Place
HECATAEI  MILESII




PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

 <= REMONTER  LA  CHRONOLOGIE (Âge du fer-La Tène Fin IVe siècle)


suite de l'     Â G E    D E S    M É T A U X    (3500 - )
N.B. : Datation AEC, en a.

suite de l'     Â G E    D U    F E R   /   L A    T È N E    (500 - )


IIIe SIÈCLE       De 300 à 200 a.


 BASSIN LEVANTIN / GRÈCE :
v. 300 : Séleucos Ier fonde sa tétrapole autour du fl. Oronte : Antioche sur l'Oronte et son port Séleucie de Piérie (auj. resp. Antakya et Çevlik, S Hatay, S TURQUIE), Laodicée-sur-mer et Apamée (auj. resp. Lattaquié et Qal'at al-Madhiq -NW Hama- NW SYRIE)

299 :
Séleucos Ier et Ptolémée Ier en conflit pour la CŒLÉ-SYRIE se rapprochent respectivement de Démétrios Ier Poliorcète et de Lysimaque en épousant la fille du premier Stratonice I et en confiant la sienne Arsinoé II Philadelphe au second
Démétrios Ier Poliorcète ravit la CILICIE à Pleistarchos, récupérant à Kyinda une partie du trésor de guerre d’Alexandre III le Grand, tout en conservant la neutralité de son frère Cassandre de Macédoine

298 : Démétrios Ier Poliorcète conquiert SAMARIE et CŒLÉ-SYRIE de Ptolémée Ier, acceptant en échange d'une illusion d'alliance
Cassandre de Macédoine meurt après une victoire sur les Galates, laissant son royaume à son fils Philippe IV qui meurt à son tour, alors partagé entre ses 2 autres fils vite en conflit Antipater I (gendre de Lysimaque) et Alexandre V (gendre de Ptolémée Ier)  

297 : 
Démétrios Ier Poliorcète assiège Athènes du tyran Lacharès, prend Salamine, Égine, Éleusis et Rhamnonte
Ptolémée Ier soutient Pyrrhus Ier (fils d’Eacidas) exilé à Alexandrie pour reconquérir le trône d'ÉPIRE occupé par son cousin Néoptolème II qui préfère alors le partager
Ptolémée Ier envoye une flotte au secours d’Athènes, reprend Salamine de CHYPRE, lance la construction du phare d’Alexandrie
Séleucos Ier envahit la CILICIE

295 :
Ptolémée Ier reprend définitivement CHYPRE à Démétrios Ier Poliorcète

 PONT-EUXIN :
299 : Pharnabaze Ier le Grand, roi d'IBÉRIE DU CAUCASE (ou Karthlie, entre Colchide et Arménie)

DYNASTIE  D'IBÉRIE  DU  CAUCASE :

            299 : Pharnabaze Ier le Grand
            234 : Sauromace Ier
(fils du précédent)
            159 : Mirvan Ier (gendre du précédent)
            109 : Parnadjom Ier (fils du précédent)
            90 : Artaxias Ier (beau-frère du précédent)
            78 : Artacès Ier (fils du précédent)
            63 : Pharnabaze II (fils du précédent)
            30 : Mirvan II (fils de Parnadjom Ier)
            20 : Artaxias II (fils du précédent)

genealogie_Iberie_Caucase
Généalogie des souverains d'Ibérie du Caucase.  
(accès à l'autre généalogie liée : )


 OUEST MÉDITERRANÉEN :
300/120 :  La Tène II  (période intermédiaire du 2cd âge du fer)

===============  TROISIÈME  GUERRE  SAMNITE   298 / 290 

coalisation des peuples Italiens contre Rome :
298 : les Samnites se soulèvent suite à l'alliance de Rome avec les Lucaniens
295 : Rome enrôle 100.000 soldats à l'annonce du
soulèvement général jusque-là resté secret de la moitié de l'ITALIE, les Samnites ayant coalisés Étrusques, Ombriens, Sabins et Gaulois Sénons
le consul Quintus Fabius Maximus Rullianus contient les Étrusques, puis rejoint la bataille de Sentinum (près act. Sessoferrato, W Ancône, W Marches) où peine son collègue Publius Decius Mus (2) : se débarrassant des Samnites, il met en retraite les Gaulois cernés ayant auparavant effacée une légion près de Camerinum (auj. Camerino, E Macerata, centre Marches) pour s'ouvrir le passage des Apennins  
293 : victoire d'Aquilonia (E Avellino, E Campanie) où périssent 30.000 Samnites d'Ovius Paccius
290 : consul
Manius Curius Dentatus obtient des Samnites un traité de paix les considérant comme alliés
289 : mort d'Agathocle de Syracuse libère ses mercenaires campaniens Mamertins qui s'emparent alors de Messine (E SICILE)
287 : après son retrait sur le mont Janicule, la plèbe obtient que les plébiscites issus des conciles plébéiens s'appliquent désormais à tout le peuple (patriciens compris), sans nécessité d'accord du Sénat, devenu assemblée d'anciens magistrats
285 : défaite d'Arretium (auj. Arrezo) face aux
Sénons
283 : anéantissement vengeur des Sénons

 PONT-EUXIN :
296 : État du PONT royaume indépendant sous Mithridate Ier Ktistès, fondateur de la dynastie

DYNASTIE  DU  PONT :

            296 : Mithridate Ier Ktistès
            266 : Ariobarzane
(fils du précédent)
            250 : Mithridate II (fils du précédent)
            220 : Mithridate III (fils du précédent)
            184 : Pharnace Ier (fils du précédent)
            170 : Mithridate IV Philopator Philadelphe (frère du précédent)
            150 : Mithridate V Évergète (fils de Pharnace Ier)
            120 : régence de Laodicé VI (épouse du précédent)
            111 : Mithridate VI Eupator le Grand (fils de la précédente)
            63 : Pharnace II (fils du précédent)
            47 : occupation romaine
           
39 : Darius du Pont
(fils du précédent)
            37 : Polémon Ier
            8 : Pythodoris de Trallès (veuve du précédent)


dynastie_pont
Généalogie des souverains du Pont.   
(accès aux autres généalogies liées :           )

 GRÈCE :
295 : Pyrrhus Ier fait assassiner Néoptolème II pour régner seul en ÉPIRE, et reçoit LEUCADE et CORCYRE en épousant Lanassa, fille du tyran de Syracuse Agathocle
Alexandre V obtient l’aide de Pyrrhus Ier contre son frère Antipater I en lui confiant des territoires frontaliers autour des monts Pinde, de la côte illyrienne et de l’enclave d’Ambracie, dont il prend la cité pour capitale, permettant à l’ÉPIRE de plus que doubler sa superficie, de Épidamne à W ÉTOLIE
294 : Démétrios Ier Poliorcète prend Athènes, occupant alors un domaine de la MAC
ÉDOINE jusqu'au PÉLOPONNÈSE, fait assassiner Alexandre V, met en fuite Antipater I chez Lysimaque et finit ainsi par devenir roi de MACÉDOINE
293 : Démétrios Ier Poliorcète rétablit l'oligarchie à Athènes, prend la THESSALIE et y fonde Démétriade (golfe de Pagases), 1 des 4 places fortes assurant son autorité sur les cités grecques
291 : Démétrios Ier Poliorcète profite de la capture de Lysimaque par les Gètes pour momentanément envahir la THRACE
290 : profitant des révoltes de Thèbes et de l'
ÉTOLIE, Pyrrhus Ier  vainc les forces macédoniennes menées par Pantauchos, lui permettant la conquête de la moitié du pays
288 :
Pyrrhus Ier  libère Athènes du joug macédonien
avec l'aide de la flotte de
Ptolémée Ier, Pyrrhus Ier  et Lysimaque attaquent l'E de la MACÉDOINE : Démétrios Ier Poliorcète repousse Lysimaque à Amphipolis, mais doit fuir devant Pyrrhus Ier accueilli en libérateur, son épouse Phila I se suicidant : la  MACÉDOINE est alors partagée entre Pyrrhus Ier et Lysimaque lui laissant le trône
287/286 : Pyrrhus Ier déloge de THESSALIE les troupes d'Antigonos II Gonatas, fils de Démétrios Ier Poliorcète dont il y reconnaît néanmoins des possessions ainsi qu'en ATTIQUE

 ÉGYPTE :

288 : Ptolémée Ier  débute la construction à Alexandrie de la bibliothèque, de l'université, de l'académie, et du tombeau d'Alexandre III le Grand
285 : puis abdique en faveur de son fils Ptolémée II, déshéritant l’aîné Ptolémée Kéraunos se réfugiant alors chez Lysimaque

  GR
ÈCE / ASIE MINEURE :
l’astronome grec Aristarque de Samos a la première idée de la rotation de la Terre sur elle-même et autour du Soleil
285 :
Démétrios Ier Poliorcète tente d'attaquer Lysimaque mais doit se retirer en PHRYGIE, puis abandonné par ses troupes en CILICIE finit par se rendre à Séleucos Ier
Lysimaque prend le S MACÉDOINE et le titre de roi à Pyrrhus Ier
284 : Lysimaque fait exécuter ses 2 fils assassins de son épouse Amastris (1) reine d’Héraclée du Pont
282 : puis son fils héritier
Agathoclès, de peur de conspiration, indignant les populations d’ASIE MINEURE se révoltant
Ptolémée Kéraunos préfère partir chez Séleucos Ier, l’encourageant à attaquer Lysimaque
Séleucos Ier reçoit le ralliement de Philétaire gouverneur de Pergame (auj. Bergama) pour Lysimaque, devenant la capitale du royaume des Attalides

DYNASTIE  DES  ATTALIDES  DE  PERGAME :

            282 : Philétaire          
            263 : Eumène Ier
(neveu du précédent)
            241 : Attale Ier Sôter (cousin du précédent)
            197 : Eumène II Sôter (fils du précédent)
            159 : Attale II Philadelphe
(frère du précédent)
            138 : Attale III Philométor (fils d'Eumène II)
            133 : legs à Rome / Eumène III Aristonicos (demi-frère du précédent)
            129 : annexion romaine

Attalides
Généalogie des Attalides de Pergame.   
(accès aux autres généalogies liées :    )

 ÉGYPTE :

Ptolémée II  épouse Arsinoé Ière fille de Lysimaque, puis sa sœur Arsinoé II Philadelphe sur lequel elle a une grande influence politique
installation de vétérans macédoniens dans le FAYOUM
v. 270 : début à Alexandrie de la traduction grecque de la bible hébraïque dite des Septante (selon le nombre envisagé de traducteurs, soit 70)

 PONT-EUXIN :
284 : poursuite de la dynastie du Bosphore cimmérien avec Pairisadès II

" DYNASTIES "  DU  BOSPHORE  CIMMÉRIEN  (2/2)  ET  DE  COLCHIDE :

BOSPHORE CIMMÉRIEN
COLCHIDE
                284 : Pairisadès II
                245 : Spartocos IV (fils du précédent)
                240 : Leucon II (frère du précédent)
                210 : Hygiainon
                200 :
Spartocos V
                180 : Kamasarye Philoteknos (fille du précédent) et Pairisadès III
                170 : Kamasarye Philoteknos et Pairisadès IV Philometor (fils des précédents)
                160 : Pairisadès IV Philometor seul
                150 : Spartocos VI et Leucon III
                150 :
Spartocos VI seul
                140 : Pairisadès V
                v. 108 :
Pairisadès V et Mithridate VI du Pont
                107 : Mithridate VI du Pont seul
                107 : Saumakos (occupation scythe)
                107 : retour de Mithridate VI du Pont
                70 : Mithridate VI du Pont et Macharès (fils du précédent)
                65 : Mithridate VI du Pont seul

           83 : Mithridate 2 (fils de Mithridate VI)
           70 : Macharès
(frère du précédent)
           65 : Olthacès
           65 : Aristarque par Pompée
                                                                                          63 : Pharnace II du Pont (fils de Mithridate VI)
                                                                                          47 : Asandros              
                                                                                          47 : Mithridate de Pergame par César
                                                                                          45 : Asandros et Dynamis (fille de Pharnace II)
                                                                                          17 : Dynamis seule
                                                                                          15 : Dynamis et Scribonius
                                                                                          14 : Dynamis et Polémon I
                                                                                          8 : Tiberius Iulius Aspourgos
(fils de la précédente)

genealogie_Cimmeriens_2-Colchide
Suite de la généalogie des souverains du Bosphore cimmérien et superposition de celle de Colchide.  

(accès aux autres généalogies liées :       )

  GRÈCE / ASIE MINEURE :
mort de Lysimaque puis Séleucos et attaque des Celtes :
281 :
Séleucos Ier bat et tue Lysimaque au Couroupédion (près de Sardes en LYDIE), soumettant les villes grecques d’ASIE MINEURE et des détroits
marchant vers le trône de MACÉDOINE laissé par Lysimaque, Séleucos Ier est finalement assassiné par Ptolémée Kéraunos vers Lysimacheia (Chersonèse de Thrace) qui s'en empare
la mort du dernier des diadoques laisse l’ancien empire d'
Alexandre III le Grand aux mains de leurs descendants dits épigones
280 : fédération de cités d’ACHAÏE constitue la Ligue achéenne, regroupant 60 cités du PÉLOPONNÈSE dont Sparte intégrée de force
279 :
Ptolémée Kéraunos meurt en combattant l'armée de 85.000 Celtes menés par Brennos et Akichorios, envahissant MACÉDOINE et THESSALIE, forçant le passage des Thermopyles pour réaliser le sac de Delphes
278 : résistance de la Ligue
étolienne face aux Celtes
rivale de la
Ligue achéenne, son expansion en fit le plus grand État de l’histoire grecque
alliée de Rome pour limiter l’expansion de la MACÉDOINE

Aristarque de Samos Ptolémée II  Arsinoé I Arsinoé II
Hiéron II de Syracuse
Aristarque_de_Samos
Ptolemee_II
Arsinoe_I
Arsinoe_II
Hieron_II

 OUEST MÉDITERRANÉEN :

Pyrrhus Ier allié de Tarente face à Rome, et des Grecs de SICILE face aux Carthaginois :
280 : Tarente provoque Rome, mais prenant peur demande alors l'aide du roi d'ÉPIRE
Pyrrhus Ier arrivant avec ses éléphants, alors vainqueur du consul Publius Valerius Laevinus à Héraclée de Lucanie
279 : 4ème traité romano-carthaginois : défense mutuelle, en particulier contre leur adversaire commun Pyrrhus Ier
après l'échec diplomatique de son envoyé Cinéas, Pyrrhus Ier marche sur Rome, celle-ci recevant alors de son alliée Carthage une flotte de soutien à Ostie
mais finit par assiéger Asculum Apulum (ou Ausculum; auj. Ascoli Satriano, S Foggia, N Pouilles), et vainc difficilement l'armée romaine venue défendre la cité, au prix d’importantes pertes ne permettant alors plus la poursuite de sa conquête continentale ("victoire à la Pyrrhus")
278 : les Carthaginois préfèrent abandonner leur siège de Syracuse lors du débarquement de Pyrrhus Ier en SICILE à Tauroménion
277 : Pyrrhus Ier obtient progressivement la soumission des cités grecques se libérant du joug des Carthaginois, alors obligés de se retrancher dans leur dernière position de Lilybée qu'il ne peut prendre
276 : devenu impopulaire en SICILE, les cités alliées préférant
Rome, Pyrrhus Ier retourne sur le continent
275 : battu à Maloentum (fut. Beneventum romaine; NE Campanie), il finit par rentrer en ÉPIRE, les Carthaginois en profitant alors pour récupérer les territoires de W SICILE
Magas se proclame roi de Cyrène

achèvement de la domination de la péninsule italienne par Rome :
272 : capitulation de Tarente
face à Rome
270 : prise de Rhegium (alliée des Mamertins de Messine) par Rome
269 : Hiéron II de Syracuse vainc les Mamertins de Messine, voulant amputer leur territoire, mais les Carthaginois répondent à leur appel à l'aide et repoussent l'envahisseur; voulant ensuite se débarrasser à leur tour des Carthaginois, les Mamertins font cette fois appel aux Romains, promettant de s'offrir à eux en cas de victoire
268 : Romains s'installent à Maloentum, la renommant Beneventum
267 : prise de Brindisium (SE Pouilles) par Rome
création des questeurs de la flotte par la République romaine
265 : Hiéron II proclamé roi des Syracusains et des confédérés
264 : Rome prend la dernière cité étrusque de Velzna (près act. Orvieto, W Terni, SW Ombrie)
relations avec les cités : intégration totale, alliances bilatérales, ou soumission
renforcement du contrôle territorial par l'installation de colonies militaires
près de 300.000 soldats mobilisables, pouvant être complétés par la réquisition sur les cités alliées
l'exercice de la censure devient non renouvelable

Italie_deb_IIIe
Progression romaine au début du IIIe siècle et intervention de Pyrrhus Ier d'Épire.

 ASIE MINEURE :
278 : Celtes Galates envahissent les royaumes hellénistiques
275/270 : repoussés par
Antiochos Ier Sôter au centre de l’ASIE MINEURE, s’établissent en fut. GALATIE
luttes contre les souverains de Pergame
mais leurs conquêtes désordonnées par des tribus indépendantes mènent à une rapide décadence


 GRÈCE :

277 : Antigonos II Gonatas repousse l'invasion des Celtes Galates près de Lysimacheia et devient roi de MACÉDOINE
274 : Pyrrhus Ier part piller la MACÉDOINE, mais Antigonos II Gonatas ne peut résister et préfère lui laisser transitoirement le trône
272 :
Pyrrhus Ier tué à Argos lors d’une campagne contre Sparte
son fils 
Alexandre II lui succède, concluant la paix avec Antigonos II Gonatas, en renonçant à toutes les conquêtes de son père
269 :
Cratès nouveau scholarque de l'Académie d'Athènes
v. 266 : suivi par Arcésilas initiant la Moyenne Académie et le scepticisme
265 : Antigonos II Gonatas écrase Sparte, malgré une coalition ÉLIDE - ACHAÏE - ARCADIE
rétablit la puissance, impose sa domination sur les cités grecques soutenues par la
Ligue achéenne
264 : après une veine attaque sur la MACÉDOINE, Alexandre II est vaincu à Dedeia par Démétrios II Étolicos qui finit par envahir l’ÉPIRE

 PONT- EUXIN :
3° (300/200) : ville de Tanaïs sur l'embouchure du fl. éponyme
264 : fondation de Nicomédie (sur Propontide, auj. Izmit) sur le site d’une colonie de Mégare, capitale d’un petit royaume indépendant en BITHYNIE par Nicomède Ier
défendu contre les Séleucides

DYNASTIE  DE  BITHYNIE :

            297 : Zipoétès Ier
            279 : Nicomède Ier
(fils du précédent)
            v. 250 : Zélas (fils du précédent)
            230 : Prousias Ier (fils du précédent)
            182 : Prousias II (fils du précédent)
            149 : Nicomède II Épiphane (fils du précédent)
            128 : Nicomède III Évergète
(fils du précédent)
            95 : Nicomède IV Philopator (fils du précédent)
            92 : Socratès Chrestos (demi-frère du précédent)
            90 : retour de Nicomède IV Philopator
            74 : annexion romaine

genealogie_Bithynie
Généalogie des souverains de Bithynie.  
(accès aux autres généalogies liées :           )

  BASSIN LEVANTIN / ASIE MINEURE :

Séleucie de Piérie capitale de l’Empire séleucide sous Antiochos Ier Sôter et lieu de sépulture de la dynastie, Palmyre (gr. Palmura), Bosra (ou Bostra, versant occ. du djebel Druze) carrefour des routes commerciales
262 : victoire d’Eumenês Ier (ou Eumène) souverain de Pergame sans prendre le titre royal sur Antiochos Ier Sôter, assurant l’indépendance de l’État
annexe le littoral de l’ÉOLIDE, protecteur des cités grecques d’ASIE
 

 OUEST MÉDITERRANÉEN :

====================  PREMIÈRE  GUERRE  PUNIQUE  (ou guerre de Sicile)   264 / 241 

héritière des comptoirs phéniciens, Carthage est à la tête d'un empire maritime en W MEDITERRANEE (sauf S GAULE et E SICILE), possédant la meilleure marine de guerre avec quinquérèmes pontées et trirèmes
264 : général carthaginois Hannon le Grand débarque à Messine ayant réussi à se débarrasser de la précédente garnison de l'amiral Hannibal Gisco (2) dit Giscon, et s'allie à Hiéron II de Syracuse pour entamer son siège, que le consul romain Appius Claudius Caudex vient vainement leur demander de lever, avant de débarquer (malgré leur traité) victorieusement  
Rome obtient l'alliance de Messine libérée, la reddition de Tauroménion (act. Taormine) et Catane
263 : puis la paix avec
Hiéron II de Syracuse après le siège de sa cité, devenant alors tributaire en blé
262 : Akragas se rend à Rome après un long blocus, malgré les mercenaires Ibères, Celtes et Ligures levés pour Giscon, tandis que Ségeste se révolte pour se libèrer
261 : Rome décide de prendre la maîtrise maritime, en se dotant d'une flotte de 100 quinquérèmes

260 : face à Giscon, défaite navale du consul Cnaeus Cornelius Scipio Asina dit Scipion capturé à Lipari, mais victoire navale du consul Caius Duilius à Mylae (auj. Milazzo), en munissant ses navires d'une passerelle avec crocs permettant d'harponner les galères ennemies afin de faciliter leur abordage par les légionnaires (corbeau)
Rome libère définitivement
Ségeste et prend Makella
reconquête intérieure par
Hamilcar Barca battant les Romains à Thermae
259 : puis à Enna et Camarina
malgré une population hostile, le consul Lucius Cornelius Scipio conquiert la CORSE, à partir de la prise d'Alalia (près act. Bonifacio, S île)
258 : victoire navale romaine du consul
Gaius Sulpicius Paterculus à Sulci (auj. Sant'Antioco, SW SARDAIGNE), chassant les Carthaginois du S de l'île, dont Giscon crucifié par ses propres soldats
après l'échec sur Panormus,
Rome reprend Lipari puis le contrôle à l'intérieur de la SICILE avec la libération de Mytistraton et Enna
257 : victoire navale romaine à Tyndaris

deb_1ere_guerre_punique_Sicile deb_1ere_guerre_punique_Mediterranee
Débuts de la première guerre punique (264-257).

256 : victoire navale au cap Ecnome (près Licata) par le consul
Marcus Atilius Regulus, débarquement au cap Bon et prise de Clypea (auj. Kélibia, NE TUNISIE)
Numides en profitent pour se révolter contre
Carthage
255 : prise de Tunis par les Romains : Carthage alors réduite à sa seule cité refuse néanmoins les conditions de paix excessives; engageant le général lacédémonien Xanthippe et ses mercenaires grecs, ils mènent d'incessantes escarmouches jusqu'à battre l'armée romaine et capturer son consul à Tunis, les vaincus survivants réembarquent mais périssent dans une tempête près de Camarina
général carthaginois Carthalon en profite pour piller Akragas
254 : prise de Panormus par Rome, entraînant le ralliement de Tyndaris et Solonte
253 : échecs des raids navals romains devant Lilybée et en Petite Syrte (auj. Golfe de Gabès, E TUNISIE)
252 : prise de Thermae (ou T. Himerenses; auj. Termini Imerese) et Lipari par
Rome
251 : échec de la contre-attaque carthaginoise sur Panormus, perdant ses éléphants de combat
250 : libération de Heraclea Minoa et Sélinonte
siège romain de Lilybée, s'enlisant avec établissement d'un réseau de fortications extérieures
249 : défaite navale du consul Publius Claudius Pulcher voulant surprendre la flotte carthaginoise de l’amiral Adherbal dans le port de Drepanum (auj. Trapani)
prise du mont Éryx par les Romains
248 : renouvellement du traité d'alliance romano-syracusain
débarquement puis retranchement d'Hamilcar Barca au mont Heircté (auj. Monte Pellegrino, N Palerme)
la flotte
carthaginoise basée à Drepanum vient harceler les côtes SW romaines jusqu'à Cumes pendant 5 ans
244 : reconquête
du mont Éryx par les Carthaginois
243 : reconstitution d'une nouvelle flotte romaine de 200 quinquérèmes
241 : à sa tête, le consul Quintus Lutatius Catulus Cerco surprend et enlève une flotte de ravitaillement et de renfort carthaginoise aux îles Égates (archipel de la côte W SICILE), affamant les 2 dernières cités de Drepanum et Lilybée : Carthage préfère une paix définitive au prix de son retrait de l'île et de ses archipels, de la libération des prisonniers, d'une rançon de 3200 talents euboïques, et la neutralité face à Syracuse indépendante, le reste de la SICILE anciennement carthaginoise devient alors première province romaine

fin_1ere_guerre_punique_Mediterranee fin_1ere_guerre_punique_Sicile
Fin de la première guerre punique (256-241).

organisation politique de ROME :
245/2 : création d'un préteur pérégrin chargé de rendre la justice dans les affaires impliquant les étrangers
242/1 : obtention d'un total définitif de 35 tribus, après instauration progressive de 15 nouvelles tribus rurales (Aniensis, Arnensis, Clustumina, Falerna, Mœcia, Oufentina, Pomptina, Poplilia/Publilia, Quirina, Sabatina, Scaptia, Stellalina, Terentina, Tromentina, Velina)
241 : préteurs peuvent recevoir ensuite la propréture d'une province

Nicomède Ier de Bithynie Antiochos Ier Sôter de Perse  Eumène Ier de Pergame Hamilcar Barca de Carthage
Diodote Ier de Bactriane
Nicomede_I
Antiochos_I
Eumenes_I Hamilcar_Barca Diodote_I

 PERSE :
un peuple nomade scythe se fixe en PARTHIE (auj. Khorasan) et forme un royaume indépendant
v. 250 : chef Arsace fonde la dynastie Arsacides


DYNASTIE  DES  ARSACIDES  DE  PARTHIE :

            250 : Arsace I
            248 : Tiridate I
(frère du précédent)
            217 : Artaban I Arsace II (fils d'Arsace I)
            190 : Phriapetios Arsace III (petit-fils de Tiridate I)
            175 : Phraatès I Arsace IV (fils du précédent)
            171 : Mithridate I Arsace V (frère du précédent)
            135 : Phraatès II Arsace VI (fils du précédent)
            128 : Artaban II Arsace VII (oncle du précédent)
            124 : Mithridate II le Grand Arsace VIII (fils du précédent)
            95 : avec Gotarzès I Arsace IX
(petit-fils de Phriapetius)
            93 : avec Sanatrocès I (autre fils d'Artaban II)
            90 : avec Orodès I (fils de Mithridate II) 
            88 : Sanatrocès I et Orodès I
           
80 : Sanatrocès I seul
            70 : Phraatès III (fils du précédent)
            58 : Mithridate III (fils du précédent)
            54 : Orodès II (frère du précédent)
            38 : Phraatès IV (fils du précédent)
            2 :
Phraatès V (fils du précédent)

genealogie_Parthie
Généalogie des Arsacides de Parthie.   
(accès aux autres généalogies liées :     )

246 : gouverneur Diodote déclare son indépendance et fonde une monarchie en BACTRIANE, devenant le roi Diodote Ier

DYNASTIE  DE  BACTRIANE :
    
régions
principales

SOGDIANE BACTRIANE PAROPAMISADES ARACHOSIE GANDHARA PENDJAB
R O Y A U M E   G R É C O - B A C T R I E N









246 Diodote I Sôter












239/238 Diodote II Théos (fils du précédent)
(236/)223 Euthydème I (gendre de Diodote I)
209
(perte)




(Euthydème I)
200
Démétrios I Anikêtos (fils du précédent)
194(/180)
(Démétrios I Anikêtos ?)
Euthydème II (fils du précédent)
192
(Démétrios I Anikêtos et Euthydème II ?)
Pantaléon
puis Agathocle Dikaios
(2 autres fils de Démétrios I)
190
(Démétrios I Anikêtos et Euthydème II ?) Agathocle Dikaios Pantaléon
186/185
(Démétrios I Anikêtos et Euthydème II ?)
Antimaque I Théos (frère de Démétrios I ?)
Agathocle Dikaios

R O Y A U M E   G R É C O - B A C T R I E N R O Y A U M E S   I N D O - G R E C S
(186/)185


Antimaque I Théos Apollodote I Sôter (fils de Eucratide I)
175/173
(Antimaque I Théos ?)
Démétrios II
Apollodote I Sôter
avec Antimaque II Nicéphore (fils de Antimaque I)
171/170 Eucratide I Mégas
165/155 Eucratide I Mégas
avec Eucratide II Sôter (autre fils du précédent)
Ménandre I Sôter (fils de Apollodote I)
145/139 Hélioclès I Dikaios (frère du précédent)
139 Platon (frère de Eucratide I) Ménandre I Sôter Zoilos I Dikaios
Ménandre I Sôter
137 Hélioclès I Dikaios
(restauration)
130/128 invasion Yuehzi












Zoilos I Dikaios
régence d'Agathocléia Théotrope (veuve de Ménandre I) Thrason (fils de la pécédente)
120 Lysias Anikêtos Straton I (autre fils de la pécédente)
115/110 Antialcidas Nicéphore
110(/95) Antialcidas Nicéphore
Hélioclès II Dikaios
Polyxène Épiphane Sôter
Démétrios III Anikêtos
100
Philoxène Anikêtos
95
Diomède Sôter Amyntas Nicator Épandre
90

Théophile Peukolaos Sôter Dikaios Artémidore Anikêtos
Nicias Ménandre II Dikaios
85
Hermaios Sôter Archébios Dikaios Nicéphore
80/70
invasion Yuehzi



invasion Indo-Scythes (Maues) Apollodote II
65
Télèphe Évergète
Hippostrate Dionysios Sôter
55
invasion Indo-Scythes

Zoilos II Sôter
35
Apollophane Sôter
25
Straton II Sôter
avec Straton III (fils du pécédent)


genealogie _Bactriane
Généalogie des souverains de Bactriane.   
(accès à l'autre généalogie liée :    )


 ÉGYPTE / MÉSOPOTAMIE :
253 : Antiochos II Theos récupère l’ASIE MINEURE abandonnée par Ptolémée II 
v. 250 : répudie sa femme Laodice I pour épouser Bérénice Syra sœur de
Ptolémée III
246 : à sa mort,
Laodice I fait assassiner Bérénice Syra et son fils provoquant la 3ème guerre de SYRIE :
conflit désastreux pour Séleucos II lancé par
Ptolémée III, qui prend et conserve Séleucie de Piérie et les ports phéniciens, conduisant ses armées jusqu’aux abords de Babylone
226 : vainc son frère
Antiochos Hierax gouvernant l’ASIE MINEURE la veille de sa mort

 GRÈCE :

251 : diplomatie de la Ligue achéenne avec son chef le stratège Aratos de Sicyone s’opposant à la Macédoine
243 : Lacyde nouveau scholarque de l'Académie d'Athènes
241 : Léonidas II (famille des Agides) roi de Sparte (247 ?) fait déposer et exécuter son collègue Agis IV qui tente vainement de restaurer sa puissance

 ASIE MINEURE :
241 : Attalos Ier de Pergame (ou Attale) défait les Galates

 OUEST MÉDITERRANÉEN :

240/238 : Hamilcar Barca réprime la révolte des mercenaires à Carthage
237 : menacé d'une nouvelle guerre par Rome contre la cession de la SARDAIGNE puis de la CORSE
237/229 : il entreprend la conquête de l’ESPAGNE avec l’un de ses fils Hasdrubal Le Beau, fondation d’Alicante
228-7 : fondation de Carthagène (S de l’act. Murcie) par
Hasdrubal Le Beau, pour exploiter les mines d’argent
Hannibal, autre fils d’
Hamilcar Barca (et beau-frère d’Hasdrubal Le Beau), élargit les conquêtes puniques à l’W du fl. Èbre
227 : création des préteurs consulaires romains hors d'ITALIE : 3ème préteur en SICILE, 4ème en CORSE-SARDAIGNE
226 : traité de frontière carthaginois au fl. Èbre
225 : victoire romaine sur les Celtes Transalpins et Cisalpins en N ITALIE
222 : puis sur Boïens à Clastidium (auj. Casteggio, centre Pavie, SW Lombardie, NW ITALIE)
221 : victoire d'
Hannibal sur les Celtibères

 GRÈCE :
229 : Mégalopolis entre dans la Ligue achéenne
228 :
Aratos de Sicyone chasse les Macédoniens du PÉLOPONNÈSE
222 : puis fait appel à eux pour battre Sparte à Sellasie (gr. Sellasia, LACONIE, près de l’Eurotas) par ses voisins
dont le roi Cléomène III voulait restaurer l’ancienne puissance hégémonique, le pouvoir royal étant rétablit par le massacre des éphores (5 magistrats annuellement élus avec pouvoir considérable figeant les institutions), il reconstitue le corps des citoyens par un nouveau partage des terres

221 : Philippe V
de Macédoine (fils de Démétrios II), succède à son tuteur Antigonos III Dôson
213 : fait assassiner
Aratos de Sicyone


Antiochos II de Perse .  . .
.
Antiochos_II





 MÉSOPOTAMIE :

223 : Séleucos III assassiné lors d’une campagne contre le roi Attalos Ier de Pergame, développant la 2ème bibliothèque du monde après celle d’Alexandrie
222 :
Antiochos III Mégas épouse Laodice (“2ème”, fille de Mithridate II de CAPPADOCE-ou du PONT ?)

 PERSE :
royauté séleucide fait de sa façade méditerranéenne sa priorité et finit par perdre l’IRAN
212/204 : expédition d’
Antiochos III Mégas se contente de faire reconnaître sa souveraineté par les rois :
- 209-8 : Artaban Ier de PARTHIE, (?) capitale Hatra (N MÉSOPOTAMIE, S Mossoul), suzeraineté imposée
- et Euthydème de BACTRIANE qui agrandit ses États vers l'INDE


 ÉGYPTE :

roi Ptolémée IV  laisse gouverner son ministre Sosibios
219 : mate le soulèvement contre lui de l’ancien
roi Cléomène III exilé de Sparte qui alors se suicide
217 : bat
Antiochos III Mégas à Raphia (PALESTINE)
207 : perd le contrôle en HAUTE-ÉGYPTE révoltée


 GRÈCE :

210 : Philopœmen (originaire d’ARCADIE) nouveau et plus illustre stratège de la Ligue achéenne réforme l’armée
207 : vainc à mort le tyran lacédémonien Machanidas à Mantinée
204 : dont le successeur Nabis accompli une révolution égalitaire, puis attaque les Achéens prenant Messène et Argos


 OUEST MÉDITERRANÉEN :


====================  DEUXIÈME  GUERRE  PUNIQUE   219 / 201 

* Deuxième guerre punique :

219 :
Hannibal assiège et prend Sagonte (auj. Sagunto, Tarraconaise) alliée de Rome
il traverse Pyrénées et Alpes avec ses éléphants vers l’ITALIE, obtient l’alliance des Italiques du S
218 : enrôle mercenaires Celtes
à Rome, comices curiates devient assemblée symbolique composée de 30 licteurs (1 par curie)

217 : Fabius Maximus Verrucosus (dit Cunctator) dictateur romain après le désastre de Trasimène [SITE À PRÉCISER], préférant des escarmouches avec Hannibal plutôt qu’une bataille rangée  
216-5 : Hannibal reçoit l’alliance de Philippe V de Macédoine (1ère guerre de Macédoine)
victoire écrasante à Cannes (APULIE)
prise de Capoue alliée de Rome
grand rôle joué par Gadir
212 : Tarente se livre à
Hannibal, reprise et ravagée par Fabius Maximus Verrucosus
Marcellus Marcus Claudius prend Syracuse, après avoir été tenu en échec 3 ans par les machines de guerre du savant Archimède, mathématicien et géomètre (pi...)

211 : Scipion l’Africain est nommé proconsul d’ESPAGNE
209 : prend Carthagène
mais ne peut arrêter l’autre frère d’
Hannibal, Hasdrubal Barca, partant le rejoindre en ITALIE
207 : sa mort au fl. Métaure (côte Adriatique) bloque
Hannibal sans renfort
205 : Romains et Étoliens obtiennent la paix de Phoiniké (ÉPIRE)
204 :
Scipion l’Africain attaque Carthage

Romains gagnent face aux Carthaginois l’alliance des Numides, peuple nomade de l’act. Maghreb, entre MAURITANIE et Carthage, partagés entre 2 royaumes :
    - les Masaesyles du roi Syphax à l’W (du Rummel à la Moulouya)
    - les Massyles du roi Masinissa (ou Massinissa), à l’E (E act. Constantinois)

(qd?)
Hasdrubal Gisco écarte Scipion l’Africain d’Utique avec l’aide de Syphax mais est vaincu
sa fille Sophonisbe d'abord fiancée à
Masinissa est mariée à Syphax le poussant à combattre Rome

genealogie_Carthage_2
Chefs carthaginois lors des 2 premières guerres puniques.  
(accès aux autres généalogies liées :    )

(qd?) capitale Hippone (ancienne colonie carthaginoise, près de l'act. Anaba)

203 :
Masinissa s’empare des territoires de l’W de Cirta (auj. Qacentina, centre Constantine, NE ALGÉRIE) dont il fait sa capitale
capture
Syphax, qui avait envahi le royaume de son père Gaia (ou Gala), et puisque ayant renoncé à son alliance avec Rome le livre à Scipion l’Africain
épouse finalement Sophonisbe avant de l'empoisonner sur demande de Rome
202 : victoire de Scipion l’Africain à Zama (ou _ Regia; centre Siliana, N TUNISIE), d’où son titre
201 : Carthage vaincue, cède l’ESPAGNE, livre sa flotte, verse 10.000 talents et s’engage à ne pas se réarmer

" DYNASTIE "  NUMIDES :

MASAESYLES (W NUMIDIE)
          MASSYLES (E NUMIDIE)
      




                   Syphax
          202 : Vermina
(fils du précédent)
                   Archobarzane (fils du précédent)
          344 : Zelalsan
          274 : Gaia (fils du précédent)
          207 : Oezalces (frère du précédent)
          206 : Capussa (neveu du précédent)
          206 : Lacumazes (frère du précédent)
          206 : Masinissa (fils de Gaia)
NUMIDIE unifiée
          202 : Masinissa
          148 : Micipsa (fils du précédent)
          118 : Jugurtha (neveu du précédent) avec Adherbal et Hiempsal I (2 fils du précédent)
          112 :
Jugurtha seul
          105 : Gauda (demi-frère du précédent)
          88 : Hiempsal II (fils du précédent)
          60 : Juba I (fils du précédent)
          46 : province romaine Africa nova
W NUMIDIE restante et MAURITANIE (sous tutelle romaine)
          25 : Juba II (fils du précédent)


genealogie_Numides
néalogie des souverains Numides.   
(accès aux autres généalogies liées :        )



 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Âge du fer-La Tène IIe siècle) =>

PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

Page 454  |  vous êtiez ici  :  IIIe SIÈCLE


www.place-hecataei-milesii.net