Place
HECATAEI  MILESII




PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

<= REMONTER  LA  CHRONOLOGIE (Bronze final)

 <= REMONTER  LE  SITE (Le temps des Héros grecs)


suite de l'     Â G E    D E S    M É T A U X    (3500 - )
N.B. : Datation AEC, en a.

 G E    D U    F E R   /   H A L L S T A T T    (1200 - 500)


métallurgie du fer nécessite une technique de température supérieure à celle du bronze


XIIe et XIe SIÈCLES       De 1200 à 1000 a.


1200/1000 : ÂGE DU FER d'abord en IRAN, S CAUCASE, SYRIE, PALESTINE, puis MÉSOPOTAMIE, CHYPRE, CRÈTE

 W EUROPE :
poursuite de l'ÂGE DU BRONZE / BRONZE FINAL
1200 : arrivée des Ombriens en ITALIE
1150 à 950/930 :  BRONZE FINAL IIb / IIIa
incinération majoritaire
casques, jambières, boucliers, cuirasses,
épées pistilliformes puis en langue de carpe
complexe Atlantique, céramique style RSFO puis France médiane
fort développement démographique, entraînant tensions entre communautés voisines avec fortifications des sites

 PONT-EUXIN : 
Peuple Scythes au N du PONT-EUXIN dans la steppe eurasiatique du bas Istros au Tanaïs, Altaï et Tarim, cavaliers à économie pastorale et art des steppes
stade tribal, fournit esclaves et mercenaires aux Grecs
richesse : bois, or, argent, terres arables

 GRÈCE :
période achéenne, peuplement et début de l’unification de l’ATTIQUE
douzaine de bourgades indépendantes dont :
- Athènes
- Éleusis, territoire très tôt rattaché à Athènes, culte agraire de Déméter, initiation aux mystères, continuité du culte depuis l’époque mycénienne
- Braurôn, sanctuaire d’Artémis déesse de la fertilité et de la nature sauvage
- Aphidna
l’attique : dialecte ionien parlé à Athènes, base de la koinè

monde achéen succombe aux
vagues d’invasions doriennes :
- destruction des centres mycéniens, Mycènes ruinée au profit d’Argos, installant sa suprématie
- installation dans les zones dévastées (LACONIE, MESSÉNIE, ARGOLIDE)
domination du PÉLOPONNÈSE sauf la partie centrale achéenne, Athènes épargnée de par son isolement
- émigration :
    - des Éoliens vers la GRÈCE centrale et le PÉLOPONNÈSE
    - des Achéens pour éviter le servage :
        - des Thessaliens vers la BOÉTIE, des Béotiens vers l’EUBÉE, des Péloponnésiens vers l’ATTIQUE
        - vers le S de la mer Égée (Théra, RHODES) et les côtes et le SW ANATOLIE débutant la constitution de l’IONIE avec les cités de :
            - Milet (gr. Milêtos), au S de l’embouchure du fl. Méandre, débouché de la LYDIE, importante place de commerce
            - Chio (gr. Khios)
            - Érythrées (gr. Eruthrai), en face de l’île de Chio, lutte contre elle pour le monopole commercial

envahisseurs Doriens :
- fondent Camiros, Lindos et Ialysos à RHODES, développant un actif commerce maritime et un mouvement de colonisation
- établissent des colonies en CARIE (SW ANATOLIE) : Halicarnasse (gr. Halikarnasios, auj. Bodrum, N du golfe de Kos), Cnide (gr. Knidos, côte S mer
Égée, près cap Triopion)
- peuplent Kos, dont la richesse égale celle de sa voisine Cnide
hexapole dorienne de Trézène (gr. Troizên, auj. Damala, côte d’Argolide) et Argos

 ANATOLIE / BASSIN LEVANTIN :
nouvelles attaques des Peuples de la Mer :
1191 : ruinent les États d’ANATOLIE dont Arzawa
[ZONE À PRÉCISER], et SYRIE dont Karkemish
fin du Royaume hittite sous Souppilouliouma II (1210/1191), aussi attaqué par les peuples W ANATOLIE Araméens
des groupes guerriers s’installent sur les ruines des cités
survie de la culture hittite dans les États Néo-hittites occupant CILICIE et TAURUS

1200/1190 : disparition d’Ougarit par séisme ou attaque des Peuples de la Mer
12°
(1200/1100, v. 1175) : arrivée des Philistins, poussés par les Peuples de la Mer, dans la zone côtière entre mont Carmel et Gaza, chassant les Cananéens
1187 : ruine d’Emar (ou Imar, auj. Meskeneh sur moyen Euphrate en SYRIE)
conquête des Israélites au S

12° (1200/1100) : invasion de CHYPRE
villes d’Engomi (1120), Cition, Paphos détruites par des séismes à CHYPRE

Peuples de la Mer
arrêtés par le Pharaon Ramsès III (1198/1166), fondateur de la XX° Dynastie, perdant de nombreuses possessions en ASIE

troubles intérieurs et décadence en ÉGYPTE de Ramsès IV  à Ramsès XI (1166/1085)

1100 : fondations phéniciennes :
- Gadir (= forteresse, auj. Cadix, ESPAGNE)
- Salamine (proche de Famagouste, CHYPRE), deviendra vite la cité la plus importante de l’île
- Utique

1085 : Smendes fonde la XXI° Dynastie en débutant la BASSE-ÉPOQUE, gère le DELTA, capitale Tanis
nouvel essor du FAYOUM par travaux d'irrigation
souveraineté parallèle à Thèbes avec Hérihor grand prêtre d’Amon, 1er Roi-pontife
réunification par la XXII° Dynastie d’origine libyenne
fuie par les prêtres thébains amoniens orthodoxes fondant une royauté théocratique (rivale de Thèbes) à Napata en NUBIE (SOUDAN, en aval de la 4ème cataracte)



DYNASTIES  ÉGYPTIENNES  (4/4) :

PERIODE
DYNASTIE
ORDRE
LISTE D'ABYDOS
DATE initiale
DATE
retenue
sinon /
DATES EXTREMES SELON LES AUTEURS

DUREE DE REGNE NOM PRINCIPAL
autre(s) appellation(s)
NOM GREC
FILIATION
ACTION
BASSE-ÉPOQUE XXI 1
1085



Smendes




XXII





de Bubastis




XXIII











XXIV





de Saïs




XXV 1
V751



Piankhi (kouchite)





2
716



Shabaka





3
701



Shabataka

(fils du précédent)




689












671/663


conquête assyrienne




XXVI 1
663



Psammétique I

(fils du prince Néchao I)


2
609



Néchao II

(fils du précédent)




594



Psammétique II

(petit-fils de Psammétique I)




588












6° (ici?)



Amasis II








526



Psammétique III

(fils d’Amasis II)




525









XXVII

522



conquête perse achéménide




XXVIII seul
404



Amyrtée




XXIX

398









XXX 1
378



Nectanebo I





2
360










3
359



Nectanebo II







341



reconquête perse







331



accueil d'Alexandre le Grand libérateur du joug perse






1075 : abandon d’Engomi dont le port est ensablé


4 ensembles émergent en SYRIE :
- cités cananéennes sur la côte, appelées phéniciennes par les Grecs, avec toujours Tyr comme capitale, Ascalon (auj. Ashkelon en ISRAËL) et Gaza, 2 des 5 métropoles philistines
- petits royaumes Néo-hittites au N
- petits royaumes jamais unifiés araméens à l’E, dont celui de Damas (en pays hittite)
- PALESTINE

 OUEST MÉDITERRANÉEN :
poursuite de l'ÂGE DU BRONZE / BRONZE FINAL
ITALIE occupée par 2 peuples italiques (Italiotes), migrations illyriennes sur la côte Adriatique
LATIUM
troyen échappé Énée avec son fils Ascagne (ou Iule) accueilli par le roi Latinus lui accordant sa fille Lavinia pour épouse, fonde Lavinium
meurt avec ses compatriotes Euryale et Nisus dans la guerre contre les Rutules (peuple du S LATIUM, capitale Ardea), malgré la victoire sur leur roi Turnus
Ascagne poursuit la guerre, tuant en duel leur allié étrusque Mezentius, succède à son père comme roi de Lavinium, fonde Alba Longa (près act. Castel Gandolfo)


DYNASTIE  D'ALBA  LONGA :

                v. 1240 (?) : Enée
                1155 :
Ascagne (fils du précédent)
                1143 : Silvius (fils du précédent)
                1114 : Aeneas Silvius (fils du précédent)
                1078 :
Latinus Silvius (fils du précédent)
                1039 : Alba (fils du précédent)
                1002 : Lapetus (fils du précédent)
                X : Capys (fils du précédent)
                976 : Calpetus
(fils du précédent)
                905 :
Tiberinus Silvius (fils du précédent)
                885 : Agrippa (fils du précédent)
                864 :
Romulus Silvius (fils du précédent)
                845 : Aventinus Silvius (fils du précédent)
                808 : Procas Silvius (fils du précédent)
                794 : Numitor (fils du précédent)
                         Lausus (fils du précédent)
                         Amulius (fils de Procas S.)
                754 : Numitor (restauration)
                735 : Gaius Cluilius
                665 : Mettius Fufetius, soumission à Rome


MÉSOPOTAMIE :
1159 : prise de Babylone par les Élamites du roi Shoutrouk-Nahhounte Ier (1185/1158)
et des villes d’Akkad d’où il emmène à Suse un butin dont la stèle de Narâm-Sîn et le Code d’Hammourabi
noblesse kassite passe au service des lignées royales suivantes

1157/1027 : II° Dynastie d’Isin, la ville retrouvant sa prospérité
lignée kassite et Élamites chassés de Babylone, qui reprend sa place sous son roi Nabuchodonosor Ier (1127/1105)
vainqueur du roi d’Élam, ramène l’idole de Mardouk à Babylone

fin II° M : nécropole avec original art animalier à Marlik

(ici?) Judith rend courage aux habitants de Béthulie (PALESTINE) assiégée par
Nabuchodonosor, en s’introduisant par ruse sous la tente du général ennemi assyrien Holopherne pour lui trancher la tête dans son sommeil, provoquant la débandade des troupes

puis période trouble avec prédominance de l’Assyrie
Téglath-Phalasar Ier (ou Toukoulti-apil-Esharra, 1116/1077) : campagnes contre les Araméens de l’Euphrate mais vaincu
1060 : fin de la guerre avec l’Assyrie
recul de l’empire assyrien encerclé par les invasions araméennes, réduit à la moyenne vallée du Tigre
un usurpateur araméen occupe un temps le trône de Babylone

 BASSIN LEVANTIN :
royaumes hébreux de PALESTINE :
1030 : 1er roi hébreu Saül (Tribu de Benjamin en S PALESTINE), désigné par le prophète
Samuel dernier des Juges d’Israël
Sichem 1ère ville du royaume
armée avec 3 pivots : son fils Jonathan (ou Jonathas), son général Abner et son chef des gardes David (fils de Jessé)
1010 : écrasée à Gelboé (montagne de PALESTINE centrale) par les Philistins,
Saül se suicide, son fils périssant avec lui

David est alors proclamé 2ème roi par les Tribus du S
libère le territoire de la menace des Philistins
puis réalise l’unité en régnant sur toutes les Tribus d’Israël



 SUIVRE  LA  CHRONOLOGIE (Âge du fer-Hallstatt Xe siècle) =>

PLAN DU SITE / MENU : accès direct à toutes les pages

Page 441  |  vous êtiez ici  :  XIIe et XIe SIÈCLES


www.place-hecataei-milesii.net