Place
HECATAEI  MILESII




PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

 <= REMONTER  LA  CHRONOLOGIE (Bronze moyen)

 <= REMONTER  LE  SITE (Le temps des ancêtres hébraïques)


suite de l'     Â G E    D E S    M É T A U X    (3500 - )
N.B. : Datation AEC, en a.

suite de l'     Â G E    D U    B R O N Z E    (3500 - 1200 a)


BRONZE FINAL   (ou récent)     De 1600 à 1200 a.


XVIe  au  XIVe  SIÈCLES     De 1600 à 1300 a.

 
 GRÈCE :

1600/1150 : époque mycénienne

 EUROPE :
poursuite du BRONZE MOYEN
épées, poignards, cheval monté
1500 : Terramares en N ITALIE

 

 MÉSOPOTAMIE :
16° : l’Empire hourrite domine le N, capitale Washouganni (bassin du haut Khabur) ni grandes villes retrouvées
rivalité avec l’Empire de Babylonie désormais gouverné pour 4 siècles par les souverains kassites

 ÉGYPTE :
1590 : dernier Roi thèbain Kames (XVII° Dynastie) vainqueur des Hyksos refoulés dans le DELTA
1580 : Ahmosis libérateur de l'ÉGYPTE en chassant les Hyksos après les avoir défait devant Avaris
inaugure les XVIII° à XX° Dynasties constituant le NOUVEL-EMPIRE, capitale Thèbes
apparition du fer
1560 : annexe le Pays de Koush (ou Couch, Coush, Kuch, Kush, région située entre les 2ème et 4ème cataractes, dit ÉTHIOPIE par les Grecs, auj. N SOUDAN)

âge d’or de la monarchie pharaonique, Karnak

Thoutmosis Ier (ou Thoutmès, 1530/1520) 1ère tombe creusée dans le roc de la vallée des Rois
sa fille Hatshepsout épouse son propre demi-frère Thoutmosis II (1520/1505) lui permettant d'accéder au trône, puis règne à sa mort en usurpant le pouvoir, ayant à subir des crises, temple funéraire par l'architecte Senmout à Deir el-Bahari
1484 : succédée par Thoutmosis III (1505/1450, fils d'une concubine de Thoutmosis II, époux de la fille aînée d'Hatshepsout)
conquête lors de 17 campagnes militaires jusqu’à l’Euphrate (PALESTINE, PHÉNICIE, SYRIE) et la 5ème cataracte de NUBIE, où il place le pays sous l’autorité d’un vice-roi, le fils royal de Koush
Gaza centre de l'administration égyptienne
1482 : prise de Damas riche oasis étape caravanière
1473 : prise de Qadesh (ou Kadesh, Kinza, confluent entre Oronte et riv. Tannour) au Mitanni hourrite
grande prospérité de l’ÉGYPTE

DYNASTIES  ÉGYPTIENNES  (3/4) :

PERIODE
DYNASTIE
ORDRE
LISTE D'ABYDOS
DATE initiale
DATE
retenue
sinon /
DATES EXTREMES SELON LES AUTEURS

DUREE DE REGNE NOM PRINCIPAL
autre(s) appellation(s)
NOM GREC
FILIATION
ACTION

XVII

1590-80


Kames



NOUVEL-EMPIRE XVIII 1
1580


Ahmosis







1558











1530


Thoutmosis I







1520


Thoutmosis II

fils du précédent




1505-1


Hatshepsout

fille de Thoutmosis I, demi-sœur et épouse du précédent




1484



Thoutmosis III

fils de Thoutmosis II




1450



Aménophis II

fils du précédent




1425



Thoutmosis IV

fils du précédent




1408



Aménophis III





10
1372



Aménophis IV =Akhenaton

fils du précédent




1354



Toutankhamon







1346

1337







XIX

1314



Ramsès I







1312



Seti I

fils du précédent




1301/1298



Ramsès II

fils du précédent




1235

1166

Mineptah

fils du précédent




1224/1210



Seti II







1205









XX

1198/1166



Ramsès III







1166/1085



Ramsès IV à XI




 ANATOLIE :
Roi hittite Moursili Ier (1610/1590) :
- 1600 : ruine le Yamhad
[ZONE À PRÉCISER]
- 1595 : surprend et détruit Babylone et sa I° Dynastie
Roi Telibinou (fin 16° soit 1550/1500) instaure une règle de succession évitant les crises

 BASSIN LEVANTIN :
v. 1550 : Jéricho violemment détruite et abandonnée
15° (1500/1400) : Sidon capitale d’un Royaume cananéen, commerce actif avec l’ÉGYPTE

 GRÈCE :
Ioniens supplantés par Achéens dans le PÉLOPONNÈSE

fin II°M (1500/1000) : culture égéenne de CHYPRE au PÉLOPONNÈSE, de la CRÉTE à Troie, dont minoenne et mycénienne

apogée de la civilisation achéenne riche et puissante, art mycénien développé dans les centres :
- en ARGOLIDE (région au NE) : Mycènes, Tirynthe, Argos
- en MESSÉNIE (région au SW limitée à l’E par les monts du Taygète) : Pylos (anc. Navarin)

période helladique récent
en HELLADE : cités de Gla et Orchomène (gr. Orkhomenos) en BÉOTIE

épanouissement de la civilisation minoenne en CRÈTE par de puissants royaumes mycéniens
période minoen récent (néopalatial), religion de la fécondité déesse-mère, taurocatapsia = saut du taureau arrêté par les cornes afin de réaliser des voltiges acrobatiques sur son corps
domination partielle de l’île par les premiers grecs Achéens, introduction du cheval et du char de guerre
roi Minos, souverain légendaire puis titre dynastique, avec capitale Cnossos et son port Amnisos
marine dominatrice en MÉDITERRANÉE, échanges avec l’Orient : ÉGYPTE, SYRIE, Ougarit
commerce : vigne, olivier, céramique, tissus peints en pourpre, objets de bronze, orfèvrerie, ivoire
île de CYTHÈRE (gr. Kythira) relais de l’expansion crétoise vers la LACONIE (SE PÉLOPONNÈSE)

1500 : destruction sismique d’Akrotiri sur SANTORIN (SW), site majeur de la civilisation cycladique
1450 : éruption destructrice en CRÈTE, abandon de Malia, Phaistos détruite par envahisseurs
1375 : Cnossos succombe à un raid venu de GRÈCE

Éoliens : groupe de tribus grecques d’abord installées en THESSALIE puis en ÉOLIE (ou ÉOLIDE), région d’ANATOLIE entre TROADE et IONIE qui l’éclipse
Grecs d’origine éolienne occupent à l’époque classique :
- en HELLADE : THESSALIE, BÉOTIE,
et PHOCIDE dont la cité de Delphes (gr. Delphoi ou Dhelfi, sur versant SW du mont Parnasse)
plus grand sanctuaire commun du monde grec classique, protégé par amphictyonie (assemblée) des différents peuples des environs, sans pour autant jouer un rôle unificateur
la prêtresse Pythie, rend les oracles d’Apollon interprétés par des prêtres, qui y aurait tué le serpent Python assistant des divinités Chtoniennes dont le culte était déjà célébré ici
offrandes des visiteurs laissées dans les temples (dits trésors), entraînant des guerres sacrées pour le contrôle de ses richesses
- en PÉLOPONNÈSE : ÉLIDE (NW)
- en ANATOLIE : ÉOLIE avec les îles

 ÉGYPTE :
Thoutmosis IV (1425/1408, fils d’Aménophis II) crée une véritable diplomatie
grand bâtisseur Aménophis III (1408/1372) porte l’Empire à son apogée (temple de Louxor, colosses de Memnon, Soleb)
épouse la sœur puis la fille du Roi hourrite Toushratta (1385/1360)
crises sous Aménophis IV = Akhenaton (1372/1354, fils du précédent) et la reine
Nefertiti, réforme religieuse : culte monothéiste d’Aton (contre Amon du clergé thébain), fonde une nouvelle mais éphémère capitale Akhetaton (auj. Amarna, N act. Assiout, MOYENNE-ÉGYPTE)
sur les ruines de laquelle Toutankhamon (1354/1346, famille amarnienne) fonde sa résidence d’Amarna, rendant sa puissance au clergé d’Amon

14°/13° (1400/1200) : exil d'un groupe de populations sémites originaires de MÉSOPOTAMIE, prenant le pouvoir à l'E du DELTA

 MÉSOPOTAMIE :
14°/13° (1400/1200) : le kassite Kourigalzou fonde la capitale Dour-Kourigalzou en Babylonie (auj. Aqarquf, W de Bagdad)

fondation du premier Empire d’Assyrie (= pays d’Assour par les Grecs, berceau et capitale) par Assour-ouballit Ier (1366/1330)
annexion de Ninive entraînant sa sémitisation

" DYNASTIES "  ASSYRIENNES :

premier Empire :
                    1366 : Assour-ouballit I

                    1330 :
                    1307 : Adad-nirari I
                    1275 : Salmanasar I (fils du précédent)
                    1245 : Toukoulti-Ninourta I
                    1208 :
                   
                    1116 : Téglath-Phalasar I
                    1077 :

                    967 : Téglath-Phalasar II
                    934 :                   

                    889 : Toukoulti-Ninourta II
second Empire dit Néo-assyrien :
                    883 : Assournazirpal II
                    858 : Salmanasar III (fils du précédent)
                    823 :
                    810 : Shammon-Mamat (régence pour son fils, le suivant)
                    806 : Adad-nirari III
                    782 :
                    745 : Téglath-Phalasar III
                    727 : Salmanasar IV (fils du précédent)
                    722 : Sargon II (usurpateur)
                    705 : Sennachérib (fils du précédent)
                    680 : Assarhaddon (fils du précédent)
                    669 : Assourbanipal
                    630-627 :
                    X : Assour-ouballit II
                    609

roi hittite Souppilouliouma Ier (1371/1345) grand conquérant, chasse les envahisseurs en ANATOLIE et récupère les provinces perdues
1365 : prise de Qadesh
ruine et vassalise l’Empire Mitanni des Hourrites, après la défaite de son roi Toushratta assassiné par l’un de ses fils
constitue un Empire dominant entre SW ANATOLIE (avec CILICIE ?) et N SYRIE
veuve de Toutankhamon lui demande un de ses fils pour époux mais assassine le Prince envoyé, provoquant une guerre ouverte
conquêtes poursuivies par Moursili II (1344/1315) et son premier fils Mouwatalli (1315/1295)

 EUROPE :
poursuite du BRONZE MOYEN
1400 : début de la civilisation des Nourraghi en SARDAIGNE

1400/900 : grotte ornée à Saint-Martin-de-Fressengeas (près Thiviers, Dordogne, FRANCE)

 ÉGYPTE :
fondation de la XIX° Dynastie par Ramsès Ier (ou Ramessès, 1314/1312) général originaire de Tanis
les Ramessides rendent son éclat à Memphis, qui restera la plus grande cité indigène lors des dominations étrangères
recul de leur résidence au DELTA
village des artisans royaux à  Deir el-Medineh (SW de l'act. Cheikh Abd el-Gournah), spécialisés dans la fabrication du mobilier funéraire de la cour pour les Vallées des Rois et Reines

 GRÈCE :
forteresse de Mycènes


XIIIe  SIÈCLE     De 1300 à 1200 a.


 W EUROPE :
1350/1300 à 800/750 :  BRONZE FINAL
incinération en urnes groupées dans nécropoles de tombes plates (anc. civilisation des Champs d'Urnes)

1350/1300 à 1150 
BRONZE FINAL I / IIa 
épées
remplacent poignards
épées de Rixheim et Monza, haches à ailerons médians, céramique à cannelures, grandes pointes de lance, lances à oeillets
1300/900 : civilisation des Champs d'Urnes en Lusace (NE ALLEMAGNE)
arrivée de nouveaux peuples apportant mœurs et techniques nouvelles : champ d'urnes : morts incinérés et déposés dans des urnes et cimetières
guerrier porte épée, casque, cuirasse, bouclier, cnémides (protections entre genou et cheville)
culte des eaux avec offrande d'épées, parure importante et volumineuse, rasoirs de barbe

 PERSE :
âge du fer (1300/400) à Marlik, Hasanlu (ensemble politico-religieux), Ziwiyé (ou Zawiya, SE du lac d’Ourmia, auj. citadelle de Zibié), au LORESTAN


 GRÈCE :
fondation de comptoirs achéens à RHODES dont Lindos

 MÉSOPOTAMIE :
13° : ziggourat du roi élamite Ountash-Napirisha à Dour-Ountash

3 rois font de l’Assyrie l’État le plus puissant W ASIE :
- Adad-nirari Ier (1307/1275)
- son fils Salmanasar Ier (ou Shoulmanou-ashared, 1275/1245)
- et Toukoulti-Ninourta Ier (1245/1208) 1er à prendre Babylone qu’il détruit après rébellion
(qd?) ville de Hadatou (auj. site de Arslan Tash)

 ÉGYPTE / BASSIN LEVANTIN :
Ramsès II (dit le Grand; 1301/1235, fils de Seti Ier) veut s’éloigner du puissant clergé thébain d’Amon et se rapprocher de la SYRIE menacée par le Hatti
installe sa capitale à Pi-Ramsès (auj. Tanis ou El-Kantara)

1299 : le roi hittite Mouwatalli arrête l’offensive égyptienne de
Ramsès II devant Qadesh
Moursili III (1295/1288) déposé par son oncle Hattousili III (1288/1265, autre fils de Moursili II)
1283 :
Hattousili III conclue la paix avec Ramsès II, se partageant la SYRIE, et désormais alliés face à la menace assyrienne
apogée de la culture hittite
(qd?) 1500/1000 : villes de Mélitène (auj. Malatya) et sa voisine S Milid (auj. site de Arslan Tepe ou Arslantepe) : porte monumentale dite des Lions
Toudhaliya IV (1265/1230) soumet le royaume d’Alashiya (CHYPRE) pour atteindre la mer Égée

Ramsès II  fait de l’ÉGYPTE le pays le plus riche de la MÉDITERRANÉE
constructions :
- à KarnakTanis

Ibsamboul (auj. Abou-Simbel) grand temple avec entrée composée de 4 colosses de 20m de hauteur, bâtiments aménagés dans le roc (spéos)
- temples de millions d'années à Abydos (site act. El- 'Araba el-Madfuna)

1250 : permet l’Exode (suite aux 10 plaies), sortie des Hébreux d’ÉGYPTE conduits par Moïse, représentant de la résistance face à l’oppression et à la servitude depuis la chute de la Dynastie hyksos
redeviennent pasteurs nomades dans le SINAÏ (ou Horeb, auj. djebel Musa, mont dominant la presqu’île et le golfe d’Aqaba),
puis fusionnent avec un autre groupe arrivant de HAUTE-MÉSOPOTAMIE pour s'installer en JUDÉE-SAMARIE où ils font alliance avec d'autres peuples sémites voisins de GALILÉE et JORDANIE
Moïse meurt au Pays de Moab (fils de Lot) sur le mont Nébo (NW JORDANIE)

âge d’or des cités de la côte syrienne :
- Ougarit au N, capitale cosmopolite du royaume amorrite avec le premier alphabet, carrefour commercial pour toute la MÉDITERRANÉE orientale et les Achéens
- PALESTINE au S (Pays des Philistins)
apports mycéniens, mésopotamiens, égyptiens

1250 : destruction du dernier royaume du Mitanni, annexé par l’assyrien Salmanasar Ier

fondateur de Kalhou (ou Calach, auj. Nimroud en IRAK, sur le Tigre près du confluent du fl. Grand Zab), future capitale assyrienne

1230 : 1ères attaques des Peuples de la Mer, barbares du N selon les Égyptiens, peuples de LIBYE (nom grec de la région côtière en Afrique N) et d'ASIE
pillent le DELTA du Nil, avant d'être repoussés par le pharaon Mineptah (1235/1224, fils de Ramsès II), lui-même renversé par Seti II qui épouse sa veuve

 GRÈCE / ANATOLIE :
fin 13° (1250/1200)  : influence commerciale et culturelle de la civilisation crétoise sur l’ARGOLIDE, superposée aux traditions achéennes, se prolongeant aux autres contrées HELLADE, MACÉDOINE, CHYPRE, ANATOLIE
ivoire, or


v. 1250 à 1240 : guerre de Troie face aux Achéens
Troie (VI ou VII) est un site stratégique : le vent qui souffle 9 jours sur 10 empêche la remontée de l'Hellespont pour entrer en Propontide, nécessitant l'escale pour attendre sa renverse
sa chute permet la colonisation grecque dans la région

1250 : 1ères vagues d’invasions des Doriens :
chefs doriens se nomment Héraclides, prétendant être des descendants d’Héraclès, leur invasion n’étant que le retour des héritiers, dépossédés par Eurysthée


 BASSIN LEVANTIN :
1220/1030 : conquête du Pays de Canaan par Josué contre :
- Cananéens : destruction de Hasor capitale d'un important royaume
- Moabites (peuple nomade établi au 13° E mer Morte, dans le Pays de Moab)
- Philistins
(et autres invasions araméennes, peuple sémitique d’origine nomade en steppe E)
installation des Hébreux à Jérusalem, et des tribus sémitiques d’Édom (ou Idumée) au SE de la mer Morte, descendants d’Ésaü

apogée des cités de CHYPRE Engomi (industrie du cuivre), Cition, Paphos, Idalion grâce aux réfugiés mycéniens
 

 SUIVRE  LE  SITE (Le temps des Héros grecs) =>

 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Âge du fer-Hallstatt XIIe et XIe siècles) =>


PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

Page 431  |  vous êtiez ici  :  BRONZE FINAL


www.place-hecataei-milesii.net