui :

1. LE LION DE NÉMÉE

tuer le Lion de la vallée de Némée (
NW Mycènes, ARGOLIDE) désolant le pays, suite aux négligences des habitants face à leurs obligations envers les dieux

Héraclès réalise vite qu'avec une peau si dure il ne pourra le vaincre par les armes : ses flèches rebondissent, la lame de l'épée se plie, la massue se brise en l'étourdissant à peine
le traquant jusque dans sa tanière du mont Trétos, il obstrue la seconde entrée d'un filet puis s'élance dans un corps à corps jusqu'à l'étouffer
découpant la peau du fauve à l'aide de ses propres griffes, il la revêt en guise de trophée puis
rapporte la carcasse à Eurysthée qui tellement terrifié rien qu'à sa vue se cache alors dans une grande jarre

Heracles-lion_Nemee           Heracles-massue_peau_lion
Heracles-hydre_Lerne 2. L'HYDRE DE LERNE

tuer l’Hydre du lac de Lerne (marais
SW ARGOLIDE), animal monstrueux en forme de serpent d'eau avec de nombreuses têtes de serpent sur le tronc, envoyé par Héra pour torturer les habitants du pays d'origine d'Héraclès (marais connu également par les Danaïdes)

Héraclès guidé par son neveu Iolaos fait sortir l'Hydre du marais en décochant des flèches enflammées dans les roseaux alentours : elle crache du feu, son venin est si toxique que son odeur suffit à empoisonner
retenant son souffle,
Héraclès tente d'écraser les têtes mais de chacune d'elles mutilées s'en régénèrent plusieurs nouvelles, et l'Hydre qui s'enroule autour de ses pieds appelle le Crabe géant qui sort alors de la mer voisine pour lui mordre la jambe
Iolaos cautérise alors immédiatement la plaie de chaque tête avec des tisons pour éviter la repousse
Héraclès décapite enfin la seule tête immortelle, l'enterre encore vivante sous un lourd rocher, puis arrachant les entrailles du cadavre trempe ses flèches dans son sang venimeux pour les rendre mortelles
Eurysthée conteste son succès car Héraclès ne devait pas se faire aider

3. LA BICHE DE CÉRYNIE

s’emparer de la Biche tachetée aux grandes cornes d'or et aux sabots d'airain vivant dans la montagne de Cérynie (N ARCADIE), consacrée à Artémis dont elle seule avait échappée pour composer son attelage

Héraclès l'aperçoit dans le bois d'Oénée mais s'enfuyant à vitesse prodigieuse, il ne peut que l'épuiser en la poursuivant durant très longtemps
finissant par s'arrêter pour boire sur la riv. Ladon, il lui décoche une flèche entre os et tendon, réussissant à immobiliser ses pattes avant sans que ne coule une seule goutte de sang, et ainsi la capturer sans la blesser
chargée sur ses épaules, elle est aussitôt relâchée à
Mycènes
Heracles-biche_Cerynie
Heracles-sanglier_Erymanthe 4. LE SANGLIER D'ÉRYMANTHE

capturer vivant le redoutable Sanglier géant de la montagne boisée du mont Érymanthe (NW ARCADIE), dévastant la région de Psophis

en route, Héraclès rend visite au bon centaure Pholos, qui accepte de lui donner du vin du groupe mais les autres centaures attirés par l'odeur du breuvage arrivent armés : il les abat de ses flèches, y compris son hôte et le sage Chiron dans la cohue de l'affrontement

Héraclès fait sortir le Sanglier de son repaire en poussant de terribles cris, le provoque afin d'être pris en chasse pour le fatiguer, l'attire dans une profonde cavité qu'il avait préalablement remplie de neige fraîche, piège dans lequel l'animal s'épuise à en sortir, puis l'immobilise avec son filet, l'attache et le transporte sur son dos
Eurysthée tellement horrifié à la vue de la bête plonge une nouvelle fois dans une jarre de bronze qu'il s'était fait construire pour l'occasion

apprenant le départ prochain des Argonautes,
Héraclès les rejoint avec le jeune Hylas, abandonnant l'animal en pleine ville

5. LES ÉCURIES D'AUGIAS

nettoyer les Écuries du roi d'ÉLIDE Augias à Élis, se vantant de posséder le plus grand troupeau du monde, bétail sain et fécond offert par son père Hélios, laissées très sales depuis des décennies

Héraclès trouve des pâturages totalement recouverts d'excréments bovins empêchant leurs labours et menaçant la cité voisine d'infection
décidé à ne pas perdre plus d'une journée dans ce travail dégradant, et sans préciser qu'il est missionné, il propose un marché à son hôte, prenant à témoin son fils aîné Philée : extraire tout le purin avant la nuit contre le dixième de son troupeau, ce que Augias accepte le pensant impossible à réaliser
Héraclès creuse alors des canaux depuis les fl. Alphée et Pénée puis dévie leur cours par de lourdes pierres, emportant les excréments des étables puis des pâtures vers la côte
enfin il répare les brèches des bâtiments et rend leur cours naturel aux fleuves
mais apprenant finalement qu'
Héraclès obéit aux demandes d'Eurysthée, Augias ne reconnait plus avoir fait de promesse, malgré l'aveu de son fils qu'il exile alors à Doulichion (mer Ionienne), attribuant l'exploit aux dieux-fleuves; Héraclès lui promet alors de revenir se venger

sur le chemin du retour,
Héraclès écrase de sa massue le centaure survivant Eurytion, menaçant de dévaster la région d'Olénos si le roi Dexaménos ne lui marie pas sa fille Mnésimaché

Eurysthée ne considère pas l'épreuve réussie car Héraclès ne devait demander aucun salaire pour ses travaux

6. LES OISEAUX DU LAC DE STYMPHALE

abattre les Oiseaux anthropophages rassemblés dans les forêts touffues autour du lac de Stymphale (
NE ARCADIE) en fuyant les loups de la vallée, picorant leurs victimes ou leur lançant une grêle de plumes de bronze, et souillant les récoltes de leurs fientes empoisonnées

alors qu'Héraclès réfléchit à la manière de pénétrer ces marécages au sol pas assez ferme pour s'y aventurer à pied ni assez liquides pour avancer en barque, Athéna lui remet une paire de cymbales de bronze
se plaçant sur un éperon du mont Cyllène dominant les marais, il déclenche un tel vacarme qu'il oblige les oiseaux effrayés à quitter les frondaisons pour s'envoler en masse et les tue de ses flèches

Heracles-oiseaux_Stymphale
Heracles-taureau_Crete 7. LE TAUREAU CRÉTOIS DE MINOS

capturer le Taureau du roi Minos
,
rendu sauvage et incontrôlable par Poséidon dupé auquel il devait le sacrifier avant de l'échanger, animal père du Minotaure soufflant des flammes par ses naseaux, et provoquant des ravages dans la vallée du Téthris (N CRÈTE)

Héraclès
le maîtrise à mains nues en l'attrapant par les cornes, puis le ramène vivant à Mycènes; laissé libre par Eurysthée, il dévaste l'ARCADIE vers Sparte avant de partir vers l'ATTIQUE et aboutit dans la région de Marathon où il tuera Androgée fils de Minos, avant d'être achevé par Thésée fils d'Égée
8. LES CAVALES DE DIOMÈDE

s'emparer des Cavales du
roi des Bistones Diomède à Tirida (THRACE), 4 juments sauvages qu'il nourrit d'hommes, châtiment imposé à sa population ou aux gens de passage ne se soumettant pas à ses exigences

Eurysthée intéressé par la conquête du pays autorise Héraclès à constituer une troupe dont Abdère est chargé d'organiser la traversée, tandis que lui prend la route continentale à cause de son mal de mer

en chemin,
Héraclès fait halte chez Admète roi de Phères venant de perdre son épouse Alceste morte à sa place, qu'il lui ramène du monde des Morts

Héraclès dérobe les juments et rejoint la côte où l'attendent ses compagnons débarqués, les confie à Abdère pendant que la bataille s'engage avec les Bistones le poursuivant
menacé, il
doit creuser une tranchée permettant de faire inonder les basses terres par la mer, puis les rattrapant dans leur fuite capture leur roi
revenant à leur vaisseau, il s'aperçoit que son ami a été dévoré, et de colère jette leur maître Diomède à manger à ses bêtes
la cité d'Abdère est alors fondée près de la tombe du guerrier éponyme
Eurysthée les relâche, elles gagnent le mont Olympe où elles sont dévorées par d'autres bêtes sauvages

9. LA CEINTURE D'HIPPOLYTÉ

s’emparer de la belle Ceinture offerte par Arès à la reine des Amazones Hippolyté, insigne de son pouvoir, Eurysthée cèdant au désir de sa fille Admète la convoitant
 
Héraclès embarque avec de nombreux compagnons (dont Iolaos, Télamon d'Égine et Pelée d'Iolcos) et fait escale sur PAROS, île léguée par le roi Rhadamanthe à Alcée fils d'Androgée
mais
à peine débarqués pour se ravitailler en eau douce, 2 hommes sont tués par des fils de Minos qu'il élimine alors (Eurymédon, Chrysès, Néphalion et Philolaos), poursuivant sa colère sur la population locale qui finit par lui proposer 2 hommes en remplacement : sont choisis le roi Alcée et son frère Sthénélos

arrivant à Mariandyne en PAPHLAGONIE chez le roi du peuple éponyme Lycos, Héraclès l'aide à se débarrasser du peuple des Bébryces en tuant leur roi Mygdon, lui restituant ainsi son ancien territoire du S, région dénommée alors HÉRACLÉIA, plus tard colonisée par les Mégariens y fondant la cité d'Héraclée du Pont

Héraclès atteint les Amazones dans leur cité de Thémiscyra sur l'embouchure du fl. Thermidon
il est d'abord
bien accueilli par Hippolyté séduite, s'apprêtant même à lui remettre son ceinturon, mais les femmes guerrières soupçonnant un projet d'enlèvement de leur reine attaquent le camp des étrangers : croyant alors être trahi par Hippolyté qui aurait fait mine de l'amadouer, Héraclès vient lui asséner un coup mortel et prend la ceinture, massacre les chefs mettant leur armée en déroute et réembarque

au
retour, Héraclès repasse par Mariandyne assister aux funérailles de Priolas frère du roi tué par les Mysiens, puis soumet les peuples voisins, mais dès son départ les Bébryces conduits par Amycos reprennent le territoire convoité, l'étendant jusqu'au fl. Hypios

approchant de Troie,
Héraclès aperçoit Hésione fille du roi Laomédon enchaînée à la falaise face à une baleine monstreuse, sacrifice de son père pour échapper à cette bête terrorisant les navigateurs de la côte, punition pour avoir refusé de payer les ouvriers ayant bâti les remparts
il promet au roi de la sauver contre les juments offertes par Zeus à son grand-père Tros en compensation de l'enlèvement de son fils Ganymède : il fracasse alors le crâne de l'animal, mais Laomédon refuse une nouvelle fois de tenir sa promesse, et Héraclès part en lui promettant de revenir également se venger

des courants défavorables font échouer l'équipage à Ainos sur la côte thrace, puis lors d'une escale sur l'île de THASSOS,
Héraclès mate la population et offre l'archipel à Alcée et Sthénélos, enfin il donne une leçon à Polygonos et Télégonos (fils de Protée) lors du dernier arrêt à Toroné en CHALCIDIQUE

Heracles-ceinture_Hippolyte




Heracles-Hesione
Heracles-boeufs_Geryon 10. LE TROUPEAU DE GÉRYON

s'emparer du plus beau Troupeau de bœufs du monde sur l'île d'ERYTHIE (auj. Cadix, Andalousie, S ESPAGNE) gardé par Géryon, monstre à 3 corps unis au niveau de la taille, et ses chiens bouviers dont Eurythion et le berger bicéphale à queue en forme de serpent Orthros

Héraclès part de la mer jusqu'en LIBYE puis continue à pied longeant la côte jusqu'à GIBRALTAR (Calpé) qu'il sépare alors de Ceuta (Colonnes d'Hercule), ouvrant le détroit
dans la région de Tartessos, Hélios lui offre une grande coupe d'or permettant la traversée du bras de mer
arrivé sur
ERYTHIE, il assomme Orthros, puis Eurythion alerté, et enfin tue de ses flèches Géryon prévenu par un autre bouvier témoin Ménoitès
il récupère alors l'ensemble du troupeau dans la coupe d'or et repasse sur le continent, longeant ensuite la côte

attaqué en LIGURIE par une troupe de voleurs menée par Ligys et son frère Ialébion, Héraclès à court de flèches est aidé par Zeus qui sème une pluie de pierres les mettant en fuite
en TOSCANE, volé de quelques bêtes par l'affreux berger
à 3 têtes crachant des flammes Cacus, Héraclès doit le poursuivre jusque sur l'Aventin pour les récupérer
lorqu'un boeuf se jette ensuite à la mer,
Héraclès en fait autant pour ne pas le perdre, entraînant le reste du troupeau, et rejoignant alors la SICILE à la nage
sur l'île, il doit affronter
Scylla ainsi que des chefs indigènes, tel Éryx roi des Élymes qui le défie mettant en jeu son royaume mais le perd tué, avant de retourner toujours à la nage sur le continent, où il rencontre le voleur Lakinios à Crotone
arrivant aux frontières grecques, le troupeau est mis en déroute par des piqûres de taon, obligeant
Héraclès à les rassembler jusqu'en THRACE et SCYTHIE, puis passe le fl. Strymon en réalisant un gué de pierres qui alors l'assèche
dans l'isthme de Corinthe le géant
Alcyonée lance des rochers contre le groupe mais Héraclès lui en renvoie un qui le tue
arrivées à destination,
Eurysthée sacrifie finalement les bêtes

11. LE JARDIN DES HESPÉRIDES

rapporter 3 pommes d’or du Jardin des îles Hespérides (marquant les limites occidentales du monde ancien, auj. Cap-Vert ou Canaries),
fruits sacrés interdits de cueillette, donnés par des arbres issus des fruits offerts par Gaia à Héra en cadeau de mariage (sûrement des oranges); comme les Hespérides volaient les pommes, Héra avait placé le dragon aux 100 têtes Ladon pour les surveiller, et leur père le Titan Atlas avait ceint le jardin de solides murs contre les étrangers

Héraclès ne connaissant pas vraiment l'emplacement du Jardin part vers le NW
en MACÉDOINE, il rencontre
Lycaon le provoquant en duel
il remonte ensuite l'ILLYRIE jusqu'aux sources de l'Eridan (fl. Pô,
N ITALIE) où il rencontre le vieillard Nérée qui lui indique la région de GIBRALTAR, en lui conseillant de ne pas cueillir les pommes lui-même
mais sur place Héraclès ne sait pas comment y parvenir, et décide alors d'aller consulter Prométhée, enchaîné sur le CAUCASE, en franchissant le détroit et longeant la côte africaine
en chemin, il est arrêté par le Géant
Antée près de Cyrène qui le provoque aussi en duel : retrouvant ses forces dès qu'il touche terre (sa mère Gaia), Héraclès le vide de son énergie en le maintenant soulevé; nâitra un fils Palaimon avec sa veuve Iphinoé tombant sous le charme du vainqueur
il se fait gentiment ligoter la nuit par des Pygmées venu du
SW ÉGYPTE
arrêté dès son entrée en
ÉGYPTE à Per-Ousir (auj. Abousir) par le pharaon Bousiris, étranger devant être éliminé pour se libérer de la famine, il est d'abord acueilli par un banquet, mais finit sur l'autel de sacrifice : arrivant à se libérer, Héraclès le tue ainsi que son fils Amphidamas
arrivant enfin chez Prométhée, il le délivre : celui-ci lui révèle alors que son frère Atlas pourait lui indiquer le chemin précis menant au Jardin, le Titan ayant été exilé par Zeus, obligé de soutenir la voûte céleste sur ses épaules après sa rébellion lors de la Titanomachie
reprenant la route vers l'
W, Héraclès est attaqué par des indigènes Ligures, puis traverse à nouveau GIBRALTAR
rencontrant Atlas, il le convainc d'accepter d'aller prendre les pommes chez ses filles les Hespérides pour lui, pendant qu'il prend momentanément relai de son fardeau : les 3 nymphes sœurs hypnotisent Ladon avec une plante magique pour pouvoir cueillir les pommes qu'elles remettent alors à leur père
de retour, Atlas demande à Héraclès s'il peut apporter lui-même ce butin à Eurysthée, en fait pour éviter de reprendre son fardeau, mais Héraclès semblant accepter le dupe en prétextant vouloir se soulager en plaçant des coussinets sur ses épaules
finalement Eurysthée lui rend les pommes, Héraclès les rend à Athéna, qui les restitue aux nymphes car étant la propriété d'Héra

Heracles-jardin_Hesperides


Atlas
Heracles-cerbere_Hades 12. CERBÈRE AUX ENFERS

Eurysthée, exaspéré qu'Héraclès réussisse tous les Travaux, lui demande d'exécuter une mission quasi impossible : capturer Cerbère, monstrueux chien gardien du séjour des Morts

devant d'abord être initié aux mystères d'Éleusis, Héraclès se rend dans la cité; au préalable, le prêtre Eumolpos le fait adopter par l'athénien Pylios car seuls les athéniens étaient admis, puis pratique un cérémonial de purification destiné à expier ses meurtres des centaures, enfin il reçoit l'initiation par Musée élève d'Orphée

Héraclès peut alors se rendre au cap Ténare (S PÉLOPONNÈSE), l'une des entrées des Enfers
il force d'abord le passeur Charon à l'emmener, rencontre le spectre de Méléagre lui faisant promettre d'épouser sa sœur Déjanire, libère Thésée de ses chaînes et Ascalaphos de son rocher, puis bat Ménoitès à la lutte, avant d'être accueilli par Perséphone puis Hadès avec qui il négocie la prise de Cerbère à condition de n'utiliser aucune arme ni de le blesser
protégé du dard de l'animal grâce à sa peau de lion,
Héraclès le serre alors à la gorge jusqu'à ce qu'il s'avoue domestiqué, puis l'apporte en laisse à Eurysthée qui se cache une nouvelle fois dans sa jarre en lui ordonnant de le ramener à Hadès
Eurysthée qui était en train de réaliser un sacrifice lui tend alors une part réservée aux escleves : Héraclès passe sa colère en tuant 3 de ses fils (Périmèdes, Eurybios et Eurypyle)



Heracles_Peloponnese
Heracles_Mediterranee
Proposition de localisation des Travaux d'Héraclès en N Péloponnèse puis dans le reste du monde méditerranéen.   


DÉJANIRE ET NESSOS
Héraclès tient la promesse faîte au cours de ses Travaux aux Enfers à Méléagre : aller à Calydon (S ÉTOLIE) demander au roi son père Œnée la main de sa sœur Déjanire, mais pour cela il doit d'abord vaincre son prétendant non désiré Achéloos
sur la route de Tirynthe, les jeunes mariés rencontrent le centaure
Nessos (ou Nessus) qui prétendant les aider à traverser le fl. Évenos tente de violer Déjanire, mais avant de trépasser sous les flèches d'Héraclès, Nessos la pousse à recueillir son sang prétendu aphrodisiaque, à condition de le conserver à l'écart du soleil, mais en fait souillé du poison de l'Hydre de Lerne enduisant les flèches...

VENGEANCES PROMISES
Héraclès monte une expédition vers Troie qu'il prend, tuant Laomédon lui ayant refusé ses juments promises, ainsi que ses fils sauf Priam; au cours de son séjour, il s'unit à Augé lui donnant Téléphe
une tempête au retour fait échouer de nuit l'équipage sur l'île de COS, alors attaqué par les autochtones les prenant pour des pirates, Héraclès tue leur roi Eurypyle (3); puis s'unissant à sa fille Chalciope (2), elle lui donne Thessalos (2)

Héraclès
monte une autre expédition contre le mauvais payeur Augias : d'abord attaqué par ses neveux généraux Eurytos (2) et Ctéatos (les jumeaux Molionides) profitant d'une maladie du héros pour massacrer son camp, Héraclès les tue ensuite dans une embuscade près de Cléones, avant de réserver le même sort à Augias

IOLÉ, LA MORT D'IPHITOS ET LES TRAVAUX D'OMPHALE
Héraclès prend part au concours de tir à l'arc organisé par son éducateur en la matière Eurytos (1) roi d'Œchalie (situation imprécise), accordant sa fille Iolé en récompense au vainqueur, mais celui-ci doit lui refuser car étant déjà marié, alors Héraclès le tue et lui vole ses chevaux, puis tue 2 de ses fils anciens amis argonautes Iphitos (1) et Clityos venant les rechercher lors d'une visite
Héraclès doit s'exiler pour se purifier, mais ayant transgressé les règles de l'hospitalité, la Pythie refuse de lui rendre l'oracle, et de colère il s'empare du trépied sacré d'Apollon
Héraclès et Déjanire se réfugient à Trachis (SE THESSALIE) chez le roi Céyx, puis il saccage Œchalie et s'empare de Iolé
furieux du refus de le purifier par Nélée roi de Pylos (SW MESSÉNIE), il le tue avec ses fils, sauf Nestor alors absent

enfin un oracle
prescrit à Héraclès de se vendre comme esclave de la reine de LYDIE Omphale, qui lui impose des travaux :
- éliminer Sylée, brigand d'Aulis (BÉOTIE) capturant les voyageurs pour devenir esclave au travail de ses vignes, alors tué d'un coup de bêche
- les Itopes
- capturer les Cercopes Passalos et Acmon, qu'il pend par les chevilles, riant alors par leur vue plongeante sur le postérieur tanné du héros
enfin libéré, elle l'épouse et ont une nombreuse descendance dont Achélès

LA MORT D'HÉRACLÈS
délaissée,
Déjanire décide d'utiliser le filtre magique de Nessos pour reconquérir le cœur de son époux en l'enduisant sur une tunique apportée en cadeau, mais dès qu'Héraclès la porte sur sa peau elle lui provoque d'atroces douleurs persistantes
Hyllos vient en faire reproches à sa mère, qui alors se suicide avant qu'il ne comprenne qu'il la accusée à tort
Héraclès supplie son fils de le transporter au sommet du mont Œta (S THESSALIE) pour brûler son corps, mais hésitant à allumer le bûcher, Hyllos demande l'aide de Philoctète lui offrant l'arc et les flèches du défunt

LE RETOUR DES HÉRACLIDES
Hyllos épouse Iolé, et devient le futur chef des Héraclides échouant dans sa tentative de conquête de l’ARCADIE
Eurysthée les persécute, leur interdit l'entrée en BÉOTIE; demandant la protection de Thésée à Athènes, ils provoquent l'attaque des Argiens contre l'ATTIQUE
Athéniens et
Héraclides finissent par exterminer leurs rivaux, Hyllos tuant Eurysthée, permettant leur retour dans le PÉLOPONNÈSE, mais ne gouverneront la région d'origine de leur aïeul qu'à la 3ème génération


BÉOTIE ET THÈBES.


Beotos
Généalogie de Béotos.    


Nyctee
Généalogie de Nyctée.      
(accès aux autres généalogies liées :               )

LE GRAND CHASSSEUR ORION
veuf de
Sidé précipitée dans le Tartare par Héra à qui elle avait voulu se comparer, Orion arrive à CHIOS où il s'éprend de Mérope fille du roi Œnopion; afin de se débarrasser de ce prétendant, celui-ci lui promet de lui accorder sa fille à condition qu'il élimine tous les fauves de l'île, ce qu'il réussit aisément
Œnopion ne tenant pas sa promesse, Orion saccage le palais avant d'être maîtrisé puis rendu aveugle; partant droit devant lui, il traverse la mer, si grand que sa tête reste émergée, jusqu'à LEMNOS où il reçoit l'aide du forgeron Cédalion, le guidant sur ses épaules, et reprenant la mer vers l'E, Orion recouvre la vue
de retour à CHIOS,
Artémis détourne Orion de ses idées de vengeance en lui proposant une chasse commune, mais face à un monstrueux scorpion, il s'enfonce en mer où la déesse finalement le tue d'une flèche en le prenant pour un ennemi

NYCTÉE, L'ENLÈVEMENT D'ANTIOPE ET LE SUPPLICE DE DIRCÉ
suite au meurtre du roi lapithe
Phlégias, Lycos (1) et son frère Nyctée trouvent refuge chez Penthée roi de Thèbes; à la mort de son successeur Polydore ayant épousé Nyctéis, son beau-père Nyctée obtient la régence pour le jeune Labdacos
son autre fille
Antiope (1) alors enceinte se retrouve à Sicyone où elle épouse le roi Épopée (2) : Nyctée tué puis Lycos attaquent la cité pour la récupérer
Lycos fait abandonner ses jumeaux dès leur naissance puis la fait enfermer; réussissant à s'échapper, elle se réfugie chez eux sans se reconnaître, et ils la dénoncent alors à la reine Dircé la condamnant à mort, jusqu'au moment où apprenant la vérité, Zéthos et Amphion tuent Lycos et font finalement subir à Dircé le supplice prévu pour leur mère : déchiquetée en étant attachée à la queue d'un taureau sauvage
les jumeaux chassent le roi
Laïos, régnant conjointement, développent la cité et font bâtir les remparts de Thèbes, percés de 7 portes
jalouse
, Édon tue son propre fils Itylos en pensant éliminer celui de sa belle-sœur Niobé (2)



Généalogie d'Œdipe.    
(accès aux autres généalogies liées :         )

CADMOS ET LES DENTS DU DRAGON
sur le conseil de l'oracle, Cadmos renonce à rechercher sa sœur Europe enlevée, puis suit une génisse jusqu'à épuisement, près d'une source gardée par un dragon, qu'il tue, récupèrant la moitié des dents, l'autre moitié étant confiée à Éétès qui les utilise lors de la visite de l'Argonaute Jason...
sur l'ordre d'Arès, Cadmos sème les dents d'où sortent des guerriers Spartes; effrayé, il leur jette une pierre, et se croyant attaqués les uns par les autres, ceux-ci s'entretuent, sauf 5 qui l'aident à fonder Cadmée, acropole de la future Thèbes
(Échion (1), Udée, Chthonios, Hypérénor, Péloros)

OEDIPE, FILS PARICIDE ET MARI INCESTUEUX, L'ÉNIGME DU SPHINX

Œdipe est abandonné nourrisson, un oracle prédisant qu’il conduirait sa ville natale de Thèbes à sa perte
sauvé par des bergers, il est finalement adopté par le couple royal de Corinthe Polybos et Mérope (3), lui cachant sa véritable origine, jusqu'à ce qu'un nouvel oracle lui annonce qu'il tuerait son père et se marierait avec sa mère
bouleversé, Œdipe préfère ne pas rentrer à Corinthe, mais se querellant dans un étroit défilé de PHOCIDE avec un voyageur qu’il ne pouvait reconnaître, il blesse mortellement son père le roi Laïos
Créon (1) lui succède, mais la région de Thèbes est alors la proie de la Sphinx (ou Sphynge), monstre à buste de femme et croupe de lion à ailes d'aigle, dévorant tous les voyageurs ne sachant résoudre son énigme : Quel est l'animal qui a 4 pieds le matin, 2 sur le midi, et 3 le soir ?; de désespoir, le roi promet le trône et la main de sa sœur Jocaste à qui l'en débarrasserait
Œdipe arrive, trouve la bonne réponse - c'est-à-dire l'homme selon les âges de la vie - entraînant le suicide de la Sphinx, devient roi de Thèbes et épouse sa mère sans le savoir
quand la peste touche la cité, le devin Tirésias prédit la mort volontaire d'un descendant des Spartes afin d'en être délivré : Ménécée (1) se jette alors des remparts; sans résultat, Œdipe envoie ensuite Créon à Delphes : il lui est demandé d'expulser l'assassin de Laïos, que Tirésias finit par lui indiquer
apprenant la vérité quand l’inceste est découvert,
Jocaste se pend et Œdipe se crève les yeux pour enfermer sa honte dans l'obscurité puis s’exile, chassé par leurs 2 fils Étéocle (1) et Polynice alors maudits par leur père, guidé par sa fille Antigone jusqu'à Colone (gr. Kolônos) près d’Athènes où il finit ses jours

LA GUERRE DES SEPT CHEFS ARGIENS CONTRE THÈBES ET LES FUNÉRAILLES MEURTRIÈRES DE POLYNICE
Créon
gouverne à nouveau la ville après le départ d’Œdipe, d’abord comme tuteur de ses neveux Étéocle (1) et Polynice qui conviennent ensuite de régner en alternance par année, mais Étéocle finit par refuser de céder le pouvoir
Polynice s'exile vers Argos chez Adraste (1), mais arrivant la même nuit que Tydée banni de Calydon pour paricide, leur dispute finit par réveiller le roi qui comprend alors la réalisation de l'oracle lui conseillant de prendre pour gendres le sanglier et le lion; effectivement, devenus amis, ils épousent ses filles Argie (2) et Déipyle, mais ambitionnent toujours de revendiquer leur trône d'origine
Adraste les aide à préparer l'expédition militaire contre Thèbes en faisant appel à son beau-frère Amphiaraos : refusant d'abord car prédisant une issue désastreuse, il finit par accepter selon l'arbitrage d'Ériphyle soudoyée par Polynice lui ayant offert le collier d'Harmonie, cadeau de noces maternel d'Aphrodite; mais avant de partir, il confie son épée à son fils Alcméon (2) avec l'ordre de venger sa mort éventuelle en châtiant sa mère et les Thébains
sa seconde fille
Ismène vient informer Œdipe que l'oracle annonce que le vainqueur serait celui ayant son appui, avant qu'Étéocle ne lui dépêche Créon, étant prêt à arrêter ses 2 filles pour forcer son adhésion, mais Thésée le chasse; puis vient le tour de Polynice de plaider sa cause, mais Œdipe exaspéré par la soif de pouvoir de ses fils les maudit, prédisant leur mort mutuelle
menée par Polynice, l'armée des Sept Chefs Argiens avec Adraste, Amphiaraos, Tydée, Capanée, Hippomédon, Parthénopée et Étéocle (2), prend place devant les 7 portes de Thèbes
le devin Tirésias prédit la victoire des Thébains par le sacrifice de Ménécée (2), qu'il effectue contre l'avis de son père
Polynice propose un combat singulier avec Étéocle, mais les frères effectivement s'entretuent, puis la coalition lance l'assaut mais quand seul Adraste reste vivant il préfère se retirer
Créon reprenant le pouvoir interdit de sépulture les ennemis Polynice et les chefs argiens, refusant également de livrer leur corps à leur camp, alors livrés aux bêtes sauvages
tentant de verser quelques poignées de terre symboliques sur la dépouille de son frère malgré les ordres,
Antigone surprise par des gardes est livrée à Créon la condamnant à l'emprisonnement
Tirésias avertit Créon qu'il mettait sa propre vie en danger si l'âme de Polynice ne pouvait trouver le repos, alors le roi finit par autoriser sa sépulture, mais son fils Hémon se suicide en apprenant que sa fiancée Antigone s'est pendue en prison, faisant mourir de douleurs sa mère Eurydice (1)
l'armée d'
Adraste aidée par Thésée revient battre les Thébains, récupérant les corps alors transférés à Éleusis pour être ensevelis

LA REVANCHE DES ÉPIGONES
10 ans plus tard,
Alcméon (2) devant venger son père Amphiaraos prépare la seconde offensive contre Thèbes, accompagné de Thersandre (2) fils de Polynice prétendant au trône, Égialée (2) fils d'Adraste, Diomède fils de Tydée, Sthénélos (3) fils de Capanée, Polydore (3) fils d'Hippomédon, Promaque fils de Parthénopée et Médon (3) fils d'Étéocle (2)
entamant le combat dans la plaine,
Alcméon blesse à mort le roi Laodamas (1) fils d'Étéocle (1), entraînant le retranchement des Thébains dans leurs murs, avant la victoire finale des Argiens, dévastant alors le royaume, confié finalement à Thersandre


SPARTE.



Généalogie de Lacédémon.    
(accès aux autres généalogies liées :                  )

LE SERMENT DES PRINCES PRÉTENDANTS D'HÉLÈNE
ne sachant à qui confier
Hélène sans froisser les autres prétendants, le roi Tyndare suit le conseil d'Ulysse : avant d'annoncer sa décision, il les fait tous jurer qu'ils aideront le futur époux, désigné parmi les princes liés par ce serment, en cas d'atteinte à l'honneur de sa fille; en remerciement, il laisse Ulysse épouser Pénélope, cousine d'Hélène


PÉLOPONNÈSE : PÉLOPS ET LES ATRIDES.


Pelopides_1-Agamemnon
Pelopides_2-Sciron
Généalogies d'Agamemnon et Sciron.      
(accès aux autres généalogies liées :                      )

PÉLOPS
enfant, Pélops sert de repas au festin des dieux invités par son père Tantale roi de LYDIE, les ayant offensé celui-ci est alors précipité dans le Tartare, prison infernale supplicié de faim et de soif éternelles et sous la menace d'écrasement par un gros rocher, tandis qu'ils ramènent son jeune fils à la vie

devenu adulte,
Pélops participe aux duels de course de chars organisés par Oenomaos roi de Pise (ÉLIDE) entre lui et les prétendants de sa fille Hippodamie (2) dont elle est l'enjeu à qui arriverait à le battre; en fait, Oenomaos gagnait toujours car il obligeait ses concurrants à embarquer sa fille sur leur char les rendant ainsi moins téméraires
Pélops soudoie Myrtilos cocher du roi afin de relâcher les courroies d'une des roues de son char, provoquant sa mort, puis supprime le témoin réclamant sa récompense mais ayant le temps de le maudire
Pélops épouse Hippodamie et devient roi du PÉLOPONNÈSE auquel il donne son nom

ATRÉE, THYESTE ET ÉGISTHE
Hippodamie, jalouse de l'amour de Pélops pour son fils illégitime Chrysippe, complote avec ses 2 propres fils Atrée et Thyeste pour le tuer, mais ceux-ci doivent finalement se cacher chez leur sœur Nicippé alors épouse du roi de Mycènes Sthénélos, dont Atrée récupère le trône à la mort de son fils et successeur Eurysthée
apprenant que son frère Thyeste avait comploté pour s'emparer du pouvoir, Atrée tue ses enfants et lui sert en dîner de réconciliation
Thyeste s'exile mais un oracle lui apprend que son nouveau fils Égisthe détruirait les Atrées; abandonné sur la montagne par sa mère honteuse de son origine incestueuse, celui-ci est finalement recueilli par Atrée sans le reconnaître
au retour de
Thyeste, Atrée l'envoie le tuer mais son père le reconnaît et le retourne avec lui contre le roi qu'ils détrônent

AGAMEMNON, MÉNÉLAS ET LA BELLE HÉLÈNE
à la mort de leur père
, Agamemnon et Ménélas se réfugient à Sparte chez le roi Tyndare dont ils finissent par épouser les filles respectives Clytemnestre et Hélène
Agamemnon retourne à Mycènes récupérer le trône paternel, tandis que Ménélas est désigné successeur de Tyndare

Agamemnon prend la tête des troupes grecques dans la guerre de Troie entraînée par l'enlèvement d'Hélène par Pâris
à son retour avec Cassandre, et en souvenir douloureux du sacrifice de leur fille Iphigénie, ils sont égorgés par sa femme Clytemnestre et son amant Égisthe, finalement tués à leur tour par Oreste, poussé par sa sœur Électre et aidé par son cousin et conseiller Pylade qui l’épouse ensuite
le trône d'ARGOLIDE passe donc d'Égisthe à Oreste, qui annexe Sparte en épousant Hermione fille de Ménélas
leur fils et successeur Tisamène (1) est détrôné par les Héraclides, conduisant les Atrides à l'exil


THRACE.


Boree
Généalogies de Borée et Orphée.      
(accès aux autres généalogies liées :            )

ORPHÉE ET EURYDICE
le gracieux aède
Orphée, inconsolable de la mort brutale par piqûre de serpent de son aimée Eurydice (4) fuyant les avances d'Aristée bien que le jour de ses noces, descend aux Enfers pour supplier Hadès et Perséphone de lui rendre, les envoûtant de sa musique ensorcelante, même Cerbère; ceux-ci finissent par lui accorder, à condition de ne pas se retourner avant d'être sortis du séjour des morts, mais Orphée n'y résistant pas, Eurydice est alors entraînée à nouveau et à jamais dans le monde souterrain


LES  TROYENS.


genealogie Priam
Généalogie de Priam.    
(accès aux autres généalogies liées :                      )

L'ENLÈVEMENT DE GANYMÈDE
réputé pour être le plus beau des mortels,
Ganymède est enlevé par Zeus pour en faire son amant et l'échanson des dieux, personne de confiance chargée de servir à boire, son père Tros recevant des chevaux divins en compensation

LA LÉSINE DE LAOMÉDON

le roi
Laomédon fait ériger les remparts de Troie mais refuse ensuite le salaire convenu aux bâtisseurs, en fait Apollon et Poséidon punis par Zeus, qui se vengent respectivement en frappant la ville de la peste et d'un monstre marin
selon l'oracle, une jeune vierge doit être régulièrement sacrifiée au monstre pour l'apaiser, jusqu'au jour où sa propre fille
Hésione est désignée, mais celle-ci est délivrée par Héraclès rentrant de sa mission chez les Amazones...; encore une fois, Laomédon ne tient pas son accord en refusant à Héraclès les chevaux divins hérités de son grand-père Tros promis pour cet exploit
plus tard,
Héraclès envoie ses émissaires lphiclès et Télamon chercher sa récompense, mais ils sont emprisonnés puis sauvés de justesse par Priam (d'abord nommé Podarcès (2))
Héraclès revient alors se venger en tuant Laomédon avec sa famille, à l'exception de son plus jeune fils Podarcès et de sa fille Hésione qu'il confie comme épouse à son compagnon Télamon; celle-ci rachète son frère afin de lui éviter l'esclavage d'où son nouveau nom Priam

LA MALÉDICTION DE PÂRIS
dans un songe funeste (ou par prédiction de sa fille prêtresse
Cassandre), sa future mère Hécube voit Pâris à l'origine de la destruction de leur cité de Troie : ne pouvant néanmoins se résoudre à le tuer eux-mêmes, ses parents le confient dès sa naissance à un berger montagnard devant se charger de l'éliminer, mais celui-ci le retrouvant toujours vivant après l'avoir abandonné 5 jours plus tôt, sûrement soigné par une ourse, il finit par l'élever en lui donnant le nom d'Alexandre
arrivé à l'âge adulte,
Pâris vainqueur de toutes les épreuves lors des fêtes royales est reconnu par Cassandre

après avoir été désigné par
Zeus comme arbitre de la pomme de la discorde lors du mariage de Pélée et Thétis, Pâris doit désigner la plus belle des déesses parmi Héra, Athéna et Aphrodite
la première lui promet la puissance et le pouvoir sur l'EUROPE et l'ASIE, la deuxième la sagesse et d'être toujours victorieux au combat, et la troisième l'amour de la plus belle femme du monde : choisissant alors Aphrodite, il peut conquérir cette effigie de la beauté, alors Hélène épouse de Ménélas roi de Sparte, qu'il enlève effectivement lors d'une visite, évènement déclencheur de la guerre de Troie...


ACHILLE.


Achille
Généalogie d'Achille.    
(accès aux autres généalogies liées :                    )

PÉLÉE ET LA POMME DE LA DISCORDE
accusés du meurtre
de leur demi-frère Phocos lors d'un lancer de disque, Pélée et son frère Télamon sont exilés par leur père Éaque; hébergé et purifié par Eurytion roi de PHTHIE, il épouse sa fille Antigone (3), avant de le tuer accidentellement au cours de la chasse au sanglier de Calydon, au retour de l'expédition des Argonautes
exilé une nouvelle fois, c'est chez le roi
Acaste qu'il se réfugie, mais refusant les assauts amoureux de son épouse Astydamie (1), celle-ci complote entraînant le suicide d'Antigone puis par vengeance l'assassinat du couple royal

Pélée se remarie avec Philomèle (1) sœur d'Eurytion, confondue par la légende avec la Néréide Thétis, mais au cours du festin de noces arrive la déesse de la discorde Éris, en colère car seule divinité non invitée, lançant alors une pomme à Zeus portant l'inscription "À la plus belle."; aux 3 prétendantes qui s'approchent, Zeus prudent laisse la décision du choix à Pâris...

ACHILLE
sa mère légendaire
Thétis tente de le rendre immortel en le trempant dans les eaux du fl. Styx, sauf au niveau du talon par lequel elle le tenait, le cache à SKYROS chez Lycomède dont il épouse une des filles


LA  GUERRE  DE  TROIE     v. 1250 a.


LE SECOND ENLÈVEMENT D'HÉLÈNE
Pâris fils du roi de Troie Priam profite d'une visite à Sparte chez le roi Ménélas pour enlever son épouse plutôt consentante Hélène; celui-ci se rend alors à Troie accompagné d'Ulysse pour négocier son retour
devant l'échec de leur ambassade, Ménélas entame les préparatifs de guerre contre les ravisseurs, aidés par la plupart des princes grecs, anciens prétendants d'Hélène ayant promis à son père Tyndare de soutenir son honneur en cas d'offense
Ulysse tente de simuler la folie afin d'échapper à la mobilisation, faisant mine d'avoir abandonné femme et enfant, labourant un champ avec un attelage composé d'un boeuf et d'un cheval et semant du sel, mais Palamède lève la ruse en plaçant son fils Télémaque au milieu du champ qu'il alors ne blesse pas
le vieux roi Nestor prodigue ses conseils avisés aux guerriers partant pour Troie depuis son palais de Pylos des Sables (Epano Englianos, Hora, Cap Coryphasion, MESSÉNIE), prétendant en particulier que la présence d'Achille était une condition nécessaire au succès de l'expédition; Ulysse vient alors le chercher, suivi de son armée de Myrmidons
l'oracle de Delphes précise également que les
Grecs auront besoin des flèches d'Héraclès, alors en possession de Philoctète qui du coup se joint à eux

LE SACRIFICE D'IPHIGÉNIE
les troupes achéennes sont regroupées à Aulis (E BÉOTIE) pour embarquer
(1000 galères de 50 rameurs), mais les vents nécessaires au départ cessent lorsque leur chef Agamemnon tue l'un des cerfs d'Artémis dans sa forêt sacrée
le devin
Calchas prédit le sacrifice de sa fille Iphigénie pour apaiser la déesse et obtenir son soutien pour leur flotte; Ulysse part à Mycènes la chercher, prétextant son mariage avec Achille
le retour des vents permettent leur départ, faisant un détour par DÉLOS pour honorer Apollon

CHRYSÉIS, BRISÉIS ET LA COLÈRE D'ACHILLE
la flotte accoste au port de Troie, et les troupes installent leur campement en contrebas des fortes murailles de la cité, préférant l'assiéger, siège qui va durer 9 ans
Philoctète se blessant avec l'une de ses flèches est déposé sur l'île de LEMNOS sur proposition d'Ulysse
Achille capture Troïlos jeune fils de Priam venant s'alimenter à une source hors des murs, puis le sacrifie
parcourant la région pour assurer leur approvisionnement, il capture
Briséis et Chryséis, devenant respectivement sa concubine et celle d'Agamemnon
Chrysès (2) vient trouver Agamemnon pour lui proposer une rançon afin de récupérer sa fille Chryséis, tous deux servant dans un sanctuaire d'Apollon, et devant son premier refus des catastrophes pleuvent dans le camp grec dont la peste
Agamemnon finit alors par accepter à la condition qu'Achille lui cède Briséis (sous l'entremise d'Ulysse après pourtant l'avoir défendu), ce que ce dernier ne peut refuser mais de colère quitte l'ASIE avec son armée, permettant aux Troyens de regagner du terrain sur le camp grec

PATROCLE, HECTOR ET LES ARMES D'ACHILLE
devant les revers des Grecs,
Patrocle vient rechercher Achille qui accepte alors de revenir, en lui confiant sa tenue et son armée pour juste refouler les Troyens : effectivement, ceux-ci prennent rapidement la fuite, terrorisés rien qu'à la vue de celui qu'ils prennent pour le héros grec
mais enthousiasmé par son succès,
Patrocle entame l'attaque de la cité, désobéissant ainsi à la promesse faîte à Achille, et reçoit une flèche puis un coup mortel de la part d'Hector, lui ravissant alors ses armes confiées, son corps étant récupéré avec difficulté par Ménélas
Achille attristé par la mort de son ami veut se venger, Agamemnon lui rend Briséis, il fait refaire ses armes, puis lance l'attaque, affronte Hector en combat singulier et le tue, avant de traîner son corps attaché à son char autour des murs de Troie, attitude alors réprouvée par Ulysse; Priam vient lui apporter une rançon pour récupérer le corps de son fils
Achille combat et vainc des alliés des Troyens comme Memnon Roi des Éthiopiens et Penthésilée Reine des Amazones, puis s'attaque aux murailles, mais reçoit les flèches de Pâris sur son talon vulnérable, le tuant
son corps est récupéré par
Ajax le Grand (de Salamine), rapporté sur le camp, enseveli avec Patrocle
Ulysse et Diomède surprennent le Troyen Dolon cherchant à espionner dans leur camp, suivant la promesse d'Hector de recevoir le char d'Achille et ses chevaux divins; contraint de révéler les projets adverses, il est finalement décapité par Diomède
Ulysse  reçoit les armes d'Achille, choix de l'assemblée des guerriers, plutôt qu'Ajax le Grand qui se sentant offensé se suicide, puis va chercher à SKYROS son fils Néoptolème (ou Pyrrhos)
Ulysse accompagné de Diomède et Néoptolème se rendent sur LEMNOS afin de récupérer Philoctète, qui d'abord refuse avant d'accepter quand Ulysse lui dérobe ses flèches d'Héraclès, avec lesquelles il tue finalement Pâris  l'ayant provoqué en combat singulier dès son arrivée

ULYSSE ET LE CHEVAL DE TROIE
Ulysse déguisé en médiant entre dans Troie pour s'emparer du palladion, statuette sacrée d'Athéna Pallas trouvé par Tros le fondateur de la cité, afin de lui faire perdre le symbole de sa puissance; reconnu juste par Hélène qui lui indique son emplacement, il revient la nuit suivante avec Diomède pour réaliser le vol
Ulysse fait construire un colossal cheval en bois afin que sa panse puisse abriter quelques guerriers, tandis que les autres Grecs font mine de lever le camp, embarquant juste jusqu'à l'île proche de TÉNÉDOS
seul est laissé
Sinon ligoté derrière un rocher, sensé se faire capturer afin de révéler des fausses informations : il explique sa présence aux Troyens le découvrant que suite à des différends avec son cousin Ulysse il fut choisi pour être sacrifié afin d'obtenir des vents favorables au retour de la flotte mais avait réussi à s'échapper, et leur prétend que la déesse furieuse du vol du palladion leur avait demandé par l'envoi de calamités de le rapporter en GRÈCE et d'offrir le cheval à son temple de Troie, mais les Grecs espéraient que les Troyens préférant le brûler se condamneraient à un grand malheur
à l'exception de
Laocoon, Cassandre et Énée qui entrevoient la supercherie et tentent d'en avertir leurs compatriotes en vain, les Troyens le croient, font entrer le cheval et débutent les festivités de conclusion de la guerre
une fois bien enivrés la nuit, Sinon monte en haut de la cité pour appeler par des signaux de feu la flotte d'Agamemnon, et libère Ulysse et ses compagnons ayant attendus au sein du cheval; ouvrant les portes des murailles de l'intérieur, l'armée grecque revenue discrètement pénètre la ville et débute un carnage
Néoptolème tue le vieux roi Priam réfugié à l'autel de Zeus, puis précipite (ou Ulysse) le tout jeune Astyanax du haut des remparts, dernier descendant direct de la famille royale
afin de sauver la maison de Troie au cas où, Énée s’enfuit avec quelques survivants et son père Anchise pour le LATIUM (ITALIE centrale), où il finit par épouser Lavinia (ou Lavinie) fille du roi Latinus (fondation de Lavinium en son honneur, sanctuaire fédéral des Latins, permettant à la fut. Rome de prétendre à des origines troyennes)
Hélène et sa servante Aïthra sont libérées, la première recevant le pardon de Ménélas d'avoir aimé Pâris, Hécube devient esclave d’Ulysse, Andromaque échoue à Néoptolème, Ajax le Petit (de LOCRIDE) viole Cassandre finalement ramenée par Agamemnon
mais de nombreux vaisseaux pris dans la tempête font naufrage au retour laissant peu de rescapés
le roi de CRÈTE
Idoménée promet s'il est sauf d'immoler le premier crétois aperçu mais c'est son fils qui se présente


Guerre_de_Troie
Protagonistes de la guerre de Troie.


LE  RETOUR  D'ULYSSE.


voyage de retour d'Ulysse et de ses compagnons après la guerre de Troie, périple de 10 ans avant de rejoindre son royaume d'ITHAQUE (archipel d'îles Ioniennes du S), relaté dans l'Odyssée : récit d'aventures réelles et/ou imaginaires exprimant tous les sentiments qui animent l'entreprise difficile de revenir vers sa patrie malgré le désir et le besoin (nost-algie), rencontres entre hommes et dieux pouvant prendre de multiples apparences, où finalement le monde grec apparaît civilisé, comparé à ses voisins...
[ Les localisations proposées restent des hypothèses parmi d'autres... ]

1-
RAID CHEZ LES CICONES
sa flotte de 12 navires accoste à Ismaros (auj. Kavalla, v. Ayios Kharálambos,
anc. Maronia, Maroneia-Sapes, THRACE) chez le peuple des Cicones (ou Kikones) allié des Troyens leur ayant fournis des contingents, pour les massacrer et les piller
ils épargnent
Maron grand prêtre d'Apollon leur affrant alors du vin, se partagent les femmes
pendant leur festin de victoire, les
Cicones ayant fuis reviennent avec des renforts voisins, obligeant Ulysse et les siens à embarquer la nuit après la bataille, laissant leurs morts sans sépulture

2- LA TORPEUR DES LOTOPHAGES
poussés par la tempête et le vent du N borée après le Cap Malée, ils arrivent chez les Lotophages (auj. île de Djerba sur golfe de Gabès,
S TUNISIE), habitants de grande hospitalité mais sans civilisation organisée ni commerce, se nourrissant du fruit d'un lotus amollissant qui fait tout oublier
Ulysse doit ramener de force ses hommes plongés dans une torpeur béate afin de repartir, encordant les premiers au navire pour aller chercher les autres

3- POLYPHÈME ET LES CYCLOPES
arrivant au pays des Cyclopes (îles Égades ou Égates, Favignana, W Trapani, W SICILE), géants à unique œil au milieu du front, les compagnons d'Ulysse le pressent de repartir de suite mais celui-ci décide de rester par curiosité
ils se retrouvent enfermés dans la grotte à l'odeur de lait caillé et de fromage du berger
Polyphème, qui les mangent régulièrement par binôme
ils taillent un tronc d'olivier en pointe en l'attendant, puis lui font boire du vin,
Ulysse se faisant nommer "Personne" et obtenant la promesse d'être dévoré le dernier, et profitent de son sommeil enivré pour lui crever l'œil avec le pieu rougi par la flamme
le blessé le retire, pousse la pierre obstruant sa grotte, appelle en vain l'aide de ses voisins car accusant
"Personne"
Ulysse et ses compagnons s'échappent en se cachant cramponnés sous le ventre des grosses brebis sortant paître, dont Polyphème tâte seulement l'échine
lui révélant enfin son nom,
Polyphème le poursuit en jettant des rochers dans la mer, et demande vengeance à son père Poséidon

4- LES VENTS D'ÉOLIE
accostant sur l'archipel d'
Éolie (îles Éoliennes ou Lipari, autour du volcan Stromboli, NE SICILE) pour se ravitailler, le dieu des vents Éole invite Ulysse dans son palais, puis lui offre un grand sac en peau de taureau enfermant tous les vents contraires à son expédition afin de rentrer sans encombre
en bonne route vers ITHAQUE, mais jaloux des présents qu'
Ulysse reçoit seul, son équipage lui ravit l'outre dès qu'il finit par s'endormir d'épuisement et l'ouvre, laissant alors échapper tous les vents néfastes qui les ramènent en Éolie, alors chassés par Éole

5- PERTE DE LA FLOTTE CHEZ LES LESTRYGONS
la flotte tente d'aborder l'île des
Lestrygons (ou LESTRYGONIE) à Télépyle (Porto Pozzo, E Santa Teresa Gallura, N Olbia-Tempio, NE SARDAIGNE), gouvernée par le roi Antiphatès, mais ce sont des géants cannibales qui mangent les éclaireurs puis lancent des rochers du haut des falaises
seul le navire d'
Ulysse étant resté à l'écart du port par sécurité est rescapé, les autres hommes étant harponnés puis dévorés

6- CIRCÉ ET LES POURCEAUX
accostant sur un rivage hospitalier de l'île d'Ééa (Monte Circeo, centre ITALIE; déjà rencontrée par Jason et les Argonautes), l'équipage festoie d'un grand cerf
au matin, après tirage au sort pour cause de peur,
Ulysse envoie un groupe en reconnaissance explorer la région, mais seul revient Euryloque, les autres compagnons ayant été métamorphosés en pourceaux (porcelets) par la magicienne Circé (fille d'Hélios) après leur avoir offert un breuvage en son palais
Ulysse la rencontre pour les sauver, déjoue le philtre en y ajoutant l'herbe du moly (perce-neige), devient son amant, et obtient le retour en leur apparence humaine de ses compagnons
ils restent alors une année, et
Ulysse a des enfants avec elle dont Télégone

7- TIRÉSIAS AUX ENFERS
Circé incite Ulysse à se rendre aux Enfers dans le monde souterrain d'Hadès, rite initiatique d'invocation des morts (Nekuia) au lac Averne (W Naples, Campanie, centre ITALIE), pour consulter le devin Tirésias afin d'obtenir des informations sur la suite de son expédition ainsi que sur son retour à ITHAQUE
après avoir rencontré les âmes errantes de nombreux héros
qu'il a cotoyés, en effet Tirésias lui demande de ne pas toucher au bétail d'Hélios lors d'une prochaine escale, et lui affirme qu'il rétablira l'ordre dans son royaume en punissant les parasites

rentré quelques temps chez
Circé, Ulysse finissant par s'ennuyer convainc les autres de repartir
elle le prévient de 2 dangers voisins :
- les
Sirènes dont il ne faut pas écouter le chant charmeur sous peine d'être emporté et dévoré, lui donnant de la cire d'abeille à placer dans leurs oreilles
- les écueils entre lesquels il faut traverser, où vivent les monstres mangeurs de marins
Charybde et Scylla

8- LES SECRETS DES SIRÈNES
Ulysse avertit ses compagnons du danger de la mer des Sirènes (archipel des Galli, S ITALIE; déjà rencontrée par Jason et les Argonautes)
il leur remplit les oreilles de cire d'abeille pétrie, mais sa propre curiosité le pousse à se faire juste attacher au grand mât du navire avec consigne de ne le détacher sous aucun prétexte
en entendant le sifflement de l'air auquel se mêle un chant divin,
Ulysse veut le suivre, tente de se libérer, supplie qu'on le détache, en vain
ce chant irrisistiblement envoûtant promet de voir d'un seul coup d'œil tout ce qui arrive sur Terre, passé comme futur : aucun mortel ne peut connaître de tels secrets sans devenir fou

9- CHARYBDE OU SCYLLA
arrivant au niveau du
principal danger maritime du détroit de Messine (E SICILE; déjà rencontré par Jason et les Argonautes), pour échapper au premier péril le second est souvent fatal : des hommes se font happer quand le navire longe la grotte de l'écueil de Scylla, afin d'éviter le tourbillon du gouffre de Charybde

10- LES VACHES D'HÉLIOS
l'île du Trident (par ses 3 angles, ou du Soleil, anc. Thrinacie ou Trinacrie, auj. SICILE) se présente,
Ulysse tente d'en dissuader ses hommes de l'escale, suivant la mise en garde de Tirésias, puis finit par leur accorder au Port-Creux de Messine (NE), avec la promesse de ne pas toucher aux vaches sacrées d'Hélios
mais dès la nuit la tempête se lève, obligeant les hommes à se refugier dans une grotte durant un mois, finissant par épuiser leurs réserves
poussés par la faim, profitant du sommeil de leur chef,
Euryloque incite des compagnons à sortent attraper des vaches pour les rôtir, malgré l'interdiction
Hélios réclame vengeance à Zeus, qui calme alors la tempête en attrapant sa foudre, laissant Ulysse repartir mais la relâche sur son mât, propulsant au ciel son navire qui se disloque en retombant
seul survivant n'ayant pas mangé de bétail,
Ulysse dérive agrippé au mât brisé, franchissant à nouveau la passe de Charybde et Scylla

11- LE PARADIS DE CALYPSO
le naufragé échoue sur l'île accueillante d'Ogygie (
Perejil ou Persil, Toura, Leïla, W enclave espagnole de Ceuta, au large du MAROC, détroit de Gibraltar; ou MALTE), recueilli chez la nymphe Calypso (fille d'Atlas), qui l'aime en le retenant 7 ans avant de lui proposer l'immortalité et la jeunesse éternelle s'il accepte de rester et l'épouser
mais
Ulysse s'ennuie et se lamente : elle finit par le libérer à contrecœur, il construit alors un radeau puis part, laissant 2 fils Nausinoos et Nausithoos (2)


  Ulysse : Cyclope
 Circé
  Sirènes
 Calypso
Ulysse_Cyclop
Ulysse_Circe
Ulysse_Sirenes
Ulysse_Calypso


12- PAUSE CHEZ LES PHÉACIENS
le radeau d'
Ulysse approche de l'ile de PHÉACIE (Corcyre, NW GRÈCE; déjà rencontrée par Jason et les Argonautes) quand une tempête le disloque, l'obligeant à dériver jusqu'à la côte de Paleokastritsa
recueilli par Nausicaa fille du roi des Phéaciens Alcinoos, l'invitant à un banquet au cours duquel il finit par révéler son identité, avant de le reconduire vers ITHAQUE


Odyssee
Proposition d'itinéraire pour l'Odyssée d'Ulysse.      


13- TÉLÉMAQUE À LA RECHERCHE DE SON PÈRE
durant l'absence d'Ulysse, Mentor assure l’administration de sa maison et l’éducation de son fils Télémaque
celle-ci durant, des prétendants au trône pressent son épouse Pénélope (sœur de Tyndare) de prendre un nouveau mari

malgré leur avis, Télémaque part chercher des nouvelles de son père, d'abord à Pylos chez le roi Nestor
puis accompagné de son fils Pisistrate à Sparte chez Ménélas : il lui raconte son propre retour passant par l'ÉGYPTE, où il a capturé Protée avec l'aide de sa propre fille Idothée, celui-ci lui ayant appris qu'Ulysse était retenu sur une île
retournant à Pylos pour embarquer, Télémaque ne se doûte pas que les prétendants ayant appris son départ ont décidé de le tuer dès son retour afin d'augmenter leur pression

14- RETOUR À ITHAQUE FACE AUX PRÉTENDANTS
les Phéaciens déposent Ulysse encore endormi sur son île
prenant l'allure d'un mendiant Crétois, il rencontre
Eumée son fidèle porcher en chef qui lui apprend que sa centaine de prétendants dilapident les provisions en festins continuels
à l'arrivée de son filsUlysse se dévoile : il le protège de l'embuscade tendue par les prétendants, et ils préparent leur plan de reconquête
à nouveau déguisé en mendiant, il se rend au palais avec Eumée et placé sous la protection de Télémaque, il reçoit néanmoins le jet d'un tabouret en guise d'aumône par le prétendant Antinoos et ses acolytes Ctésippos, Eurymaque et Laocrite; seul son chien Argos le reconnaît, tombant à ses pieds
Pénélope invite l'homme à parler, comme tout étranger susceptible d'avoir des nouvelles de son époux, accompagnée de la vieille intendante Euryclée ancienne nourrice d'Ulysse
Pénélope explique qu'elle avait demandé à terminer sa pièce de tissu en cours sur son métier (le linceul de son beau-père Laërte) avant de devoir choisir un nouveau mari, mais en fait défaisait la nuit une grande partie tissée le jour, jusqu'au moment où trahie par une servante, elle dut ruser ensuite en dressant les prétendants les uns contre les autres
en décrivant une agrafe de manteau en or que Pénélope lui avait offert, l'inconnu devient crédible puis déclare qu'Ulysse est proche
Pénélope propose un concours dont elle serait l'enjeu : réussir à bander l'arc d'Ulysse qu'il avait laissé, puis tirer une flèche à travers les emmanchements de 12 fers de hache alignés, épreuve qu'il remportait toujours
Euryclée lui préparant un bain de pied le reconnaît à une cicatrice au talon, mais il lui fait promettre de ne rien dire
le concours a lieu mais aucun des prétendants ne réussit à encocher la corde dans l'arc, sauf
Ulysse toujours déguisé en mendiant qui à la surprise générale réussit à lancer la flèche au travers des haches
se révélant aux yeux de tous alors pris de panique, il les tue, ayant pris soin auparavant de faire retirer toutes les armes des murs et fermer les portes
Pénélope le reconnaît définitivement lorsqu'il décrit leur lit bâti autour d'un olivier

des années plus tard, Télégone le fils de Circé arrive à ITHAQUE pour connaître son père, mais ses hommes pour faire des vivres se livrent au pillage
Ulysse vient les repousser mais meurt frappé d'une lance terminée par un dard venimeux de raie projettée par son fils


 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Âge du fer-Hallstatt XIIe et XIe siècles) =>


évènements transversaux
CRETE
PELOPONNESE
HELLADE
THRACE
TROADE




Phrixos sur bélier Chrysomallos





Proétos, Persée, Méduse, Pégase







Bellérophon, Mélampous














MINOS
HERACLES


THESEE


ARGONAUTES

Héraclès

Jason - Médée, Pélée



SANGLIER DE CALYDON



Méléagre, Pélée







Egée - Médée





lion du Cithéron







Erginos





TRAVAUX D'HERACLES

12 TRAVAUX






Glaucos
Augias






Androgée
taureau crétois

Egée



MINOTAURE
Minotaure


Egée
Minotaure


Dédale, Icare








Admète - Alceste

Pélée - Acaste
Pirithoos




Laomédon
Pélops, OEbale



Laomédon


Enfers : Thésée


Enfers




Déjanire


Phèdre - Hippolyte




Omphale

Oedipe, Sphinx



7 CHEFS ARGIENS


Adraste
Polynice, Tydée
Thésée





Atrée, Tyndare
Ulysse


Priam


Philoctète
Agamemnon, Ménélas
Hélène



Pâris
GUERRE DE TROIE







ODYSSE D'ULYSSE







Essai de corrélation chronologique des évènements mythologiques.



 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Âge du fer-Hallstatt XIIe et XIe siècles) =>

PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

Page 432  |  vous êtiez ici  :  LE TEMPS DES HÉROS GRECS


www.place-hecataei-milesii.net